International
voiture

Voici Luvly, la voiture électrique la moins chère d'Europe

Voici Luvly, la future voiture électrique la moins chère d'Europe
Le mini-véhicule électrique veut réussir avec la «formule Ikea».Image: dr

Voici Luvly, la future voiture électrique la moins chère d'Europe

Couleurs claires, formes épurées, bonne humeur: la marque de fabrique d'Ikea, en somme. Pour sa nouvelle petite voiture électrique à assembler et à prix cassé, Luvly a emprunté certaines recettes au géant de l'ameublement.
01.05.2023, 09:2101.05.2023, 11:24
Un article de
t-online
Markus Abrahamczyk
Plus de «International»

Une start-up suédoise veut réussir avec la «formule magique d'Ikea». Les voitures électriques de Luvly ne devraient certes pas arriver chez les clients en kit avec un sac de vis et une clé Allen. Mais le géant du meuble a inspiré le fabricant de ces voitures électriques, basé à Stockholm.

Luvly O: un poids plume et un prix léger

Le premier modèle d'une série sera le Luvly O. Ce mini-véhicule (270 centimètres de long) devrait être disponible dès 10 000 euros et peser moins de 400 kilos. Au lieu d'une batterie XXL de plusieurs centimètres, il sera alimenté par deux modules de batteries interchangeables, qui ne pèseront chacune que 15 kilos avec une capacité de 3 kWh.

Les batteries vides peuvent être remplacées par des batteries pleines dans une station de changement. D'autres fabricants comme Nio suivent des concepts similaires.
Les batteries vides peuvent être remplacées par des batteries pleines dans une station de changement. D'autres fabricants comme Nio suivent des concepts similaires.Image: dr

Malgré cela, l'autonomie devrait être de 100 kilomètres, car le véhicule à deux places ne consomme que 6 kWh. La recharge sur une prise de courant domestique devrait durer une heure par batterie. La vitesse maximale est de 90 km/h, le volume du coffre est de 267 litres. On s'en sort donc très bien, du moins en ville.

Les mini-véhicules électriques ne doivent pas sortir de la chaîne de production entièrement montés, mais être envoyés en pièces détachées. Ce n'est que sur place qu'ils seront assemblés dans de petites usines.

L'avantage: un seul conteneur de fret pouvant contenir quatre voitures finies peut ainsi contenir 20 kits à assembler - du moins pour le modèle d'entrée de gamme. En effet, outre la voiture à deux places, un buggy sportif à trois roues et un petit utilitaire sont également prévus.

Les caractéristiques techniques en un coup d'œil:

  • Vitesse maximale: 90 km/h
  • Autonomie: 100 km
  • Consommation: 6 kWh/100 km
  • Dimensions: 270 centimètres de long, 153 de large, 144 m de haut
  • Poids: moins de 400 kilos
  • Coffre: 267 litres
  • Prix: à partir de 10 000 euros

Et malgré les petits prix, la start-up ne veut pas lésiner sur la sécurité de ses voitures. Elle prévoit par exemple une protection contre les chocs à absorption d'énergie, comme celle utilisée en Formule 1. Luvly (de l'anglais «lovely», qui signifie «beau», «joli», «magnifique») n'a toutefois pas encore révélé quand la production devrait commencer.

Vous préférez les voitures chères? Voici le garage de Ronaldo:

1 / 11
Le garage de Ronaldo
Bugatti Veyron
partager sur Facebookpartager sur X
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Javier Milei rencontre Elon Musk au Texas: «Vive la liberté, bordel!»
Le président argentin a visité l'usine Tesla du milliardaire Elon Musk. Les deux hommes défendent l'idée d'un marché libre.

Le président argentin Javier Milei a tweeté vendredi «VIVE LA LIBERTÉ, BORDEL... !» après une rencontre avec Elon Musk dans l'usine Tesla du milliardaire, au Texas, dans le sud des Etats-Unis.

L’article