DE | FR
Vidéo: watson
Vidéo

«Il existait encore?»: Apple enterre l'iPod et la rédac est divisée

Il y a plus de 20 ans, l'iPod débarquait dans nos vies. Aujourd'hui, sa production s'arrête officiellement. watson vous raconte le meilleur du pire de ce gadget emblème de toute une génération.
11.05.2022, 16:5912.05.2022, 11:55
Suivez-moi

Aujourd'hui, après 20 ans de bons et loyaux services (oui il était encore en vente et nous non plus on ne savait pas) l'iPod est officiellement enterré au cimetière des abandons d'Apple.

S'il peine à devenir populaire au moment de son lancement en 2001, les ventes décollent un an plus tard lors de l'arrivée de la compatibilité Windows. Et nous, à la rédaction, on en avait (presque) tous un dans la poche. Retour nostalgique (ou pas) sur ce produit qui a changé la façon dont on écoute de la musique, et qui a ouvert la voie à l’iPhone. 👇

Vidéo: watson

23 situations que personne n'aimerait vivre chez soi

1 / 25
23 situations que personne n'aimerait vivre chez soi
source: reddit
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp

David Attenborough et les chars russes? Regardez ce détournement viral

Plus d'articles sur la Suisse

Affaire Credit Suisse: c'est quoi cette loi qui muselle les médias?

Link zum Artikel

Etes-vous incollable sur le patrimoine culinaire suisse?

Link zum Artikel

Le football suisse boycotte à son tour les équipes russes

Link zum Artikel

La Suisse, ce faux pays de riches

Link zum Artikel
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Bombes au phosphore: Poutine a déclenché «l'enfer sur terre» à Marioupol
L'armée de Poutine aurait utilisé une bombe au phosphore au-dessus de l'usine Azovstal, où se trouvent encore plusieurs personnes. On vous explique pourquoi elles sont si dangereuses.

«À Azovstal, c'est l'enfer sur terre.» Selon le député du conseil municipal de Marioupol Petro Andriouchtchenko, les forces armées russes ont ouvert les portes de cet enfer: Azovstal, le dernier lieu de repli des troupes ukrainiennes dans la ville portuaire de Marioupol, aurait en effet été bombardé dimanche avec la redoutable bombe au phosphore.

L’article