International
Serbie

Serbie: Les manifestations contre Vucic s'intensifient

Ça chauffe à Belgrade

Des milliers de Serbes manifestent depuis des jours à Belgrade. Ils accusent le président Aleksandar Vucic de manipulation électorale. La capitale est le théâtre d'une escalade de la violence.
27.12.2023, 20:5928.12.2023, 13:54
Markus Schönherr / ch media
Plus de «International»
Tension à Belgrade
Les manifestations à Belgrade se sont intensifiées pendant les fêtes: des manifestants ont fait irruption dans l'hôtel de ville de Belgrade.

Rassemblement de masse devant le quartier général de la police de Belgrade. «Laissez-les partir», a crié la foule en colère. Après avoir lutté pendant des jours pour l'annulation des élections législatives et locales, le camp anti-gouvernement a exigé la libération de ses membres à Noël. La police avait arrêté des dizaines d'étudiants et d'opposants la veille du réveillon après qu'ils aient tenté une prise d'assaut l'hôtel de ville de Belgrade.

Après le vote d'il y a une semaine et demie au cours duquel le Parti progressiste serbe (SNS) au pouvoir a remporté une victoire controversée, des milliers de Serbes sont descendus dans la rue chaque jour pour manifester. La protestation s'est intensifiée pendant ces jours de fête: les opposants au gouvernement ont lancé des pierres et la police a répondu avec des gaz lacrymogènes. Depuis lors, de nombreux parents ne savent pas où sont détenus leurs enfants, rapportent des journaux serbes indépendants.

Les manifestants accusent le parti du président Aleksandar Vucic d'avoir «volé» la victoire. Ils exigent la publication des listes électorales, dans lesquelles les observateurs électoraux étrangers ont également dénoncé des irrégularités. Par exemple, des personnes décédées sont soudainement réapparues sur les listes. Le gouvernement a transporté en bus jusqu'à 50 000 électeurs de la Bosnie-Herzégovine voisine jusqu'à Belgrade. Pour envoyer un signal contre les résultats des élections, au moins cinq hommes politiques du mouvement d'opposition «La Serbie contre la violence» ont entamé une grève de la faim.

La Serbie pourrait arrêter ses livraisons d'armes

L'autorité électorale serbe a rejeté les demandes des manifestants concernant de nouvelles élections, car cela outrepasserait son autorité. Le chef du parti SNS et ministre de la Défense, Milos Vucevic, a qualifié les allégations de fraude de l'opposition de «contes pour enfants».

Avec quatre autres États des Balkans, la Serbie est candidate à l’adhésion à l’UE. Après ce fiasco électoral, les experts estiment que les chances d’une admission anticipée se sont éloignées.

«Le gouvernement du président Aleksandar Vucic, au pouvoir depuis douze ans, n'est fondamentalement pas prêt à faire ce qu'un Etat membre de l'UE devrait faire: gouverner démocratiquement et dans le respect de l'État de droit. Cela se voit également dans le contrôle exercé par Vucic sur les médias et dans la collaboration évidente avec le crime organisé.»
Florian Bieber, professeur d'histoire, expert de l'Europe du Sud-Est.

Selon Florian Bieber, de l'Université de Graz en Autriche, les grandes puissances sont aujourd’hui en compétition dans les Balkans, tout comme elles le faisaient il y a des centaines d’années. La Serbie, par exemple, n’est pas seulement considérée comme un allié de l’Europe occidentale. Le gouvernement Vucic entretient également des relations étroites avec la Russie et la Chine.

La mosaïque du pouvoir dans les Balkans est compliquée par la guerre d'agression russe, explique Florian Bieber. L'Europe occidentale doit craindre que la Serbie cesse de fournir des armes à l'Ukraine, ce qui se déroule sous le radar de l'amitié serbo-russe. Jusqu'à présent, Vucic était considéré comme un facteur de stabilité dans le sud-est de l'Europe. Après les élections controversées, Bruxelles pourrait changer de point de vue à son égard.

Les acteurs de nos séries préférées, ils ont changé?
1 / 10
Les acteurs de nos séries préférées, ils ont changé?
partager sur Facebookpartager sur X
Les séries les plus attendues de 2024
Video: watson
Ceci pourrait également vous intéresser:
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Kate est de retour
Alors que personne ne l'attendait plus, la princesse de Galles a confirmé sa participation à son premier évènement royal de l'année ce samedi, affirmant qu'elle faisait de «bons progrès».

Kate n'est «pas tirée d'affaire». C'est elle qui le dit. Et même si elle ne reprendra pas ses fonctions publiques à plein temps, la princesse de Galles a enchanté ses fans vendredi soir, en confirmant sa présence à Trooping the Colour, l'évènement royal le plus important de l'année. Une parade qu'elle «attend avec impatience», écrit-elle dans son message.

L’article