International
Yémen

Yémen: 85 morts et 322 blessés dans une bousculade

85 morts et 322 blessés dans une bousculade au Yémen

This image from a video, shows the aftermath of a deadly stampede in Sanaa, Yemen Wednesday, April 19, 2023. A crowd apparently spooked by gunfire and an electrical explosion stampeded at an event to  ...
Cette image, tirée d'une vidéo, montre des dizaines de chaussures laissées sur place suite à la bousculade meurtrière.Image: sda
Les victimes de ce drame, un des plus meurtriers depuis dix ans, ont été transportées dans les hôpitaux voisins, et les organisateurs de l'évènement arrêtés.
20.04.2023, 05:0920.04.2023, 06:32
Plus de «International»

Au moins 85 personnes ont été tuées et plus de 322 blessées lors d'une bousculade dans la capitale Sanaa, aux mains des rebelles Houthis, selon des responsables de ce groupe. La foule aurait été effrayée par des coups de feu et une explosion électrique:

«Quatre-vingt-cinq personnes ont été tuées, et plus de 322 ont été blessées dans une bousculade, lors d'une action caritative organisée dans le quartier de Bab el Yemen»
Bilan confirmé par une responsable des autorités médicales des Houthis

«Des femmes et des enfants figurent parmi les personnes décédées», et une cinquantaine de blessés sont dans un état grave, a affirmé une source sécuritaire, qui a requis l'anonymat, car elle n'est pas autorisée à parler aux médias.

Du côté des autorités locales, le nombre de victimes n'a pas été précisé, un communiqué s'est contenté d'évoquer des «dizaines de morts suite à une bousculade lors d'une distribution chaotique de sommes d'argent par certains commerçants». Cette action caritative intervient à quelques jours de la fête de l'Aïd el-Fitr, qui marque la fin du mois de jeûne musulman.

Crise humanitaire

Le Yémen, pays le plus pauvre de la péninsule arabique, est dévasté depuis 2014 par un conflit qui oppose les Houthis, des rebelles soutenus par l'Iran, aux forces progouvernementales appuyées par une coalition militaire dirigée par l'Arabie saoudite.

La guerre a provoqué l'une des pires crises humanitaires au monde, avec des centaines de milliers de morts et des millions de déplacés, dans un contexte d'épidémies, de manque d'eau potable et de faim aiguë. Plus des trois quarts de la population dépendent d'une aide internationale qui ne cesse pourtant de diminuer.

Dans les zones contrôlées par les rebelles, de nombreux fonctionnaires n'ont pas été payés depuis des mois. Une trêve de six mois négociée par l'ONU n'a pas été renouvelée à son expiration en octobre, mais la situation est restée calme sur le terrain, offrant un répit à la population.

La semaine dernière, une délégation saoudienne, accompagnée de médiateurs omanais, s'était rendue à Sanaa pour des pourparlers visant à relancer la trêve et à jeter les bases d'un cessez-le-feu plus durable. Dans ce contexte, le gouvernement et les rebelles ont procédé ces derniers jours à un échange important de près de 900 prisonniers.

«Le Yémen n'a pas connu une telle opportunité sérieuse d'un processus pour parvenir à la paix depuis huit ans»
L'émissaire de l'ONU Hans Grunberg

Mais «ne nous faisons pas d'illusion. Il y a encore beaucoup de travail à faire pour construire la confiance et faire des compromis», a-t-il prévenu. (ats/jch)

Bousculade meurtrière à Itaewon
Video: watson
Ceci pourrait également vous intéresser:
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Fusillade à Londres: une jeune fille dans un état critique
Une fillette de 9 ans et trois hommes ont été blessés par balle mercredi soir devant un restaurant à Londres, a rapporté Scotland Yard, la fillette se trouvant dans un état critique.

Une fillette de 9 ans était dans un état critique jeudi après avoir été blessée par balle par des tirs devant un restaurant à Londres mercredi soir, a indiqué Scotland Yard. Trois hommes ont aussi été blessés.

L’article