ciel couvert
DE | FR
International
ukraine

Ukraine: L'identité des soldats russes présents à Boutcha publiée

L'Ukraine dévoile l'identité des soldats russes présents à Boutcha

Les données, désormais publiées par les services secrets ukrainiens, proviennent vraisemblablement d'une fuite de données de l'armée russe.
05.04.2022, 17:0112.05.2023, 17:10
Plus de «International»
epa09869749 A handout satellite image made available by Maxar Technologies shows a probable grave site (C-top) near the Church of Saint Andrew and Pyervozvannoho All Saints in Bucha, Ukraine, 31 March ...
Vue aérienne de Boutcha: on y voit l'église et une fosse commune présumée.image: keystone

Les services secrets ukrainiens ont publié, lundi, une liste qui contiendrait les noms des soldats russes stationnés à Boutcha. Selon les médias ukrainiens, le ministère de la Défense a rendu publics les noms, grades et détails de passeport des Russes servant dans la 64e brigade de tir motorisé qui occupait Boutcha jusqu'au 31 mars.

«Tous les criminels de guerre seront jugés et poursuivis pour crimes contre la population civile de l'Ukraine», écrivent les services secrets ukrainiens dans un communiqué.

Anonymous divulgue les noms de soldats russes

Le service de renseignement militaire ukrainien écrit sur Twitter avoir reçu «une liste de soldats qui ont commis des crimes de guerre contre les habitants de l'Ukraine à Boutcha». Les données désormais publiées proviennent vraisemblablement d'une fuite de données de l'armée russe. Selon le mouvement international de hackers Anonymous, les données personnelles de 120 000 soldats russes censés combattre en Ukraine ont été publiées sur Internet dimanche dernier.

Lundi, des photos présumées des unités russes actives à Boutcha, ont circulé sur les réseaux sociaux et sur la messagerie instantanée Telegram. Il n'a pas été établi si celles-ci ont effectivement participé à des crimes de guerre.

Des centaines de civils tués

Ce sont des accusations effrayantes qui ont été diffusées dimanche par les agences de presse internationales: l'armée russe aurait massacré des civils à Boutcha. Des cadavres jonchaient les rues. Certains d'entre eux avaient les mains liées. Les images de Boutcha suscitent l'horreur au niveau international.

Dimanche soir, 330 à 340 corps sans vie avaient déjà été récupérés, a écrit le journal Ukrajinska Prawda, citant un service de pompes funèbres.

Des journalistes ukrainiens ont rapporté lundi que des rumeurs d'atrocités commises par l'armée russe à Boutcha avaient déjà circulé auparavant mais il était presque impossible de téléphoner aux citoyens de la banlieue occupée de Kiev.

Sur Twitter, des rumeurs de massacres à Boutcha ont circulé dès le 27 février, trois jours après le début de l'invasion.

«Un ami ukrainien vivant à Kiev vient de m'informer via Instagram que des soldats russes entrent dans les maisons des civils à Boutcha, en périphérie de la ville, et abattent tous ceux qu'ils y trouvent. Des milliers d'innocents sont pris au piège dans la ville et n'ont plus d'issue.»

(oli)

Les images glaçantes de Marioupol vue du ciel
Video: watson
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Renault présente son nouveau bébé
Renault a présenté lundi à Genève sa nouvelle R5 à batterie, un modèle censé marquer les esprits par son design tout en démocratisant les voitures électriques fabriquées en France.

Feux arrière verticaux, couleurs flashy, sièges sculptés, aileron arrière: la petite voiture multiplie les clins d'oeil à son ancêtre lancée en 1972, mais aussi à la très agressive R5 turbo, championne de France des rallyes.

L’article