ciel couvert
DE | FR
International
Suisse

Cybersécurité: la Suisse est mal classée au niveau international

En matière de cybersécurité, la Suisse fait pire que le Kazakhstan

Image
Image: Keystone
Le Suisse n'occupe que la 42e place du classement mondial sur la sécurité informatique. Depuis 2019, le nombre de piratages a doublé.
14.10.2021, 07:3114.10.2021, 09:43

Ces derniers temps, le nombre de cyberattaques a explosé en Suisse. Entre autres, les villes vaudoises de Rolle et Montreux ont été touchées, mais aussi Pro Velo et le théâtre de Winterthur.

Selon Niclaus Mayencourt, fondateur et responsable de Dreamlab Technologies, le nombre de failles de sécurité graves en Suisse a doublé depuis 2019. C'est ce qu'il déclare dans une interview accordée aux journaux du groupe Tamedia.

Après le Kazakhstan

Il y a deux ans, Dreamlab a recensé 42 000 cyberattaques. Pour l'année en cours, il y a déjà eu près de 114 000 cas connus. En comparaison internationale, la Suisse est très en retard en matière de cybersécurité.

Dans le classement mondial actuel de l'Union internationale des télécommunications sur la cybersécurité, la Suisse n'occupe que la 42e place, derrière la Macédoine du Nord, la Tanzanie, la Hongrie et le Kazakhstan. La cybersécurité est très complexe, prend du temps et coûte cher. (ats)

Les cyclistes sur Strava sont vraiment des artistes

1 / 15
Les cyclistes sur Strava sont vraiment des artistes
source: imgur
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Elon Musk a parlé avec Apple: qu'adviendra-t-il de Twitter dans l'App Store
Après avoir «déclaré la guerre» à Apple et accusé la marque à la pomme de tous les maux, Elon Musk a assuré mercredi que le «malentendu» était résolu.

Elon Musk et Apple se sont-ils rabibochés? C'est en tout cas ce qu'a annoncé le nouveau propriétaire de Twitter. Il a remercié mercredi soir Tim Cook, le patron d'Apple, de lui avoir fait visiter le «très beau siège» du groupe dans la Silicon Valley.

L’article