stratus fréquent
DE | FR
International
ukraine

L'Ukraine a frappé deux bases aériennes russes

Un Tu-95 s'apprête à décoller de la base d'Engels, frappée lundi par une explosion.
Un Tu-95 s'apprête à décoller de la base d'Engels, frappée lundi par une explosion.Image: AP Russian Defense Ministry Pres

L'Ukraine aurait mené «la plus audacieuse» de ses attaques en Russie

Deux bases aériennes très éloignées de la frontière ukrainienne ont été secouées par des explosions lundi. Plusieurs éléments indiquent qu'il s'agit d'une attaque de Kiev, qui n'a jamais frappé aussi loin de son territoire.
06.12.2022, 11:5506.12.2022, 12:46
Suivez-moi

Ça commence à faire beaucoup. Après le pont de Crimée, l'aérodrome de Saki, la baie de Sébastopol et la raffinerie de Novochakhtinski, l'Ukraine aurait mené une autre attaque dans le territoire russe (ou annexé), bien loin de ses frontières. Cette fois-ci, Kiev aurait frappé les bases aériennes de Riazan et Engels, secouées lundi par deux fortes explosions.

Cette dernière attaque n'est pourtant pas comme les autres. Il s'agirait même de la «plus audacieuse» depuis le début de la guerre, estime le New York Times. Et pour cause: ces deux aérodromes sont situés au coeur du territoire russe, respectivement à 500 et 450 kilomètres de l'Ukraine. Jamais Kiev n'a frappé aussi loin de ses frontières.

Image
Image: datawrapper/watson

Moscou a tout de suite accusé l'Ukraine d'avoir mené ces attaques à l'aide de drones. Trois morts et quatre blessés sont à déplorer, a affirmé le ministère de la défense. L'Ukraine n'a, de son côté, ni confirmé ni réfuté ces allégations, préférant, comme à son habitude, répondre de manière évasive et énigmatique.

Le conseiller à la présidence ukrainienne, Mikhaïlo Podoliak, a par exemple tweeté:

«La Terre est ronde - découverte faite par Galilée. L'astronomie n'est pas étudiée au Kremlin, qui donne la préférence aux astrologues de la cour. Si c'était le cas, ils sauraient que si un objet est lancé dans l'espace aérien d'un autre pays, tôt ou tard, des objets volants inconnus reviendront à leur point de départ.»

«L'aérodrome des bombardiers stratégiques, qui peuvent transporter des armes nucléaires, a été attaqué par des drones bon marché. Que fait la défense aérienne russe?», a renchéri Anton Gerashchenko, un autre conseiller du gouvernement ukrainien.

Des déclarations qui sonnent comme des aveux à demi-mot, car, comme le remarque le New York Times, les responsables ukrainiens ont souvent réagi de cette manière après des explosions inexpliquées en Russie. Une manière de revendiquer indirectement leurs actions.

Viser les bombardiers russes

La nature des aérodromes visés parle également en faveur de cette thèse: les deux bases abritent des éléments de la flotte de bombardiers stratégiques russes, que la Russie a utilisés pour frapper l'Ukraine tout au long de la guerre.

Ces dernières semaines, les bombardements ont été particulièrement intenses. La nouvelle stratégie russe consiste à frapper l'infrastructure énergétique ukrainienne, pour priver la population de lumière et chauffage, pile au moment où les températures ont commencé à descendre au-dessous de zéro.

FILE - In this photo taken from a video distributed by Russian Defense Ministry Press Service, on Dec. 9, 2020, a Russian Tu-160 strategic bomber fires a cruise missile at test targets, during a milit ...
Un Tu-160 en action.Image: sda

Situé dans la région de Saratov, l'aérodrome d'Engels est la principale base russe d'aviation à long rayon d'action dans la partie occidentale du pays, rapporte le site spécialisé The Drive. Elle abrite notamment la 22e division d'aviation de bombardiers lourds, qui exploite des Tu-95 et des Tu-160. Ces deux types d'avion ont été largement utilisés pour lancer des missiles de croisière contre des cibles en Ukraine.

La base de Dyagilevo, située près de la ville de Riazan, abrite également de nombreux bombardiers. C'est là que les décès sont survenus, a rapporté l'agence de presse russe RIA Novosti.

Des forces spéciales au sol

Peu de détails sont connus concernant les attaques de lundi, à part une poignée de vidéos montrant une explosion retentir à Engels.

Selon le Kremlin, les attaques ont été menées avec de vieux drones à réaction soviétique volant à basse altitude, que l'aviation a réussi à abattre. Les détonations auraient ainsi été provoquées par la chute et l'explosion de ces engins.

En se basant sur les déclarations d'un haut responsable ukrainien, le New York Times confirme la version russe, du moins la première partie. Les drones ont été lancés depuis l'Ukraine, affirme-t-il. Au moins une des frappes a été effectuée avec l'aide des forces spéciales proches de la base qui ont aidé à guider les engins vers la cible.

Les deux bases sont hors de portée de tout missile connu de l'arsenal ukrainien, souligne encore le quotidien américain. Selon The Drive, il pourrait s'agir d'un drone de reconnaissance Tu-141 Strizh, modifié pour pouvoir porter une ogive. En mars dernier, un exemplaire de cet engin s'était mystérieusement crashé en Croatie, après un vol de 560 kilomètres - une distance similaire à celle parcourue par les drones qui ont attaqué les bases russes lundi.

Un vieux Tu-141 Strizh ukrainien.
Un vieux Tu-141 Strizh ukrainien.Image: Wikimedia Commons

«On est passé tout près d'une perte catastrophique»

Ces attaques démontrent la capacité de l'Ukraine à attaquer à de si longues distances, résume le New York Times. Mais qu'en est-il des dégâts? Concernant la base d'Engels, la Russie a affirmé que deux avions ont été «légèrement endommagés». Les premières images satellites disponibles du site ne montrent pas de signes évidents de dommages importants à la base, commente The Drive.

Plusieurs camions de pompiers mobilisés sur place et une mousse blanche sous l'un des avions sont toutefois clairement visibles:

Image
Image: Twitter

Le deuxième aérodrome a probablement été touché plus sévèrement, comme semblent montrer des images qui circulent sur les réseaux sociaux. La déflagration, initialement attribuée à l'explosion d'un camion-citerne, a gravement endommagé un Tu-22M3.

Image
Image: Twitter

«On dirait qu'on est passé tout près d'une perte catastrophique», a commenté l'analyste Rob Lee sur Twitter. Et ce n'est peut-être pas la dernière: pas plus tard que ce mardi matin, RIA Novosti a rapporté que l'aérodrome de Koursk a été attaqué par un drone.

Des drones kamikazes iraniens sont utilisés par l'armée russe en Ukraine

Video: watson
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Il annonce sa candidature à la Maison-Blanche, sa femme s'écroule
Connaissiez-vous le républicain Rollan Roberts II? Maintenant, oui.

Ce n'est pas tous les jours qu'on décide d'annoncer sa candidature à l'élection présidentielle américaine. Surtout lorsqu'on ne s'appelle pas Donald Trump. Le 20 janvier dernier, Rollan Roberts II, un businessman de Virginie-Occidentale, a jugé que c'était le moment. Son moment. De ceux qui restent gravés dans la mémoire jusqu'au trépas.

L’article