assez dégagé
DE | FR
International
Suisse

Un logiciel suisse, Kiwix, permet aux Russes de freiner la censure

Un logiciel suisse permet aux Russes de contourner la censure de Moscou

Les Russes ont peur qu'une de leurs seules sources d'informations internationales, Wikipédia, soit bloquée. Alors, ils prennent les devants en utilisant Kiwix, un logiciel suisse permettant de copier l'entièreté de sites internet pour les lire même hors ligne.
09.04.2022, 14:1910.04.2022, 18:52
Plus de «International»
A blackout landing page is displayed on a laptop computer screen inside the "Anti-Sopa War Room" at the offices of the Wikipedia Foundation in San Francisco, Wednesday, Jan. 18, 2012. Januar ...
Un logiciel suisse, Kiwix, permettant de copier des sites internet pour les lire sans wifi, est utilisé par les Russes pour déjouer la censure du Kremlin. Image: keystone

Comment les Russes s'informent-ils malgré la puissante censure mise en place par le Kremlin? Via Wikipédia, l'une des rares sources toujours en libre accès dans leur pays. Mais cette plateforme est dans le viseur du gouvernement russe. Alors la population utilise Kiwix, un logiciel suisse, qui permet de copier l'entièreté de sites web pour les lire même hors ligne.

Car la menace est bien présente. La fondation américaine Wikimedia, qui héberge Wikipédia, indique à swissinfo.ch qu'elle a reçu « plusieurs avertissements du gouvernement russe (…) demandant la suppression d'informations vérifiées et factuelles dans des articles» dès le 1er mars.

Parmi les reproches faits au site d'informations, l'instance russe de régulation des communications, intitulé Roskomnadzor, a relevé deux points:

  1. Wikipédia parle d'une «invasion russe en Ukraine», alors que le Kremlin soutient qu'il s'agit d’une «opération militaire spéciale».
  2. D'autres informations jugées «inexactes» apparaîtraient sur le site.

Des menaces

Le 5 avril, Roskomnadzor a redemandé à Wikipédia de prendre en compte leurs remarques. Tout en menaçant l'entreprise de leur attribuer une amende pouvant aller jusqu'à 4 millions de roubles, soit 44 000 francs.

«Ces demandes répétées ne changent en rien notre engagement à protéger le droit (…) de trouver et partager des informations libres, ouvertes et vérifiables»
le porte-parole de la fondation Wikimedia

Wikipédia n'a donc, pour l'instant, pas cédé aux demandes du Kremlin. Mais beaucoup craignent que le site soit tout de même censuré, comme l'a été Twitter, Instagram et Twitter.

Kiwix au secours

Heureusement, Kiwix existe. Créé par Emmanuel Engelhart et Renaud Gaudin, ce site internet permet de consulter des productions disponibles sur le web lorsque ce dernier est hors-ligne. Il suffit de stocker les informations sur une clé USB ou tout autre support de stockage amovible.

En 2015, cette invention est même couronnée par un Swiss Open Source Award.

L'ex-premier ministre belge clash toute l'Europe
Video: watson
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Les retraités risquent de saboter la 13ᵉ rente AVS
La votation sur la 13ᵉ rente AVS qui aura lieu dans quelques jours risque d'être extrêmement serrée. Selon les derniers sondages, de plus en plus de personnes de plus de 65 ans envisagent de ne pas se rendre aux urnes.

Ce sera serré le 3 mars: les derniers sondages sur l'initiative pour une 13e rente AVS prédisent un dimanche de votation passionnant. Selon le sondage de la SSR réalisé par l'institut de recherche GFS Berne, 53% des personnes interrogées comptent encore accepter la 13e rente AVS, 43% la rejettent. De son côté, le sondage de Tamedia a révélé une part de oui de 59% et une part de non de 40%.

L’article