DE | FR
Le duo formé par la pilote Tania Lio (à g) et la navigatrice Régine Zbinden (à dr) s'est imposé dans la catégorie 4X4 du Rallye Aïcha des Gazelles dans le sahara marocain.
Le duo formé par la pilote Tania Lio (à g) et la navigatrice Régine Zbinden (à dr) s'est imposé dans la catégorie 4X4 du Rallye Aïcha des Gazelles dans le sahara marocain.

Rallye: deux Gazelles suisses reines du désert marocain

L'équipage formé par les Vaudoises Régine Zbinden et Tania Lio a remporté l'édition 2021 du Rallye Aïcha des Gazelles dans la catégorie 4X4. Un succès qui fait aussi le bonheur d'une association humanitaire dont elles sont les marraines.
04.10.2021, 21:3005.10.2021, 08:39
Abdoulaye penda ndiaye

L'équipage formé par les deux Vaudoises Tania Lio (pilote) et Régine Zbinden (navigatrice) a remporté vendredi la 30e édition du Rallye Aïcha des Gazelles dans la catégorie 4X4. Un sacre intervenu après neuf jours de course intense dans le Sahara marocain. Tania Lio (50 ans), habitante de Jouxtens-Mézery (VD), assistante financière et maman d'un garçon de 19 ans, en est à sa quatrième participation. Quant à Régine Zbinden (48 ans), habitante d'Allamand (VD), contrôleuse aérienne chez Skyguide et maman de deux garçons de 12 et 15 ans, elle vient de boucler son 7e rallye-raid marocain. Ce duo expérimenté fait ainsi mieux que sa deuxième place en 2019. Pour Régine Zbinden, c'est le troisième sacre. Autant dire qu'elle est désormais dans ce rallye-raid ce qu'incarnait le Français Stéphane Peterhansel dans le Dakar.

Un duo chevronné

Deux Vaudoises dans le Sahara marocain.
Deux Vaudoises dans le Sahara marocain.

Entre 30 et 50 degrés

«Cette compétition se gagne à 70% grâce au travail de la copilote. Moi je suis une bonne pilote qui a la chance d'avoir une excellente navigatrice», sourit Tania Lio, qui rend ainsi hommage à Régine Zbinden. Reportée plusieurs fois à cause de la crise sanitaire, l'édition 2021 a été particulièrement éprouvante à cause de la canicule dans le sahara. «La chaleur était étouffante. Parfois, il a fait plus de 50 degrés dans la journée et plus de 30 degrés le matin à 7h», relève Régine Zbinden. Très satisfaites de leur performance, les deux femmes se disent «fières d'être arrivées au bout de cette aventure».

Des fonds pour une structure médicale locale

Cette aventure sportive est également une aventure humaine. Car le Rallye Aicha des Gazelles a aussi une vocation humanitaire. Les deux Vaudoises ont été des ambassadrices de l'Alliance Maroc Suisse Handicap et Intégration, une association à vocation humanitaire. Via le système de parrainage des 1200 km parcourus, les deux championnes ont ainsi participé à une levée de fonds pour la création d'une structure médicale pour personnes handicapées à Nador, une ville au nord-est du Maroc. «Le Rallye Aïcha des Gazelles, proteste Tania Lio, ce n'est pas des princesses qui s'amusent dans le désert. Mais des femmes qui vont au bout de leurs limites et s'engagent à récolter des fonds pour améliorer la vie de la population locale.»

Rallye-raid dédié uniquement aux femmes
Pas besoin de GPS ni de rouler trop vite. Mais du (fin) nez et de la détermination sont requis pour venir au bout de cette formidable aventure sur un parcours de 1200 km. Créé en 1990, le Rallye Aïcha des Gazelles, un rallye-raid qui se court en hors-piste dans le désert marocain, a la particularité de ne réunir que des femmes. En 2020, la compétition a été reportée pour cause de Covid. La 30e édition a pris fin ce week-end. Le Rallye Aïcha des Gazelles favorise une navigation à l’ancienne avec des participantes qui disputent les différentes étapes en parcourant la distance la plus courte possible en fonction de leur inspiration et de leur intuition. Une bonne analyse de la carte permet d'anticiper les difficultés du terrain afin de parcourir le moins de kilomètres.

La manif anti-pass de Lausanne, en images

1 / 9
La manif anti-pass de Lausanne, en images
Share on FacebookShare on TwitterShare via WhatsApp

On a organisé une fashion week watson et on a jugé nos collègues

Plus d'articles sur le Maroc

Devoirs à la maison: «Souvent, ce sont les parents qui les gèrent»

Qui dit rentrée scolaire dit aussi retour des... devoirs à domicile. Pour tenter de faire évoluer ce sujet qui a toujours été sensible, le canton de Vaud lance un projet pilote en vue de les intégrer à la grille horaire des élèves. On a voulu en savoir plus.

Soyons francs: les devoirs, c'est une plaie pour beaucoup de monde. Stress, inégalités, poids sur les épaules des parents, surcharge de travail pour les pour les enseignants, la liste des défauts qui les accompagne est longue. Ils sont pourtant toujours présents dans l’enseignement obligatoire et cèdent difficilement leur place à des alternatives qui font leur preuve. Dernier échec en date: le canton de Berne, qui avait décidé de les supprimer, purement et simplement. Principale …

Lire l’article
Link zum Artikel