DE | FR

Comment la leader des Pussy Riot a échappé aux mains de Poutine

Maria Alekhina (33 ans) a réussi une évasion spectaculaire de Moscou.
Maria Alekhina (33 ans) a réussi une évasion spectaculaire de Moscou.image: keystone
Le groupe punk rock activiste russe, Pussy Riot, a régulièrement attiré l'attention des autorités russes notamment en manifestant contre le chef du Kremlin. Aujourd'hui, sa leader a quitté Moscou pour se réfugier dans l'UE, dans des conditions plutôt originales.
11.05.2022, 11:4011.05.2022, 12:37
Un article de
t-online

Depuis plus de dix ans, l'artiste et activiste russe Maria Alekhina se bat pour les droits de l'homme dans son pays – ce qui lui a valu plusieurs problèmes avec la justice russe. Selon son avocat, la membre du groupe punk Pussy Riot a quitté la Russie et ce malgré la surveillance policière, a-t-on appris mardi soir de l'agence Interfax.

Le New York Times a fait état d'une opération de fuite plutôt originale: C'est déguisée en livreuse que l'artiste et activiste politique russe aurait quitté Moscou.

Avec son déguisement, un uniforme vert, elle aurait trompé la police qui surveillait son appartement, laissant son téléphone portable sur place, pour éviter que les autorités ne puissent la retrouver.

Alekhina (à gauche) et son amie se sont photographiées à Moscou avec leurs déguisements de livreurs.
Alekhina (à gauche) et son amie se sont photographiées à Moscou avec leurs déguisements de livreurs.image: new york times

Selon le média américain, Alekhina se trouve, désormais, à Vilnius, en Lituanie. Elle aurait été conduite à la frontière biélorusse et aurait atteint sa destination après environ une semaine. L'issue de son plan d'évasion était «imprévisible» et envoie un «grand» signal aux autorités russes, explique-t-elle. «Je suis contente d'avoir réussi», a-t-elle déclaré.

«Je ne comprends toujours pas ce que j'ai fait»
Maria AlekhinaNew york times

Une militante intrépide

Maria Alekhina a attiré pour la première fois l'attention des autorités russes – et du monde – lorsque son groupe punk Pussy Riot a organisé une manifestation contre Vladimir Poutine en 2012.

Une précédente opération de police contre les militantes de <i>Pussy Riot</i>.
Une précédente opération de police contre les militantes de Pussy Riot.image: EPA

Pour cette rébellion, elle a été condamnée à deux ans de prison pour «hooliganisme», comme l'écrit le New York Times. Mais la jeune femme âgée de 33 ans est restée déterminée à lutter contre le système d'oppression de Poutine – même après avoir été emprisonnée à six autres reprises depuis l'été 2021, «toujours sous des accusations inventées visant à réprimer son activisme politique».

En septembre dernier, elle a notamment été condamnée à un an de restriction de liberté dans le cadre d'appels à manifester en faveur de l'opposant au Kremlin emprisonné, Alexeï Navalny. Elle n'avait ainsi pas le droit de quitter son appartement la nuit.

Après avoir été libérée de manière anticipée en décembre 2013, l'activiste a fondé un média d'information indépendant qui traite des questions de criminalité et de punition en Russie. Maria Alekhina était déterminée à rester en Russie malgré la surveillance et la pression des autorités, explique le New York Times. Mais elle fait désormais partie des dizaines de milliers de Russes qui ont fui leur pays depuis l'invasion russe de l'Ukraine.

(dsc/t-online)

Traduit et adapté de l'allemand par sia

18 personnes qui jouent les petits anarchistes

1 / 20
18 personnes qui jouent les petits anarchistes
source: reddit
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp

David Attenborough et les chars russes? Regardez ce détournement viral

Sur l'épineux dossier des sanctions contre la Russie

Les sanctions vont-elles faire chuter l'ISS? Moscou menace

Link zum Artikel

La Suisse et ses sanctions contre la Russie font rire les américains

Link zum Artikel

Les sanctions de l'UE contre la Russie que la Suisse a adoptées

Link zum Artikel

Les sanctions contre la Russie portent leurs fruits (et nous touchent aussi)

Link zum Artikel

Washington va prendre de nouvelles sanctions contre la Russie

Link zum Artikel

Les yachts des oligarques sont dans le viseur d'une taskforce internationale

Link zum Artikel
Montrer tous les articles
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Elle oublie son iPhone dans un avion et le voit faire le tour du monde
Un appareil mobile perdu a fait honneur à son nom et a acquis en quelques jours le statut de grand voyageur. Ce qui soulève plusieurs questions de sécurité.

Laisser son téléphone portable dans l'avion est certes extrêmement fâcheux, mais ce n'est pas la fin du monde. Le cas présent fait toutefois réfléchir: l'iPhone d'une femme est resté coincé pendant des jours dans un siège de la classe affaires sans être découvert et a poursuivi son vol. Cela soulève entre autres des questions gênantes concernant la sécurité aérienne.

L’article