International
Vidéo

Les images glaçantes de Marioupol en Ukraine vue du ciel

Vidéo: watson

Les images glaçantes de Marioupol vues du ciel

La ville ukrainienne est bombardée depuis le début de l'offensive russe. Au moins 5000 personnes y ont été tuées. La cité, autrefois prospère, est désormais en ruine.
01.04.2022, 09:3712.05.2023, 16:47
Sainath Bovay
Suivez-moi
Plus de «International»

Marioupol se trouve à seulement dix kilomètres des zones contrôlées par les séparatistes pro-Kremlin. Après plus de 30 jours de bombardement de la part des forces russes, la ville est aujourd'hui dévastée.

Au moins 5000 personnes y ont été tuées depuis le début de l'invasion russe, a annoncé, le 28 mars, une conseillère de la présidence ukrainienne, chargée des couloirs humanitaires. Le Comité international de la Croix-Rouge s'est dit prêt «à diriger» les opérations d'évacuation des civils assiégés dans la ville de Marioupol à partir de vendredi à condition d'avoir les garanties nécessaires, selon un communiqué de l'organisation.

Les images glaçantes de Marioupol vue du ciel

Vidéo: watson

Le ministère russe de la Défense avait annoncé le 30 mars un cessez-le-feu pour ce jeudi 31 et l'ouverture de couloirs d'évacuation des civils, qui sont piégés depuis des semaines dans la ville pilonnée par les forces russes. (avec ats)

Marioupol, en images:

1 / 12
Marioupol, assiégée par les Russes
source: ap / evgeniy maloletka
partager sur Facebookpartager sur X
La guerre en Ukraine en images
1 / 18
La guerre en Ukraine en images
Un bâtiment en flammes après un bombardement russe, Kiev.
partager sur Facebookpartager sur X
Les kangourous d'un zoo de Kharkiv en Ukraine ont été sauvés
Video: watson
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Une chips sexualisée choque en Italie
L'entreprise italienne Amica Chips a déclenché une vive polémique. En cause? Une publicité jugée blasphématoire par les Italiens catholiques. On y voit une sœur recevant une hostie, pendant qu'une autre mange des chips, une «patatina» en italien. Un jeu de mots... sous la ceinture.

«Sainte Marie Mère de Dieu, ils ont osé», ont dû se dire un certain nombre d'Italiens, trop catholiques pour goûter à ce croustillant humour.

L’article