ciel couvert
DE | FR
International
ukraine

Ukraine: Les séparatistes prorusses ne veulent plus se battre

Les séparatistes prorusses ne veulent plus se battre pour Poutine

FILE - A pro-Russian separatist clears the way for a combat vehicle in Slovyansk, Ukraine, Wednesday, April 16, 2014. The eastern Ukrainian city of Slovyansk was occupied by pro-Russian separatists fo ...
Les séparatistes semblent en avoir assez de se battre.image: keystone
La Russie veut poursuivre son invasion de l'Ukraine. Mais le moral des combattants semble au plus bas dans les régions séparatistes du Donbass et pas seulement à Lougansk.
Cet article est également disponible en allemand. Vers l'article
16.08.2022, 11:43
Un article de
t-online

Les combattants prorusses de l'autoproclamée «République populaire de Lougansk» ne veulent apparemment pas poursuivre l'effort de guerre contre l'Ukraine. C'est ce qui ressort d'un rapport de l'Institute for the Study of War (ISW). Selon ce rapport, ils se plaignent du rythme épuisant de l'offensive ainsi que des interventions en dehors de leur région. Les séparatistes seraient fatigués des combats qui se déroulent au-delà de leurs frontières.

Lundi, plusieurs chaînes ukrainiennes avaient diffusé une vidéo censée montrer la résistance des soldats. Les combattants y affirment que leur travail est terminé. La source originale de la vidéo est difficile à vérifier. Selon l'ISW, elle refléterait, toutefois, ce qui domine le moral des séparatistes prorusses dans la région. D'après le rapport, des propos similaires auraient été tenus par des unités de l'autre république fantoche prorusse de l'est de l'Ukraine, la «République populaire de Donetsk».

Dans un post Twitter du 15 août, Igor Girkin, un prorusse – mais farouche critique de l'armée de Poutine qu'il juge incompétente – a rapporté qu'un bataillon s'était rebellé. 👇

La Russie veut faire avancer l'offensive

Pour rappel, après l'invasion de l'Ukraine par la Russie, le 24 février dernier, les forces armées ukrainiennes combattent dans le Donbass contre les séparatistes prorusses, soutenus militairement et financièrement par la Russie, qui se sont déjà emparés d'une grande partie de la région.

Les habitants du Donbass, qui se compose des régions de Donetsk et de Lougansk, parlent certes majoritairement le russe comme langue maternelle, mais se considèrent, pour la plupart, comme des citoyens ukrainiens.

Après avoir subi des pertes considérables, les Russes se battent actuellement sur plusieurs fronts en Ukraine. Comme l'a récemment annoncé le président russe, Vladimir Poutine, l'offensive dans le Donbass reste une priorité militaire pour la Russie. Parallèlement, l'armée russe se prépare à des contre-attaques ukrainiennes dans le sud du pays. De violents combats ont également lieu au nord-est, dans la région de Kharkiv.

Source:

(adapt. jah/t-online)

Malgré ses promesses, la Russie bombarde encore le sud de l'Ukraine

Video: watson
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
La «mort étrange» de ce ministre biélorusse arrange bien Poutine
Si les circonstances du décès de Vladimir Makeï, l'une des personnalités les plus influentes du régime de Biélorussie, sont encore peu claires, les plus suspicieux se tournent déjà du côté de Moscou.

«Le ministre biélorusse des Affaires étrangères Vladimir Makeï est décédé subitement.» Le communiqué de l'agence de presse nationale Belta tombe samedi après-midi. Une simple phrase, vague, laconique, loin d'apporter les réponses à la disparition brutale du diplomate de 64 ans auquel on ne connait pas de maladie chronique. Bien au contraire.

L’article