DE | FR

La Suisse «n'a rien à voir» avec l'alerte à la bombe du vol détourné à Minsk

Belarusian President Alexander Lukashenko delivers his speech as he visits the Belarusian Interior Ministry special forces base in Minsk, Belarus, Wednesday, Dec. 30, 2020. (Maxim Guchek/BelTA Pool Photo via AP)

Image: AP POOL BelTa

Mercredi 26 mai, le président biélorusse Loukachenko a affirmé que l'alerte à la bombe l'ayant poussé à détourner le vol de Ryanair provenait de la Suisse. Les autorités helvétiques démentent.



Mercredi matin, Alexandre Loukachenko a sorti une théorie mystérieuse pour justifier son action. Le président biélorusse a expliqué que l’alerte à la bombe l’ayant poussé à détourner un vol de Ryanair provenait de la Suisse, sans donner plus de précisions.

La Suisse a rapidement démenti ces accusations. Le Département fédéral des affaires étrangères (DFAE) a déclaré «n'avoir aucune connaissance d'une alerte à la bombe sur ce vol».

Le porte-parole du Conseil fédéral, André Simonazzi, a de son côté affirmé que le gouvernement «condamne fermement cette action». Celui-ci demande une enquête internationale approfondie sur l'incident. (ats)

Eruption du Nyiragongo en mai 2021

1 / 10
Eruption du Nyiragongo en mai 2021
source: sda / rebecca blackwell
Share on FacebookShare on TwitterShare via WhatsApp

Plus d'articles «Actu»

Aux Pays-Bas, le journaliste blessé par balles est décédé

Link zum Artikel

En Norvège, ne pas signaler ses retouches sur Insta peut coûter cher

Link zum Artikel

Droits LGBT: l'UE menace la Pologne et la Hongrie

Link zum Artikel

La pluie, c'est nul mais ça inspire de belles chansons! En voici 9

Link zum Artikel

L'Union européenne punit la Biélorussie après le détournement d'un avion

L'espace aérien européen a été fermé aux appareils biélorusses et prévoit un train de sanctions contre le régime de Loukachenko, dernier dictateur d'Europe.

Les dirigeants de l'Union européenne (UE) ont décidé, lundi, de fermer l'espace aérien de leurs pays aux appareils biélorusses et d'adopter un nouveau train de sanctions contre le régime d'Alexandre Loukachenko, que l'on qualifie souvent de «dernier dictateur d'Europe». Il est accusé d'avoir dérouté un avion de ligne pour arrêter un dissident. On résume l'affaire ici 👇.

Ils ont aussi recommandé aux compagnies européennes de contourner l'espace aérien de Biélorussie, a indiqué le porte-parole …

Lire l’article
Link zum Artikel