International
Xi Jinping

5 ans de guerre: Poutine aurait fait une promesse à Xi Jinping

Poutine aurait promis 5 ans de guerre à Xi Jinping

Les relations entre la Chine et la Russie, politiquement proches, sont si bonnes que Vladimir Poutine aurait formulé une promesse bien particulière à son homologue Xi Jinping.
29.12.2023, 18:4530.12.2023, 10:02
Tobias Eßer / t-online
Plus de «International»
Un article de
t-online

Combien de temps la guerre d'invasion de la Russie contre l'Ukraine va-t-elle encore durer? Au 22ᵉ mois de guerre, ni les attaquants russes ni les défenseurs ukrainiens n'ont enregistré de gains territoriaux significatifs. Il serait donc logique de penser que les négociations sur l'avenir de l'Ukraine ne soient plus si éloignées.

Un dossier du quotidien japonais Nikkei contredit cette hypothèse. Le journal affirme avoir parlé avec des participants à une conférence qui s'est tenue à Moscou en mars 2023 et lors de laquelle étaient présents, entre autres, le président russe Vladimir Poutine et son homologue chinois Xi Jinping. Poutine aurait alors promis à Xi que la Russie souhaitait se battre encore cinq ans en Ukraine.

Une longue guerre pourrait influencer la Chine

Comme le rapporte Nikkei en se référant à ses sources, la déclaration de Poutine en mars faisait partie du résumé de la situation militaire en Ukraine. Le président russe aurait ainsi affirmé que la Russie sortirait victorieuse du conflit — et qu'une longue guerre serait utile à la fois à la Russie et à la Chine. Les sources du Nikkei n'ont pas précisé comment des combats de plusieurs années pourraient aider la Russie, qui est en difficulté sur le plan économique et social.

Une longue guerre en Ukraine pourrait, toutefois, avoir des répercussions sur les plans de Xi Jinping concernant la réintégration de Taiwan dans le territoire chinois, analyse Katsuji Nakazawa, journaliste spécialisé en politique internationale pour le Nikkei. La Chine a été surprise par la faiblesse de la Russie sur le champ de bataille et par le moment de l'invasion de l'Ukraine. Selon lui, Xi Jinping profite de la guerre en Europe de l'Est pour tirer ses propres conclusions quant à une éventuelle invasion contre Taiwan.

Les élections présidentielles de janvier à Taiwan pourraient être décisives pour les prochaines étapes de la Chine. Les principaux favoris pour la victoire sont Lai Ching-te du Parti démocratique populaire (DPP) pro-occidental et Hou Yu-ih du Kuomintang, un parti favorable à Pékin. En cas de victoire du candidat du DPP, la probabilité d'une attaque chinoise sur Taiwan est considérée par les experts comme plus élevée qu'en cas de victoire du Kuomintong.

Traduit et adapté de l'allemand par Noëline Flippe

Les anecdotes de Noël de la rédaction
Video: watson
Ceci pourrait également vous intéresser:
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Comment les trolls de Poutine se vengent de Macron
Un nouveau cas de propagande antisémite à Paris témoigne de la tentative de la Russie d'influencer et de déstabiliser les élections européennes dans deux semaines. La France et son président sont dans le viseur du Kremlin.

Emmanuel Macron a condamné un acte d'«antisémistisme odieux». Au mémorial juif de Paris, des inconnus ont tagué une multitude de mains rouges sur un mur commémoratif. Ce symbole remonte à un événement survenu à Ramallah en 2000, lorsque des Palestiniens ont lynché deux réservistes israéliens et montré leurs mains ensanglantées à travers les fenêtres d'un poste de police.

L’article