International
Russie

Les Etats-Unis s'attaquent à l'oligarque «suisse» Vekselberg

Une affaire de cœur: Vekselberg a effectué des tâches importantes pour Poutine.
Une affaire de cœur: Vekselberg a effectué des tâches importantes pour Poutine.image: Mikhail Svetlov/Getty Images Europe

Les Etats-Unis s'attaquent à un oligarque «suisse» proche de Poutine

L'oligarque Vekselberg reçoit un nouveau coup: les Etats-Unis ont déposé une plainte pénale contre un de ses acolytes. La raison est-elle un philosophe fasciste dont les ossements ont été transférés de Zollikon à Moscou? Le contexte.
27.01.2023, 06:1327.01.2023, 07:30
Niklaus Vontobel / ch media
Plus de «International»

Une fois de plus. Les Etats-Unis ont porté un nouveau coup à l'oligarque russe Viktor Vekselberg. Leur ministère de la Justice a déposé une plainte pénale contre un important acolyte. Celui-ci aurait aidé Vekselberg à contourner les sanctions.

En 2018 déjà, les Etats-Unis ont surpris tout le monde en imposant des sanctions extrêmement sévères à Vekselberg. A présent, les Etats-Unis semblent poursuivre le milliardaire «suisse» Victor Vekselberg avec autant d'acharnement que s'il était particulièrement proche du président russe Vladimir Poutine.

En Suisse, cela peut surprendre. Vekselberg a, en effet, longtemps été considéré dans ce pays comme un homme d'affaires qui gardait autant de distance que possible avec Poutine. Il a lui-même cultivé cette image et déclaré un jour au Financial Times qu'il n'était devenu la cible des Etats-Unis que parce que:

«Je suis russe. Je suis riche. Et oui, je connais Poutine. Dans le monde d'aujourd'hui, c'est déjà suffisant»

Mais les Etats-Unis ont sans doute leurs raisons. Certains l'expliquent par la plainte pénale déposée contre ledit acolyte de Vekselberg, le membre du conseil d'administration de Züblin, Vladislav Osipov. Une autre raison possible se trouve dans le best-seller The road to unfreedom: Russia, Europe, America (Le chemin vers la non-liberté: Russie, Europe, Amérique, ouvrage non traduit en français) de l'historien américain Timothy Snyder. La Suisse y occupe une place centrale.

Une drôle d'histoire de yacht

On rembobine. Des sanctions sévères ont été imposées à Vekselberg en 2018: Tous ses biens doivent être confisqués, aucune banque américaine ne peut effectuer de paiements pour lui. Rien que pour pouvoir utiliser son yacht de luxe Tango, Osipov aurait dû lever un «voile de fraude».

Un réseau de sociétés fictives a été créé, le superyacht Tango a même été rebaptisé Fanta. Des banques auraient ainsi été trompées et auraient effectué des transactions à leur insu pour Vekselberg et son yacht de luxe. Un mandat d'arrêt est désormais en cours contre l'acolyte Osipov. Il a dû renoncer précipitamment à son mandat chez Züblin.

Dans le même temps, le ministère de la Justice fait savoir ce qu'il pense de Vekselberg et de tous les oligarques russes: un «produit d'un écosystème de corruption». Et il menace les oligarques:

«Les copains de Poutine ne trouveront pas de réconfort dans leur richesse»

Ce qui le lie à Poutine

Mais pourquoi les Etats-Unis considèrent-ils d'ailleurs Vekselberg comme «l'ami de Poutine»? Vekselberg est un oligarque important en qui Poutine a confiance. C'est ce qu'on peut lire dans le best-seller de Snyder The road to unfreedom. C'est Vekselberg qui a joué un rôle important dans la redécouverte par Poutine du philosophe fasciste Ivan Ilyine.

Ivan Ilyine, 1920: Poutine l'a redécouvert.
Ivan Ilyine, 1920: Poutine l'a redécouvert.Heritage Images/Hulton Archive

Qui était Ilyine? Selon Snyder, il n'est pas le seul penseur fasciste à avoir été redécouvert à notre époque, mais il est le plus important. C'est surtout Poutine qui l'a redécouvert.

Ilyine est décédé en 1954 à Zollikon, dans le canton de Zurich, après avoir fui la Révolution russe d'abord en Allemagne, puis en Suisse. A l'époque, peu de gens connaissaient ses œuvres.

Un fasciste devenu référence?

Les choses ont changé à partir de 2005: Poutine a fait en sorte que les restes d'Ilyine soient déterrés à Zollikon et ré-inhumés à Moscou. La cérémonie a été grandiose, Poutine y a participé en personne. Et cela a continué: Ilyine est devenu pour ainsi dire le philosophe préféré de Poutine.

Les principaux fonctionnaires russes ont tous reçu chez eux un exemplaire de Notre mission d'Ilyine. Poutine s'est référé à Ilyine dans ses discours importants. Lorsqu'on lui demandait de choisir un historien, il citait Ilyine comme son autorité. Très vite, la classe politique russe s'est mise à lire assidûment Ilyine.

On retrouve Vekselberg

Quelques mois après la nouvelle inhumation en grande pompe, les archives personnelles d'Ilyine ont également été rapatriées en Russie, des Etats-Unis vers la bibliothèque de l'Université d'Etat de Moscou.

C'est ce que l'on peut lire dans le livre Dans la tête de Vladimir Poutine du philosophe français Michel Eltchaninoff. Cette opération aurait été payée par quelques hommes d'affaires proches du Kremlin, notamment Viktor Vekselberg. «Certainement à la demande expresse du président.»

Que dit cet auteur russe?

Et qu'a enseigné cet Ilyine? Pour les Occidentaux, il s'agit de théories confuses dans une œuvre gigantesque d'environ 40 livres. Synder décrit Ilyine comme un fasciste et résume ses enseignements en trois idées:

  • Il n'y a pas de liberté au sens occidental du terme; la liberté, c'est de savoir quelle est sa place dans la société.
  • La démocratie est un rituel; nous pouvons voter, mais uniquement pour confirmer le leader qui représente une sorte de héros.
  • Il n'y a pas de faits, ce ne sont que des illusions; Dieu a créé le monde, mais il a commis erreur sur erreur, de sorte que le monde est maintenant chaotique ─ et un sauveur doit rétablir l'ordre.

De tels enseignements sont évidemment très commodes pour un autocrate comme Poutine, qui est en fait en Russie quelque chose comme le chef du clan oligarchique au pouvoir. Synder demande ironiquement: «Quel brigand ne préférerait pas être appelé le sauveur?» (aargauerzeitung.ch/traduction et adaptation par sas)

Elle critique la guerre et se fait virer d'un bus
Video: watson
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Comment la tactique du «hachoir à viande» a décimé l'armée russe
La deuxième année de guerre a été plus meurtrière que la première pour Moscou, selon de nouveaux chiffres. Les soldats professionnels ont progressivement été remplacés par des civils peu entraînés, principalement des détenus, envoyés en «vagues humaines» contre l'ennemi.

Lundi dernier, le président ukrainien Volodymyr Zelensky a affirmé dans une interview que ses forces peinent désormais à se défendre efficacement contre les attaques terrestres menées par les Russes. En cause, la pénurie de munitions qui frappe actuellement l'armée de Kiev.

L’article