ciel couvert10°
DE | FR
International
ukraine

Ukraine: Marioupol décrit comme «l'enfer sur terre»

«L'enfer sur terre»: un commandant ukrainien depuis Marioupol

Des milliers de combattants et de nombreux civils ukrainiens sont piégés à Marioupol, assiégée par les Russes. Un commandant raconte la situation.
19.04.2022, 09:5912.05.2023, 17:19
Sonja Eichert / t-online
Plus de «International»
Un article de
t-online

Sergueï Volyna affirme être le commandant de la 36e brigade de la marine ukrainienne et se bat en tant que défenseur de la ville portuaire de Marioupol. Il a publié un appel désespéré sur Facebook. «Nous demandons au monde de nous aider à évacuer les blessés, les enfants, les femmes et les morts», écrit-il sur le réseau social.

>>> Suivre notre direct sur la guerre en Ukraine

Les Russes ont encerclé Marioupol et retiendraient des centaines de milliers de civils en otage. Des femmes avec des enfants et des bébés se cacheraient dans les bunkers militaires, il n'y aurait «pas de chauffage, pas d'eau, pas de nourriture», explique-t-il. Les soins médicaux ne seraient plus possibles non plus.

«Nos blessés meurent chaque jour dans des souffrances insupportables»
Servicemen of the Donetsk People's Republic militia look at bodies of Ukrainian soldiers placed in plastic bags in a tunnel, part of the Illich Iron & Steel Works Metallurgical Plant, the sec ...
La situation à Marioupol est actuellement précaire.image: keystone

Il a appelé tous les politiques, dirigeants sociaux et religieux à ne pas ignorer les habitants de Marioupol. Volyna a réitéré les demandes ukrainiennes de livraison d'armes lourdes pour la défense, en s'adressant explicitement à l'Union européenne et aux Etats-Unis.

«Prêt à se battre jusqu'à la dernière goutte de sang»

«Marioupol peut être sauvée. Nous sommes prêts à nous battre jusqu'à la dernière goutte de sang», conclut-il dans son message. Celui-ci a entre-temps été partagé des milliers de fois sur Twitter. Sur Facebook également, le post a déjà été aimé plus de 4000 fois.

Auparavant, Volyna avait adressé une lettre au pape François, rapporte le journal ukrainien Pravda. «Marioupol est un enfer sur terre», avait-il écrit. Il demande l'aide du chef de l'Eglise catholique pour sauver les femmes et les enfants de Marioupol.

Marioupol, dans le sud-est de l'Ukraine, est particulièrement disputée depuis des semaines. Samedi, les Ukrainiens ont ignoré un ultimatum de reddition des Russes, et l'état-major ukrainien fait depuis état de tirs de roquettes et de bombardements. Une grande partie des forces ukrainiennes restantes et des civils se cacheraient dans l'aciérie Asowstal. Il s'agirait de plusieurs milliers de personnes.

Les abris antiato­miques – un phénomène suisse
1 / 8
Les abris antiato­miques – un phénomène suisse
Aperçu de l’une des plus grosses installations de protection civile à Berneck: dortoir. (image: wikimedia/kecko)
source: wikimedia/kecko
partager sur Facebookpartager sur X
Ces Ukrainiennes se moquent des soldats russes
Video: watson
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
La Finlande craint une action russe «dès le retour du printemps»
La Russie est accusée d'utiliser les migrants comme moyen de pression pour affaiblir la cohésion de l'UE. La Finlande ne semble pas vouloir se laisser faire.

La Finlande a rejoint l'Otan en avril 2023 et a ainsi renoncé à sa neutralité vieille de plusieurs décennies. Depuis, les tensions avec son voisin russe se sont accrues. Vladimir Poutine a notamment annoncé le transfert de troupes dans la région frontalière avec le pays scandinave. Selon un rapport du gouvernement estonien, Moscou prévoit de déployer de nouvelles unités près de la frontière finlandaise.

L’article