larges éclaircies
DE | FR
International
Twitter

Elon Musk bloquerait les comptes Twitter d'activistes de gauche

Elon Musk bannirait les comptes Twitter antifascistes

De nombreuses personnalités influentes ont été bannies par Twitter dernièrement. Les ordres du patron viseraient principalement les comptes propageant des messages d'extrême gauche. C'est du moins ce que semblent confirmer des notes internes de l'entreprise révélées vendredi.
30.01.2023, 15:5230.01.2023, 22:10
Plus de «International»

Ils sont activistes, journalistes ou membres d’un collectif. Leur point commun: appartenir à la sphère de gauche. Sauf qu'au cours de l'année écoulée, une franche importante de ces influentes personnalités ont vu leurs comptes suspendus sur Twitter. Chad Loder, activiste antifasciste, spécialiste en cybersécurité et journaliste indépendant qui s'est entretenu vendredi avec Bloomberg est l'un d'entre eux. Il y a fait plusieurs révélations.

L'homme qui pensait que son bannissement avait jusqu'alors été le fruit de la coalition d'extrême droite a confié avoir revu ces accusations. Il en est désormais certain: les profils prônant publiquement être de gauche ont en réalité été bloqués, d'après la volonté du patron de la plateforme, Elon Musk.

Blocages ordonné par la direction

Une note interne à laquelle Bloomberg a eu accès semble confirmer les propos de l'Américain d'extrême gauche. Le système interne de Twitter aurait en effet reçu un ordre écrit: «Suspension: demande directe de la part d’Elon Musk», rapporte le journal économique.

D'autres blocages que Bloomberg affirme également avoir eu en sa possession auraient affiché d'autres notes internes telles que: «de la part d'Ella», en référence à Ella Irwin, soit la responsable de la sécurité chez Twitter. Décrite dans le journal comme «la plus fidèle partisane de Musk», c'est elle qui aurait d'ailleurs commandité le 15 décembre dernier la suspension des profils des journalistes qui tweetaient au sujet d'Elon Musk. De son côté, le magnat de la Tech' avait défendu sa position en expliquant avoir agi par crainte que de tels articles mettent la sécurité de sa famille en danger.

Problèmes d'éthique

Paura Edelson, informaticienne à l'Université de New York qui étudie la communication politique en ligne, estime que depuis que le fondateur de Tesla et Space X a pris la tête de l'un des réseaux sociaux les plus suivis au monde en octobre dernier, l'éthique semble avoir été placé au second plan de la reconstruction de l'entreprise:

«Presque toutes les personnes qui savent comment construire des systèmes de sécurité chez Twitter ont quitté l'entreprise. Ceux qui sont toujours là semblent ne pas vouloir ou ne pas pouvoir dire à leur patron que les choses qu'il leur demande de faire sont dangereuses ou violent la loi de Twitter.»
Laura Edelson, informaticienne à l'Université de New York.bloomberg

Les suspensions de compte sont au cœur du débat houleux qui entoure la politique d'Elon Musk. Le milliardaire, fervent défenseur d'une grande liberté d'expression, envoie en effet des messages contradictoires sur ce qui y est autorisé ou non.

Lundi, BFM TV a rappelé que plusieurs profils de militants d’extrême droite avaient été bannis avant l’arrivée de ce dernier à la tête de Twitter, avant d’être rétablis il y a quelques semaines pour certains. «Nick Fuentes, star américaine des néonazis, a ainsi vu son compte réactivé, avant d’être banni 24 heures tard», peut-on lire dans l'article. (mndl)

Elon Musk a sa version chinoise, voici «Elong Musk».
Video: watson
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Israël pourrait cesser de bombarder Gaza pendant le ramadan
Le Hamas réclame depuis des semaines un cessez-le-feu complet avant tout accord sur la libération des otages. Washington y croit.

Le président américain Joe Biden a affirmé qu'Israël avait accepté de cesser ses opérations militaires à Gaza pendant le ramadan. Le but est notamment de permettre la libération de tous les otages du Hamas. En attendant, le carnage continue à Gaza.

L’article