DE | FR

Poutine a annulé son défilé aérien et personne ne croit à son excuse

Image: sda
Des chars d'assaut, des milliers de soldats, mais pas de jets: lors du défilé célébrant le «Jour de la Victoire», aucun avion n'a tracé le «Z» dans le ciel de Moscou. L'explication officielle ne convainc pas.
10.05.2022, 11:51
Daniel Fuchs / ch media

La Russie a perdu jusqu'à présent plus de 60 avions et hélicoptères dans la guerre en Ukraine. Ce chiffre sort de la documentation complète d'oryx, une plateforme à laquelle les experts militaires aiment se référer. Il s'agit de pertes bien plus importantes que celles enregistrées par l'Ukraine.

Le service de documentation indique même que les chiffres réels sont «significativement plus élevés». Ceci car seuls les appareils touchés dont le tir a pu être confirmé par des images ou des annonces officielles de décès des pilotes sont pris en compte dans les statistiques.

Un hélicoptère russe Ka-52 endommagé près de Kiev.
Un hélicoptère russe Ka-52 endommagé près de Kiev.Image: sda

Il est clair que la Russie subit de lourdes pertes dans le combat aérien en Ukraine. Lors de la grande parade militaire de lundi, à l'occasion de la victoire de l'Armée rouge sur l'Allemagne nazie, il y a 87 ans, les jets russes devaient démontrer la supériorité de la Russie par un défilé aérien au-dessus de plusieurs villes.

Comme l'ont rapporté les médias, les militaires des formations aériennes avaient même imaginé dessiner un grand «Z» dans le ciel en survolant Moscou. Cette lettre symbolise la «mission spéciale» de la Russie en Ukraine.

Il n'en a rien été. Le spectacle aérien a dû être annulé lundi matin. Et ceci «à cause des conditions météorologiques», a déclaré, lundi matin, le porte-parole du Kremlin Dmitri Peskov à l'agence de presse publique Tass.

Cette annulation a donné lieu à des spéculations, notamment parmi les correspondants russes des médias occidentaux et ukrainiens. Les dirigeants russes seraient-ils à court de jets de combat?

La correspondante en Russie de CH Media, Inna Hartwich, a assisté lundi matin, par beau temps, au défilé militaire de Poutine à Moscou. Elle a signalé des vents forts dans la ville. Sur les images, on peut voir le soleil briller mais en arrière-plan, on observe d'épais nuages.

«Les vols devraient être possibles»

On a donc demandé au service météorologique suisse Meteonews s'il y avait la possibilité de voler au-dessus de Moscou lundi matin. Les prévisionnistes annoncent la situation suivante pour la capitale russe à 9 heures, heure suisse:

Températures allant de 8 à 9 degrés Celsius avec une nébulosité variable mais généralement sèche. Des vents moyens de 15 à 20 km/h et des rafales de 50 à 60 km/h ont été enregistrés à l'aéroport de Moscou Sheremetyevo et à l'aéroport de Moscou Domodedovo.

Selon Meteonews, la visibilité était de plus de dix kilomètres. Meteonews n'est pas en mesure d'évaluer avec précision l'impact direct de la météo sur les mouvements aériens au-dessus de la ville. Les prévisionnistes restent prudents, mais affirment:

«Il est possible que cette situation rende les vols en formation plus difficiles, mais les vols en survol devraient être possibles»

Pour des estimations plus précises, Meteonews recommande de s'adresser directement aux Forces aériennes suisses. La question posée à distance est bien sûr beaucoup trop spéculative. Les questions restent donc sans réponse.

Un avion défectueux?

Il est donc bien possible que les dirigeants russes aient trouvé une formation de vol au-dessus de Moscou trop risquée. Les spéculations sont, toutefois, loin d'être terminées. Selon les médias, aucune parade aérienne n'a eu lieu dans les villes russes situées entre Saint-Pétersbourg à l'ouest et la région de l'Amour à l'est. Ceci à une exception près: à Volgograd. Des jets ont décollé lundi pour former une formation dans la ville temporairement rebaptisée Stalingrad pour l'occasion.

Le Iliouchine II-80.
Le Iliouchine II-80.Image: Wikimedia Commons

Le journal allemand Bild a annoncé que l'annulation du spectacle aérien était lié à un avion défectueux de type Iliouchine II-80. Il n'existe que quatre avions de ce type et il devait faire partie de la formation. Sans ce jet impressionnant qui pourrait faire office de plate-forme d'intervention en cas de guerre nucléaire, la formation aurait eu «l'air stupide», selon le Bild.

En Russie, les enfants font de la propagande déguisés en petits tanks

Et pour en savoir plus sur Vladimir Poutine...

Comment un fils d'ouvrier est devenu l'homme le plus puissant de Russie

Link zum Artikel

Comment la personnalité de l'année 2007 est devenue un «criminel de guerre»

Link zum Artikel

Que se passe-t-il dans la tête de Poutine?

Link zum Artikel

Qui est la maîtresse russe de Poutine, qu'on dit planquée en Suisse?

Link zum Artikel

Trois idées reçues sur Vladimir Poutine à démystifier

Link zum Artikel
Montrer tous les articles
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Le parlement finlandais vote en faveur de l'adhésion à l'Otan
La Russie a attaqué, jeudi 24 février, l'Ukraine. Suivez les derniers développements de la crise ukrainienne.
L’article