stratus fréquent
DE | FR
2
International
Russie

Poutine, verre à la main, explique pourquoi il bombarde l'Ukraine

Poutine, verre à la main, explique pourquoi il bombarde l'Ukraine

Le président russe a défendu sa stratégie en Ukraine lors d'une prise de parole pour le moins surprenante.
09.12.2022, 09:3009.12.2022, 11:56

La Russie a une nouvelle stratégie en Ukraine. Alors que la situation sur le terrain ne bouge presque plus, Moscou a commencé à bombarder de manière systématique l'infrastructure énergétique ukrainienne.

Au moment où l'Ukraine bascule dans des températures hivernales (on a frôlé le -10°C cette semaine dans la capitale), de plus en plus d'habitants sont privés d'électricité, de lumière et de chauffage. Pour cette raison, les alliés de Kiev n'hésitent pas à qualifier cette tactique de «crime de guerre».

Vladimir Poutine en pense autrement. Jeudi, lors d'une courte prise de parole en marge d'une cérémonie au Kremlin, le président russe en a profité pour expliquer son point de vue... dans une posture quelque peu inhabituelle: en titubant, un verre de champagne à la main.

La scène en vidéo 👇

Vidéo: twitter

Vous n'avez pas le temps de regarder la vidéo? On a ressorti les meilleures punchlines du locataire du Kremlin.

«Il y a beaucoup de bruit en ce moment à propos de nos frappes contre l'infrastructure énergétique du pays voisin»
A noter qu'il ne dit jamais «Ukraine»
«Oui, nous le faisons, mais qui a commencé? Qui a frappé le pont de Crimée?»
«Qui ne fournit pas d'eau à Donetsk? Ne pas fournir d'eau à une ville d'un million d'habitants est un acte de génocide»
«Personne n'en a parlé nulle part»
«Alors que quand nous faisons un mouvement, l'univers entier s'emballe»

(guf)

Les coupures de courant en Ukraine visibles depuis l'espace

Video: watson
2 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
2
Kiev a obtenu toutes les armes qu'elle voulait: inventaire
L'envoi des chars occidentaux Abrams et Leopard marque le sommet d'un processus commencé quelques jours après le début de l'invasion. D'une poignée de munitions jusqu'aux précieux tanks, les livraisons d'armes n'ont pas cessé de croître.

En l'espace de quelques heures, entre mardi et mercredi, l'Allemagne et les Etats-Unis ont officialisé l'envoi de plusieurs exemplaires de leurs plus modernes chars d'assaut, les Leopard 2 et les M1 Abrams. Un scénario encore inimaginable il y a quelques mois.

L’article