DE | FR

Spotify défend Joe Rogan (et supprime des épisodes de son podcast)

Plusieurs épisodes de Joe Rogan ont été retirés de la plateforme, notamment pour des propos inappropriés à caractère racial.
Plusieurs épisodes de Joe Rogan ont été retirés de la plateforme, notamment pour des propos inappropriés à caractère racial.Image: AP
Le patron de la plateforme de streaming a affirmé que «réduire Joe au silence n'est pas la réponse»: des épisodes contenant des propos racistes ont été supprimés, mais pas celui qui avait suscité la colère de Neil Young.
07.02.2022, 13:3207.02.2022, 17:10

Plusieurs épisodes du podcast controversé de Joe Rogan ont été retirés de la plateforme ce week-end. Pas tous. Daniel Ek, le PDG de Spotify, a défendu le maintien de la star américaine, tout en «condamnant» certains de ses propos «nuisibles».

«Si je condamne fermement ce que Joe a dit et que j'approuve sa décision de retirer des épisodes de notre plateforme, je réalise que certains veulent davantage. Et je veux dire une chose très clairement», a-t-il affirmé:

«Je ne crois pas que réduire Joe au silence est la réponse»

A la suite de «discussions» avec Spotify et de «sa propre réflexion», Joe Rogan - lié à la plateforme suédoise par un contrat d'exclusivité estimé à 100 millions de dollars - «a choisi de retirer un certain nombre d'épisodes de Spotify», a confirmé Ek.

Selon plusieurs médias, il s'agit au total de 70 émissions, où Joe Rogan utilise l'insulte «nègre». «Je n'ai jamais employé (ce mot) pour être raciste, s'est-il défendu, car je ne suis pas raciste».

Appels au boycott

Un épisode controversé sur le Covid-19, qui avait valu à Spotify d'être accusé par la star du folk-rock Neil Young de ne pas réagir à la désinformation, est lui resté en ligne.

Dans le sillage de Neil Young, plusieurs artistes célèbres se sont retirés de Spotify ou ont menacé de le faire ces derniers jours, tandis qu'un mouvement de boycott #DeleteSpotify a émergé en ligne. (ats)

Un casse-cou en wingsuit dévale le flanc d'une montagne à Verbier

Plus s'articles sur les controverses liées à Spotify

Spotify, c'est un «mal nécessaire» pour les artistes moins connus

Link zum Artikel

Neil Young veut quitter Spotify et ce n'est pas une question d'argent

Link zum Artikel

Spotify perd un nouvel artiste à cause des «mensonges» liés au Covid

Link zum Artikel

J'écoute de la musique de merde sur Spotify, c'est grave docteur?

Link zum Artikel
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
«Va te faire foutre Hanouna»: Jawad dans TPMP, ça ne passe pas
C'est une histoire courte. «Touche pas à mon poste» annonce sur Twitter la venue de Jawad Bendaoud lundi soir en direct. Quelques minutes plus tard, sa présence est annulée. Entre les deux? L'émoi et le dégoût. Récit éclair.

C'est l'histoire d'un «logeur» délogé à la vitesse de la lumière. Jawad Bendaoud, autoproclamé «logeur de djihadistes» et célèbre (puis condamné) pour avoir loué un squat pour 150 euros la nuit à deux terroristes durant les attentats du 13 novembre 2015, aurait dû s'exprimer pour la première fois chez Cyril Hanouna. Lundi soir. En direct. Mais l'annonce publiée par Touche pas à mon poste (TPMP) sur Twitter a suscité un tel émoi que, quelques minutes plus tard, sa venue a été purement et simplement annulée.

L’article