en partie ensoleillé
DE | FR
International
Suisse

A Genève, Biden fait la promo des avions de combat américains

A Genève, Biden fait la promo des avions de combat américains

Image
Image: Shutterstock/keystone
Lors de sa brève rencontre avec Guy Parmelin et Ignazio Cassis, Biden a vanté les qualités des deux avions de combat américains en lice pour intégrer l’armée suisse.
15.06.2021, 20:5616.06.2021, 14:42
Plus de «International»

Le Conseil fédéral doit décider avant l'été du nouvel avion de combat que les forces aériennes suisses devront acquérir. Quatre modèles sont en lice: deux candidats européens (le Rafale et l'Eurofighter) font face à deux jets américains, le F-35 et le F/A-18 Super Hornet.

Mardi soir, ces deux appareils ont pu compter sur un ambassadeur d'exception: le président américain Joe Biden. Fraichement débarqué à Genève, le chef d'Etat a rencontré Guy Parmelin et Ignazio Cassis. Pendant les discussions, d'après la partie suisse, il a fait la publicité des deux avions en question.

Biden a rappelé qu'ils sont parfaitement adaptés, a déclaré le président Guy Parmelin après la rencontre. Le Conseil fédéral n'a fait aucune promesse. Biden a été informé que les autorités helvétiques allaient prendre une décision de sélection selon une procédure claire.

D'après nos sources, les deux jets européens ont un avantage sur ceux des Etats-Unis. La décision du Conseil fédéral est imminente. (asi/ats)

Le sommet Biden-Poutine à Genève

1 / 22
Le sommet Biden-Poutine à Genève
Poignée de main historique entre les deux présidents.
partager sur Facebookpartager sur X
2 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
2
Coop pourrait racheter des sites de Migros et a plein de projets
Coop augmente son bénéfice et mène des discussions avec son rival pour reprendre des magasins. Mais le détaillant a aussi quelques chantiers en cours.

Le patron de Coop, Philipp Wyss, est au top de sa forme, du moins en ce qui concerne le langage marketing. Dans le supermarché d'Oberwil BL, on a l'impression qu'il a déjà épuisé tous les superlatifs. Du bénéfice commercial au bilan de développement durable, Wyss qualifie tout avec des adjectifs comme «excellent» ou «super». Mais l'ancien chef du marketing de Coop va même jusqu'à employer les mots: «extrêmement top». Bref, tout se passerait bien.

L’article