DE | FR

Frappes, combats dans le Donbass, missiles américains: le point sur la nuit

Dans la banlieue de Kharkiv.
Dans la banlieue de Kharkiv.Image: sda
Moscou continue d'amasser ses troupes dans l'Est de l'Ukraine, où de violents combats font rage. Les Etats-Unis vont envoyer d'autres missiles.
07.04.2022, 06:4007.04.2022, 07:02

11 corps retrouvés à Hostomel

La police ukrainienne a découvert mercredi 11 corps dans un garage à Hostomel, dans la banlieue de Kiev. C'est ce que rapporte le média local Ukrayinska Pravda en se référant à un message Telegram de l'ancien ministre de l'Intérieur, Arsen Avakov. Selon ce dernier, les personnes tuées seraient des civils tués par des soldats russes. Ces informations n'ont pas pu être vérifiées de manière indépendante.

La ville d'Hostomel et son aérodrome, situés au nord-ouest de la capitale, ont été très disputés depuis le début de la guerre. La plupart de ses 16 000 habitants ont fui. Selon l'administration militaire locale, environ 400 habitants d'Hostomel étaient portés disparus.

De nouvelles armes américaines en Ukraine

Les Etats-Unis vont livrer des armes supplémentaires à l'armée ukrainienne, dont les célèbres lance-missiles Javelin, pour une valeur de 100 millions de dollars.

Des discussions sont en outre en cours avec les Ukrainiens pour la livraison de drones de type Switchblade. Une centaine d'entre eux ont déjà été envoyés. Appelés «drones kamikazes», les Switchblades sont des bombes volantes qui peuvent être contrôlées par le sol avant qu'elles n'atteignent leur cible.

Le Portugal a annoncé qu'il allait envoyer «prochainement» du matériel militaire supplémentaire à l'Ukraine.

Combats à l'Est

Sur le terrain, Moscou poursuit sa nouvelle stratégie: concentrer les efforts sur le Donbass, le vaste bassin minier de l'est de l'Ukraine en partie aux mains depuis 2014 de séparatistes prorusses.

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a mis en garde contre une nouvelle offensive russe dans l'est de l'Ukraine et a appelé les habitants des régions de Lougansk, Donetsk et Kharkiv à fuir.

Severodonetsk.
Severodonetsk.Image: sda

Des journalistes de l'AFP ont constaté mercredi des pilonnages réguliers sur Severodonetsk, 100 000 habitants avant le conflit, la ville la plus à l'est tenue par l'armée ukrainienne dans le Donbass, tout près de la ligne de front.

A Vougledar, une ville de 15 000 habitants à 50 km au sud-ouest de Donetsk, deux civils ont été tués et cinq blessés dans le bombardement d'un centre de distribution d'aide, selon le gouverneur de la région de Donetsk, Pavlo Kirilenko.

Un peu plus loin, les forces ukrainiennes se préparaient à défendre une route reliant Izioum, récemment prise par les forces russes, aux cités voisines de Sloviansk et Kramatorsk, la capitale de fait de l'Est contrôlé par Kiev. (ats)

Un Ukrainien découvre une roquette dans sa cuisine

Plus d'articles sur la guerre en Ukraine

«Les Russes veulent faire tomber l'Est pour mieux revenir sur Kiev ensuite»

Link zum Artikel

Le dégel dévoile les cadavres des soldats russes et c'est un problème

Link zum Artikel

Kiev séduit les déserteurs russes en masse, mais Moscou a une riposte

Link zum Artikel

Comment Poutine met en scène son «chien sanguinaire» en Ukraine

Link zum Artikel
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Tucker Carlson, l'homme le plus dangereux d'Amérique
La star de Fox News est le principal représentant de la thèse du «grand remplacement», la doctrine des suprémacistes blancs.

Dans toutes les sociétés, on trouve des cinglés et des théories du complot. La théorie du «grand remplacement» (great replacement) regroupe les deux: elle est propagée par des cinglés et affirme que les immigrés veulent évincer la population locale.

L’article