DE | FR

Une collision ferroviaire fait au moins 32 morts en Egypte

epa09099062 A blanket covers a victim surrounded by people inspecting the scene of a train crash in Sohag province, Egypt, 26 March 2021. At least 32 people were killed and some 66 injured as two passenger trains collided in the Tahta district in Sohag governorate, the Health Ministry announced. EPA/STRINGER

Selon une vidéo, filmée à proximité des lieux de l'accident et largement diffusée par les médias locaux, plusieurs wagons se sont renversés sur le côté, près d'un canal. Image: EPA

Le drame a eu lieu à 460 kilomètres au sud du Caire, près d'un canal. Il a fait plus de 90 blessés.



Au moins 32 personnes ont été tuées et 91 blessées, vendredi, dans la collision de deux trains de voyageurs, à la mi-journée à Sohag, dans le sud de l'Egypte. Un pays où les accidents routiers et ferroviaires sont courants.

Des dizaines d'ambulances ont été mobilisées pour transporter les blessés vers les hôpitaux, et des renforts médicaux ont été envoyés du Caire.

Selon une vidéo, filmée à proximité des lieux de l'accident et largement diffusée par les médias locaux, plusieurs wagons se sont renversés sur le côté, près d'un canal.

«Quiconque a causé ce douloureux accident par négligence ou corruption ou toute autre raison doit recevoir une sanction dissuasive, sans exception ni délai», a écrit Abdelfattah Elsissi sur son compte Twitter.

Abdelfattah Elsissi a adressé ses condoléances, sur Twitter, aux familles des victimes. Twitter

La collision de vendredi à Sohag intervient à un moment où l'Egypte fait face à un autre défi majeur, lié aux transports: un porte-conteneurs de 400 mètres de long bloque, depuis quatre jours, le canal de Suez, à la suite d'un échouement sur une voie cruciale pour le fret maritime international, située à l'est du pays. (ats/hkr)

Précédents en Egypte

L'Egypte est régulièrement le théâtre de graves accidents routiers ou ferroviaires, dus à une circulation anarchique des véhicules vétustes ou encore à des routes et des voies ferrées mal entretenues et peu surveillées. La tragédie ferroviaire la plus meurtrière de l'histoire du pays s'était produite en 2002, avec l'incendie d'un train qui avait fait quelque 370 morts, à une quarantaine de kilomètres au sud du Caire.

Plus d'articles «International»

L'Italie ordonne la vaccination à ses soignants

Link zum Artikel

Les témoins du meurtre de George Floyd racontent l'horreur

Link zum Artikel

Le Royaume-Uni semble s'être débarrassé de l'hésitation vaccinale

Link zum Artikel

L'Etat de New York légalise la weed

Link zum Artikel

En Biélorussie, l'opposition appelle à nouveau à manifester

Link zum Artikel

5 questions que pose le fameux passeport vaccinal

Link zum Artikel

L'homosexualité reste un «péché» pour le Vatican

Link zum Artikel

Le vaccin local sera nécessaire pour entrer en Chine

Link zum Artikel

Le président turc humilie la présidente européenne

Link zum Artikel

L'Europe met fin à la fuite de l'indépendantiste catalan Puigdemont

Link zum Artikel

LinkedIn a été victime de piratage. Êtes-vous concerné?

Link zum Artikel
Montrer tous les articles

L’Algérie rejette son projet de loi sur la déchéance de nationalité

Un projet de loi prévoyant de déchoir des Algériens de la diaspora de leur nationalité, notamment pour des actes «préjudiciables aux intérêts de l'État», a été retiré.

Retiré en raison de «son interprétation erronée». Ce sont par ces mots que le président algérien, Abdelmadjid Tebboune, a annoncé mettre un terme à ce projet de loi décrié.

Cet amendement au Code de la nationalité a été présenté début mars, suscitant un tollé. Le mouvement de contestation anti-régime, le «Hirak», soutenu par une grande partie de la vaste diaspora algérienne, a repris ses manifestations hebdomadaires.

En 2005, le Parlement avait voté à l'unanimité une ordonnance reconnaissant …

Lire l’article
Link zum Artikel