DE | FR

Biden soutiendra l'Ukraine coûte que coûte en cas d'invasion russe

Des soldats ukrainiens utilisent le lanceur de missile américain «Javelin» lors d'exercices militaires dans la région de Donetsk, en Ukraine.
Des soldats ukrainiens utilisent le lanceur de missile américain «Javelin» lors d'exercices militaires dans la région de Donetsk, en Ukraine.Image: sda
Joe Biden multiplie les avertissements à Vladimir Poutine, n'hésitant pas à le mettre en garde contre une tentative d'invasion de l'Ukraine.
03.01.2022, 05:3003.01.2022, 07:26

Le président américain Joe Biden a assuré à son homologue ukrainien Volodymyr Zelensky que les Etats-Unis et ses alliés «répondront énergiquement» si la Russie envahissait l'Ukraine, a indiqué la Maison Blanche. Les deux chefs d'Etat se sont appelés dimanche.

«Le président Biden a dit clairement que les Etats-Unis et ses alliés répondront énergiquement si la Russie envahit davantage l'Ukraine».
Jen Psaki, la porte-parole de la Maison Blanche

Ce dimanche, le dirigeant américain a par ailleurs «exprimé son soutien aux mesures de confiance pour désamorcer les tensions dans le Donbass et à une diplomatie active pour faire avancer la mise en œuvre des accords de Minsk», selon la porte-parole de la Maison Blanche, Jen Psaki.

Selon ces accords, conclus sous l'égide de la France et l'Allemagne, l'Ukraine a accepté de mener des réformes politiques et la Russie de mettre fin à son soutien aux rebelles séparatistes pro-russes.

De son côté, le président ukrainien Volodymyr Zelensky a déclaré dimanche sur Twitter que son pays appréciait «le soutien indéfectible» des Etats-Unis dans le contexte de tensions avec la Russie:

«Nous avons évoqué les actions conjointes de l'Ukraine, des Etats-Unis et de ses partenaires pour maintenir la paix en Europe et éviter une aggravation de la situation»

Washington et ses alliés européens accusent Moscou de menacer l'Ukraine d'une nouvelle invasion, après celle de la Crimée en 2014, et d'avoir fomenté une guerre séparatiste pro-russe qui a éclaté la même année dans l'est. Quelque 100 000 soldats russes sont massés près de la frontière du pays. (ats/jch)

Rien à voir, mais le modèle Karoline Bjørnelykke dénonce l'industrie de la mode

Plus d'articles concernant la Russie

La Russie atteint son record de chaleur et sa banquise d'été en souffre

Link zum Artikel

Pourquoi Vladimir Poutine devient de plus en plus brutal

Link zum Artikel

Avec Spoutnik-V, la Russie vaccine ses critiques

Link zum Artikel

Alexeï Navalny annonce une grève de la faim

Link zum Artikel
La Chine devient plus vieille plus vite que prévu
La natalité en Chine a chuté l'an passé à un niveau historiquement bas, depuis au moins 1978.

En Chine, le bureau national des statistiques (BNS) a publié les statistiques relatives à la population du géant asiatique, on compte:

L’article