International
Yémen

Les Houthis revendiquent l'attaque de navires au large du Yémen

Les Houthis revendiquent l'attaque de navires au large du Yémen

Les rebelles Houthis ont revendiqué mercredi l'attaque d'un vraquier grec et de plusieurs autres navires au large du Yémen. Selon eux, il s'agit d'une réponse aux bombardements israéliens sur Rafah, la ville palestinienne devenue l'épicentre de la guerre dans la bande de Gaza.
30.05.2024, 06:41
Plus de «International»

Le vraquier Laax, battant pavillon des îles Marshall et exploité par la Grèce, a rapporté mardi avoir été frappé par trois missiles, selon le commandement militaire américain pour le Moyen-Orient (CENTCOM) et des sociétés spécialisées dans la sécurité maritime.

Le navire a été endommagé, mais a poursuivi son voyage, d'après le CENTCOM et l'agence de sécurité maritime britannique UKMTO, dirigée par la Royal Navy. «Un membre d'équipage aurait été blessé», a indiqué pour sa part le centre conjoint d'information maritime (JMIC).

Dans un communiqué publié sur le réseau social X (ex-Twitter), le porte-parole militaire des Houthis a confirmé l'attaque contre le Laax, affirmant que le vraquier avait été «directement touché et gravement endommagé». Les rebelles yéménites ont également attaqué cinq autres navires, a-t-il ajouté, expliquant que ces actes ont été menés «en réponse aux crimes de l'ennemi sioniste [Israël, ndlr] contre les déplacés à Rafah», après des frappes sur des camps de déplacés palestiniens dans cette ville du sud de la bande de Gaza.

Dans un nouveau communiqué mercredi soir, les Houthis ont en outre revendiqué avoir abattu un drone américain MQ9 qui menait une «opération hostile» au-dessus du Yémen. Le CENTCOM a déclaré de son côté avoir détruit mardi soir deux systèmes de lance-missiles dans une zone du Yémen contrôlée par les Houthis, puis avoir abattu quelques heures plus tard deux drones au-dessus de la mer Rouge.

Depuis novembre, les Houthis ont mené des dizaines d'attaques en mer Rouge et dans le golfe d'Aden disant viser des navires en solidarité avec les Palestiniens, dans le contexte de la guerre meurtrière entre Israël et le Hamas. (sda/ats/afp)

En Alaska, les rivières prennent une drôle de couleur

Vidéo: watson
Ceci pourrait également vous intéresser:
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Trump préfère mourir électrocuté
Dans une tirade à première vue loufoque, au sujet d'un bateau électrique qui coule et d'un requin qui menace, le candidat républicain donne l'impression d'avoir totalement perdu la raison. Or, ce speech improvisé sous la chaleur torride du Nevada (re)met en lumière sa plus grande phobie.

Après Joe Biden à la commémoration du D-Day en France, c'est au tour de Donald Trump de subir un torrent de moqueries du camp adverse. Dimanche, dans le Nevada, alors que ses militants tombaient comme des mouches en raison d'une vague de chaleur inhumaine, le candidat républicain a vu son prompteur rendre l'âme, le forçant à sortir du scénario.

L’article