International
Russie

Le Kremlin veut adapter l'âge du service militaire obligatoire

A partir du printemps 2024, les personnes âgées de 19 ans et plus devraient se présenter au service militaire russe.
A partir du printemps 2024, les personnes âgées de 19 ans et plus devraient se présenter au service militaire russe.Image: sda

Le Kremlin renonce à recruter des ados, mais ça cache un stratagème

Le gouvernement russe ne veut apparemment plus envoyer des jeunes hommes de 18 ans à la guerre à l'avenir. Ce changement dissimule une autre volonté.
17.03.2023, 15:00
Nilofar Eschborn
Plus de «International»
Un article de
t-online

Le Kremlin ne veut apparemment plus enrôler d'adolescents pour mener sa guerre contre l'Ukraine. C'est ce qui ressort d'une mise à jour de l'Institute for the Study of War (ISW). Un projet de loi en ce sens, émanant de la commission de la défense, aurait été soumis lundi à la Douma russe pour examen. Le ministre russe de la Défense Sergueï Choïgou avait déjà proposé en décembre dernier d'adapter l'âge de la conscription.

Le projet prévoit d'augmenter progressivement l'âge minimum pour le service militaire obligatoire de 18 à 21 ans: de 2024 à 2026, l'âge minimum devrait augmenter d'un an par an. Ainsi, à partir du printemps 2024, les personnes âgées de 19 ans et plus devraient se présenter au service militaire, à partir de 2025 les personnes âgées de 20 ans et enfin à partir de 2026 les personnes âgées de 21 ans et plus.

👉Suivez en direct l'évolution de la guerre en Ukraine👈

Toutefois, le projet de loi prévoit également d'augmenter l'âge maximal de la conscription de 27 à 30 ans, et ce, avec effet immédiat. Au cours des trois prochaines années, l'armée russe disposera donc, dans un premier temps, de plus de soldats qu'auparavant.

Selon l'ISW, le Kremlin vise à compenser les pertes actuelles dans la guerre contre l'Ukraine. C'est surtout dans la bataille autour de la ville de Bakhmout que la situation s'aggrave actuellement.

L'ISW déduit par ailleurs de ce projet de loi que la Russie ne s'attend pas à ce que la guerre dure plus de trois ans. En ce sens, le Kremlin ne prévoit pas de mobilisation totale à l'avenir.

La visite de Zelensky à Bakhmout
1 / 8
La visite de Zelensky à Bakhmout
Mardi, Volodymyr Zelensky a visité ses troupes à Bakhmout, sur le front de l'est.
partager sur Facebookpartager sur X
Ces soldats russes au front demandent de l'aide à Poutine
Video: watson
Ceci pourrait également vous intéresser:
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Comment «Mr Brexit» compte prendre le pouvoir au Royaume-Uni
Le populiste britannique Nigel Farage – artisan de la sortie de son pays de l'UE – a une stratégie pour s'emparer du camp conservateur. Il rêve d'un «véritable mouvement de masse» qui le mènera au poste de premier ministre.

En se basant sur les sondages positifs et en pleine campagne politique, le national-populiste Nigel Farage a présenté son programme électoral. «Nous croyons en la famille, en la communauté, en notre pays», a déclaré l'ancien champion du Brexit lundi à Merthyr Tydfil, au Pays de Galles.

L’article