International
taïwan

Taïwan: le sommet virtuel entre Biden et Xi débute en douceur

Malgré Taïwan, le sommet virtuel entre Biden et Xi débute en douceur

President Joe Biden meets virtually with Chinese President Xi Jinping from the Roosevelt Room of the White House in Washington, Monday, Nov. 15, 2021. (AP Photo/Susan Walsh)
Joe Biden à gauche et Xi Jinping à droite.Image: sda
La situation à Taïwan a récemment provoqué des tensions entre Washington et Pékin. Ce premier échange virtuel entre la Chine et les Etats-Unis est donc crucial pour rétablir une bonne entente entre les deux pays.
16.11.2021, 04:4216.11.2021, 07:18
Plus de «International»

Joe Biden et Xi Jinping ont entamé un sommet virtuel très attendu. Le président américain a souligné le besoin de «garde-fous» pour éviter «un conflit» entre les deux pays, alors que son homologue chinois a plaidé pour une meilleure «communication».

Joe Biden a assuré que «la compétition entre les deux pays ne devait pas se transformer en un conflit, qu'il soit intentionnel ou non», lors de cet échange qui intervient alors que les contentieux s'accumulent entre Washington et Pékin, à propos de Taïwan, mais aussi des échanges commerciaux ou encore des droits fondamentaux.

Le sommet pourrait durer plusieurs heures

Le président chinois Xi Jinping s'est dit heureux de voir son vieil ami, pour la première fois par écrans interposés, alors que leurs deux précédents échanges s'étaient faits au téléphone:

«La Chine et les Etats-Unis doivent améliorer leur communication et leur coopération. Je suis prêt à travailler avec vous.»

La conversation entre les deux dirigeants, qui a débuté à 19h45, heure de Washington (01h45 mardi en Suisse), pourrait durer «quelques heures», avait précisé la porte-parole de la Maison-Blanche Jen Psaki plus tôt dans la journée. A Washington comme à Pékin, on tempère les attentes sur cette discussion, qui ne devrait pas déboucher sur «des résultats concrets», a averti la Maison-Blanche.

Taïwan au coeur des crispations

Si après l'arrivée au pouvoir de Joe Biden le ton a changé par rapport aux emportements de l'ère Trump, la relation entre Washington et Pékin reste extrêmement tendue. Le sort de Taïwan concentre actuellement les crispations.

Le porte-parole du ministère chinois des affaires étrangères a dit lundi que les deux dirigeants «auront un échange de vues franc, profond et complet» sur leurs relations bilatérales, qui se trouvent à «un carrefour critique».

Cette rencontre virtuelle se tient au moment où Xi Jinping ne cesse de renforcer son emprise sur le régime. Le parti communiste chinois a adopté la semaine dernière un texte appelant «le parti, l'armée et le peuple tout entier à s'unir plus étroitement autour du comité central dont Xi Jinping forme le coeur». (ats/jch)

Copin comme cochon: Les anniversaires
Video: watson
Ceci pourrait également vous intéresser:
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Les drogues consommées en Europe sont toujours plus fortes
L'Observatoire européen des drogues et des toxicomanies a identifié 26 nouvelles substances apparues l'année dernière sur le Vieux continent, où le marché des stupéfiants est «extrêmement complexe et en évolution rapide».

Substances de synthèse à forte teneur, mélanges inédits, polyconsommation: ces nouvelles menaces viennent renforcer un marché de la drogue qui n'a jamais été aussi puissant en Europe, alerte mardi l'Observatoire européen des drogues et des toxicomanies (EMCDDA) dans son rapport annuel.

L’article