en partie ensoleillé
DE | FR
International
ukraine

Varsovie veut créer un fonds d'aide avec l'argent piqué aux Russes

La Pologne veut créer un fonds d'aide pour l'Ukraine avec l'argent pris aux Russes

Police inspect the site of a Russian bombing attack in Kyiv, Ukraine, Monday, March 14, 2022. (AP Photo/Efrem Lukatsky)
La police inspecte le site d'un bombardement russe à Kiev, en Ukraine, lundi 14 mars 2022.Image: sda
Le premier ministre polonais a proposé, lundi, à Varsovie que les actifs russes gelés soient confisqués définitivement et destinés à un fonds d'aide pour l'Ukraine.
14.03.2022, 16:5510.05.2023, 18:36
Plus de «International»

Mateusz Morawiecki, le premier ministre polonais, s'est exprimé à l'issue d'une rencontre avec ses homologues lituanien Ingrida Simonyte et ukrainien Denys Chmygal. Le ministre polonais a dit:

«L'agresseur brutal ayant attaqué un pays doit payer le prix le plus élevé qu'on puisse imposer en démocratie et dans le cadre de la coexistence pacifique des nations»

Il a appelé la communauté internationale à donner aux Ukrainiens «un espoir de reconstruction, l'espoir d'un avenir» qui doit s'appuyer «sur un grand fonds basé sur les actifs russes» saisis.

«Gelez les actifs de l'Etat russe complètement, confisquez-les. Gelez les actifs des oligarques russes, grands et petits, hommes d'affaires et politiciens. Qu'ils servent aux gens, aux victimes désarmées du régime de Poutine. Qu'ils servent à la reconstruction de l'Etat qui défend héroïquement son indépendance et sa souveraineté»

Ingrida Simonyte et Denys Chmygal se sont eux aussi prononcés pour le renforcement des sanctions.

«Etat terroriste»

Chmygal, qui a qualifié la Russie d'«Etat terroriste», a renouvelé l'appel ukrainien à l'instauration d'une zone d'exclusion aérienne au-dessus de son pays pour «sauver des milliers de vies des Ukrainiens tués par des bombardements aériens» russes.

Cette demande a déjà été écartée par les pays occidentaux qui estiment que cette mesure pourrait être considérée comme un acte de guerre. Le premier ministre ukrainien a remercié ses partenaires pour leur appui à l'aspiration de son pays à rejoindre l'Union européenne (UE).

«Les Ukrainiens veulent voir la perspective de l'adhésion de leur pays à l'UE»

La première ministre lituanienne, estimant que «l'impact complet des sanctions serait ressenti seulement au bout d'un certain temps», a affirmé que ces mesures devraient viser aussi le Bélarus parce que ce pays «a prêté son territoire pour cette invasion méprisable de l'Ukraine». (ats/sia)

Ce reporter assiste à un carambolage en direct
Video: watson
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
L'Ukraine mène l'une de ses plus importantes batailles
Volodymyr Zelensky s'est vu obligé de s'attaquer au problème de la corruption, notamment parce qu'il s'agissait de l'une des exigences pour adhérer à l'Union européenne. Il a par exemple instauré une «loi anti-oligarques».

Le 7 novembre 2023, la Commission européenne a officiellement recommandé l'ouverture des négociations avec l'Ukraine et la Moldavie en vue de leur adhésion à l'Union. Parmi les sept exigences que l'UE avait demandé à l'Ukraine de remplir pour accéder à ces négociations, la lutte contre la corruption tenait une place prépondérante.

L’article