International
Vidéo

Japon: 1200 tonnes de poissons retrouvés mort sur une plage

Vidéo: watson

Scène irréaliste au Japon

Des milliers de sardines et maquereaux se sont échoués sur une plage de plus de 800 mètres de long. C’est ce qu’ont découvert des habitants de l'île d'Hokkaido.
20.12.2023, 14:4720.12.2023, 18:45
Plus de «International»

Des milliers de poissons se sont échoués sur une plage de plus de 800 mètres de long à Hakodate, une ville située sur l'île japonaise d'Hokkaido. Cette découverte a eu lieu jeudi 7 décembre dernier, comme le relate Sky News. Aujourd'hui, les autorités japonaises peinent toujours à déterminer les raisons de ce phénomène, plusieurs pistes sont envisagées.

Les autorités estiment que plus de 1200 tonnes de poissons morts ont été rejetées avec pour particularité d'appartenir uniquement à deux espèces précisément: des sardines et des maquereaux.

Ces deux espèces, particulièrement consommées par l'homme, forment de grands bancs et passent la plupart de leur temps dans les eaux côtières. La ville a appelé les habitants à ne pas consommer les poissons échoués.

Des agents ont été mobilisés pour enlever les animaux morts au plus vite, car leur décomposition aurait pu réduire les niveaux d'oxygène dans l'eau et avoir des conséquences néfastes sur l'environnement marin.

…et si c'était Fukushima?

Une théorie s'est répandue sur Internet, également appuyés par quelques médias, comme quoi il y aurait un effet de causalité entre la mort de ces poissons et le rejet d'eau de refroidissement de l'ancienne centrale nucléaire de Fukushima.

Depuis la catastrophe arrivée il y a 12 ans, les réacteurs détruits continuent d'être refroidis à l'eau. L'exploitant Tepco collectait auparavant sur place cette eau de refroidissement contaminée dans de grands réservoirs d'eau. Au fil des années, plus d'un millier de bassins se sont accumulés avec un volume d'eau équivalent à plus de 500 piscines olympiques.

This photo shows part of the tsunami-wrecked Fukushima Daiichi nuclear power plant in Okuma town, northeastern Japan, on Jan. 19, 2023. Japanese Prime Minister Fumio Kishida made a brief visit to the  ...
Les réservoirs d'eau utilisés pour le refroidissement des réacteurs de Fukushima.Image: AP Kyodo News

En août dernier, Tepco a annoncé qu'en raison de contraintes d'espace, elle commencerait progressivement à rejeter en mer l'eau utilisée pour le refroidissement, après y avoir appliqué un traitement. Une filtration élimine qui élimine presque tous les polluants de l'eau, sauf le tritium, un isotope radioactif de l'hydrogène. Cet isotope est également présent dans l'eau de mer de manière naturelle et sa concentration est encore bien inférieure à la limite pour l'eau potable. Une approche acceptable pour les scientifiques, mais qui reste vivement critiquée par le manque de données sur le sujet.

Avec la mort de ces poissons, les critiques sont revenus au premier plan, notamment sur les réseaux sociaux. Cependant, il n'y a aucune preuve scientifique d'un lien entre la mortalité de ces poissons et l'eau de refroidissement de Fukushima.

Mais qu'est-il arrivé?

La réponse à cette question va s'avérer frustrante, car il n'y a pas de raisons précises à cet événement. Des morts massives et similaires de bancs de poissons se sont déjà produites cette année, en février dernier à Itoigawa au Japon ou en juin à Quintana Beach aux Etats-Unis.

Plusieurs suppositions peuvent néanmoins servir d'explications. Un banc de poissons peut être pourchassé jusqu'à la terre par des prédateurs tels que des dauphins ou des thons. Des changements de températures soudains peuvent également causer des problèmes aux bancs de poissons. Une eau trop chaude peut parfois ne pas retenir suffisamment d'oxygène, ce qui peut causer l'asphyxie de tous ceux-ci. (sbo)

Vidéo: watson
Voici à quoi pourrait ressembler la Suisse en 2085
1 / 10
Voici à quoi pourrait ressembler la Suisse en 2085
partager sur Facebookpartager sur X
Au Texas, il y a des vagues de poissons morts
Video: watson
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Emmanuel Macron est le nouveau faucon de guerre de l'Europe
Le président de la République française veut tenir tête à Vladimir Poutine.

«Il a vraiment dit ça?» Telle a dû être la première pensée de nombreuses personnes lorsque le président français a récemment annoncé que les Européens devaient «tout faire pour que la Russie ne gagne pas», incluant explicitement l'envoi de troupes en Ukraine.

L’article