DE | FR

Envie d'escapade? Écoutez le premier son venant de Mars!

epa09030191 A handout photo made available by NASA shows This panorama, taken on 20 February  2021 (Issued on 22 February 2021), by the Navigation Cameras, or Navcams, aboard NASA?s Perseverance Mars rover, was stitched together from six individual images after they were sent back to Earth. A key objective for Perseverance's mission on Mars is astrobiology, including the search for signs of ancient microbial life. The rover will characterize the planet's geology and past climate, pave the way for human exploration of the Red Planet, and be the first mission to collect and cache Martian rock and regolith.  EPA/NASA/JPL-Caltech HANDOUT  HANDOUT EDITORIAL USE ONLY/NO SALES

Une photo panoramique prise le 20 février par le rover Perseverance sur Mars. Image: sda

«Fermez les yeux, imaginez vous sur Mars...». En plus d'une vidéo exceptionnelle qui dévoile des images de l'atterrissage du rover Perseverance sur mars, la Nasa nous gâte du premier son enregistré sur la planète rouge.



La Nasa a rendu publics lundi deux documents exceptionnels capturés par son rover Perseverance sur Mars: la spectaculaire vidéo de son atterrissage et le son d'une bourrasque de vent martien. Il s'agit du premier enregistrement capté sur la planète rouge par un micro.

Long d'un peu plus de trois minutes, l'extrait vidéo publié par l'agence spatiale américaine dévoile les images de plusieurs caméras situées à différents endroits sur le module, après son entrée dans l'atmosphère martienne. L'une montre le déploiement du parachute supersonique, une autre, située sous le rover, le sol martien qui se rapproche et deux vues captent le rover peu à peu déposé au sol, suspendu par trois câbles depuis l'étage de descente.

L'incroyable vidéo de la descente et de l'atterrissage du rover Perseverance sur Mars

abspielen

Vidéo: YouTube/NASA

«C'est la première fois que nous avons été capables de capturer un événement comme un atterrissage sur Mars», a déclaré Michael Watkins, le directeur du mythique Jet Propulsion Laboratory, où a été construit le rover.

«Sept minutes de terreur»

Le rover était protégé par un bouclier thermique à son entrée à une vitesse de 20 000 km/h dans l'atmosphère, qui marque le début des «sept minutes de terreur» jusqu'au sol. On peut voir ce bouclier largué à la surface de Mars sur la vidéo.

Huit rétrofusées ont ensuite fini de ralentir le véhicule et de la poussière martienne est propulsée en grande quantité sous leur effet. Une fois le rover immobile, on peut également voir sur la vidéo l'étage de descente effectuer une dernière poussée afin d'aller s'écraser 700 mètres plus loin.

Premier son martien

La Nasa espérait également pouvoir capturer le son de la vertigineuse descente, mais cela n'a pas fonctionné. Une bande audio, enregistrée une fois le rover posé à la surface de la planète rouge, a toutefois été dévoilée. Dans l'extrait, on peut entendre un son strident produit par le rover, mais aussi, clairement, le vent martien.

«Oui, vous venez bien d'entendre une bourrasque de vent à la surface de Mars, capturée par le micro et renvoyée sur terre», a déclaré Dave Gruel, en charge de ces équipements pour la Nasa. Il s'agit «des premiers sons enregistrés à la surface de Mars», a-t-il ajouté.

«Fermez les yeux et imaginez vous sur Mars». La Nasa dévoile le premier son venant de la planète rouge.

«Nous avons bon espoir de pouvoir continuer à utiliser ces micros pour capturer des sons», a dit Dave Gruel, même si leur espérance de vie est limitée du fait des températures extrêmes sur Mars.

Perseverance en pleine forme !

«Perseverance est en bonne santé», a déclaré Jessica Samuels, qui dirige les opérations sur la surface martienne. «Nous avons exécuté 5 000 commandes», a-t-elle détaillé. «Tous nos instruments ont passé leur test de vérification initial et nous sommes heureux de rapporter qu'ils fonctionnent tous comme prévu».

Dans les jours à venir, Perseverance se déplacera pour la première fois, puis les tests continueront. Le véhicule, dont la mission est de trouver des preuves de vie ancienne sur Mars, a atterri la semaine dernière, première étape d'un périple d'au moins deux ans durant lesquels il prélèvera des échantillons qui devront être rapportés sur terre par une mission ultérieure pour être analysés.

www.mars.nasa.gov (sda/ats/afp)

Cela pourrait aussi vous intéresser:

Et si vous nous racontiez votre première année Covid?

Link zum Artikel

Quel skieur es-tu ?

Link zum Artikel

Les gouvernements vont-ils devoir payer pour leur insouciance climatique?

Link zum Artikel

«Les notes vocales, c'est un truc d'égoïste»

Link zum Artikel

Sortir de nos canapés a fait du mal à Netflix

Link zum Artikel
Montrer tous les articles

Le suspens continue pour savoir qui construira la voiture Apple

À la recherche d'un partenaire pour développer son projet de véhicule électrique, la marque à la pomme ne devrait pas s'allier avec Nissan. Ni avec Kia. Au grand dam des investisseurs qui espéraient un partenariat avec Apple.

Nissan ne développera pas la voiture Apple. Le constructeur japonais a démenti lundi être en discussions avec la marque à la pomme, qui envisagerait de raviver son ancien projet de véhicule électrique et autonome.

«Nous ne sommes pas en discussions avec Apple. Mais Nissan est toujours ouvert à explorer des collaborations et des partenariats pour accélérer la transformation industrielle», selon une déclaration du groupe transmise à l'AFP.

Pionnier des véhicules électriques avec la Leaf, …

Lire l’article
Link zum Artikel