DE | FR

L'incendie dans la plus grande centrale nucléaire d'Europe est maîtrisé

Selon l'AIEA, l'incendie de la centrale nucléaire de Zaporijjia n'a pas affecté d'équipements «essentiels» (archives).
Selon l'AIEA, l'incendie de la centrale nucléaire de Zaporijjia n'a pas affecté d'équipements «essentiels» (archives).Image: sda
La centrale atomique de Zaporijjia, la plus grande d'Europe dans le centre de l'Ukraine, a été touchée par des frappes de l'armée russe qui ont provoqué un incendie. Sa sécurité est «garantie» selon Kiev, qui a accusé Moscou d'avoir recours à la «terreur nucléaire».
04.03.2022, 06:0804.03.2022, 06:49

La centrale nucléaire de Zaporijia, la plus grande d'Europe, a été touchée par un bombardement des forces russes, dans la nuit de jeudi à vendredi.

Selon le président ukrainien Volodymyr Zelensky, des tirs de chars russes sur la centrale ont mis le feu à un bâtiment consacré aux formations et à un laboratoire. «Ces chars sont équipés de viseurs thermiques donc ils savent ce qu'ils font, ils s'étaient préparés», a-t-il affirmé dans une vidéo publiée par la présidence ukrainienne.

Les services de secours ont indiqué avoir pu accéder au site et éteindre l'incendie, après en avoir été un temps empêchés par les soldats russes.

La sécurité est garantie

«La sécurité nucléaire est maintenant garantie», a affirmé sur Facebook Oleksandre Staroukh, chef de l'administration militaire de la région de Zaporijjia. L'attaque n'a fait aucune victime, ont indiqué les secours ukrainiens sur Facebook.

Les niveaux de radioactivité restent inchangés sur le site de la centrale, qui compte six réacteurs nucléaires et fournit une grande partie de l'énergie du pays, a indiqué de son côté l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA), selon qui aucun équipement «essentiel» n'a été touché.

L'AIEA «appelle à cesser l'usage de la force et avertit d'un grave danger si les réacteurs sont touchés», a tweeté l'organisation.

Un nouveau Tchernobyl évité

Zelensky a accusé Moscou d'avoir recours à la «terreur nucléaire» et de vouloir «répéter» la catastrophe de Tchernobyl, la plus grave de l'Histoire en 1986.

«Nous alertons tout le monde sur le fait qu'aucun autre pays hormis la Russie n'a jamais tiré sur des centrales nucléaires. C'est la première fois dans notre histoire, la première fois dans l'histoire de l'humanité. Cet Etat terroriste a maintenant recours à la terreur nucléaire», a-t-il affirmé dans une vidéo publiée par la présidence ukrainienne.

L'Ukraine compte quinze réacteurs nucléaires, a-t-il précisé, avant d'ajouter:

«S'il y a une explosion, c'est la fin de tout. La fin de l'Europe. C'est l'évacuation de l'Europe»
Volodymyr Zelensky

«Seule une action européenne immédiate peut stopper les troupes russes. Il faut empêcher que l'Europe ne meure d'un désastre nucléaire», a ajouté le président ukrainien.

Tchernobyl aux mains des Russes

Le 24 février, des combats avaient déjà eu lieu près de l'ancienne centrale de Tchernobyl, à une centaine de kilomètres au nord de Kiev, et qui est désormais entre les mains des troupes russes.

(mbr/ats)

L'opération militaire russe en images

1 / 18
La guerre en Ukraine en images
source: sda / efrem lukatsky
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp

Les diplomates de l'ONU quittent la salle lors d'un discours du ministre russe

Plus d'articles sur la guerre en Ukraine

Des personnes trans sont bloquées en Ukraine

Link zum Artikel

Sean Penn emmène Hollywood en Ukraine pour un documentaire

Link zum Artikel

La guerre en Ukraine, ça vous préoccupe? Comment? Dites-nous tout!

Link zum Artikel

Conflit Ukraine-Russie: 3 scénarios militaires les plus probables

Link zum Artikel
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
La ligne de front bouge et ce n'est pas une bonne nouvelle pour Zelensky
Les combats entre troupes russes et ukrainiennes font actuellement rage dans le Donbass, à l'est de l'Ukraine. Voici à quoi on peut s'attendre ces prochains jours sur la ligne de front.

Ce qui distingue la guerre en Ukraine d'autres conflits, actuels ou passés, c'est qu'elle peut être suivie presque en temps réel, et ce depuis le monde entier. Toutefois, malgré le flot d'informations qui tombent à un rythme régulier, certains évènements restent flous. Parmi eux, citons les mouvements de troupes et des gains ou reconquêtes de territoires par les armées russe et ukrainienne.

L’article