assez dégagé
DE | FR
Société
Humeur

La Gen Z se moque des «vieux» Millennials (quel toupet)

Dis-moi que t'es un Gen Z sans me dire que t'es un Gen Z.
Dis-moi que t'es un Gen Z sans me dire que t'es un Gen Z.Image: shutterstock / watson
Humeur

La Gen Z se moque des «vieux» Millennials (quel toupet)

Les générations aiment bien se taper dessus parmi, surtout quand il s'agit de se moquer des tocs des uns et des autres face à la technologie. Alors que la Gen Z ridiculise les Millennials, ces derniers leur renvoient l'ascenseur. Ils se feront bientôt tous bouffer par les Alphas.
21.02.2023, 17:0021.02.2023, 19:11
Margaux Habert
Suivez-moi
Plus de «Société»

On le sait. Chaque génération pense qu’elle est plus avancée que la précédente, et moins débile que la suivante. C’est toujours valable aujourd’hui, puisque la Gen Z, ces jeunes impertinents nés entre 1998 et le début des années 2010, s’amuse sur les réseaux sociaux à troller les Millennials, ces gens nobles nés dès le début des années 1980, jusqu'en 1998 environ.

La Gen Z a ainsi pondu le concept de «Millennial pause». Il s'agit d'un temps d'arrêt marqué par ces nobles gens avant de commencer à parler dans les vidéos selfies. Un coup d'œil à l’écran pour voir si ça enregistre, puis une grande inspiration, comme si on allait prononcer un discours présidentiel. Bonus: les pires Millennials commencent apparemment par un petit «okay» (ou «bon», pour les francophiles).

Et c'est vrai que c'est atroce:

«Millennial pause» versus «Gen Z shake»

La Gen Z n'est pas en reste en matière de tics et de tocs chelous face à leur téléphone. Ils pratiquent le (terrible) «Gen Z shake». En gros, c'est l'inverse de la «Millennial pause»: les kids commencent à parler face caméra alors qu’ils sont encore en train de secouer leur téléphone comme s'ils chassaient une mouche invisible, sans se soucier de stabiliser leur bras et leur main («shake» = «secouer»).

Ce petit mouvement pénible...

Précisons au passage que selon le Urban Dictionary, la Gen Z est «la génération la plus paresseuse mentalement de l'histoire récente». Pas moi qui l'ai dis, je pose ça là, c'est tout.

Chacun son truc

Et si chaque génération a ses propres biais technologiques, chaque génération a aussi son réseau social préféré. La génération X et les baby-boomers, qu’on a tendance à mettre tous dans le même sac sous l’appellation «boomers», ne jurent que par Facebook (ou même «Face de bouc»,pour les plus vintage…)

Les Millennials traînent principalement sur Instagram, en croyant être encore dans le coup, et la Gen Z ne jure que par TikTok, ou presque. (Et y fait de la merde.)

Millennials et Gen Z arrivent tout de même à tomber d’accord quand il s’agit de trollers les boomers, ces vieilles personnes qui publient des boomerangs sur Instagram.

Les Alphas arrivent

Mais bientôt, ce sera au tour de la Gen Z de devenir «le vieux con» de quelqu'un: la génération Alpha. Les Alphas, nés dès les années 2010, monteront vite sur le ring pour dégommer les anciens, dont les futurs vieux de la Gen Z. On peut dès lors parier sur le fait que la Gen Z et les Millennials trouveront (enfin) le moyen de s'entendre en renforçant leur alliance pour se moquer des Alphas ensemble. CQFD.

À ne pas confondre avec les «mâles alphas», qui, eux, sont juste des gros bouffons.

Pendant ce temps, les boomers, eux, auront enfin la paix sur les internets et pourront publier des boomerangs claqués sur Instagram et poster des statuts éclatés qui disent «à mon époque, c’était pas comme ça» sur «Face de bouc».

Allez, sans rancune les djeunes!

Dédicace.

Vidéo: watson

Le thème des réseaux sociaux et de ses dérives vous fascine?

Voici 17 instagrameurs qui ont abusé de Photoshop:

1 / 19
17 instagrameurs qui ont abusé de Photoshop
source: reddit
partager sur Facebookpartager sur X
1 Commentaire
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
1
CNews est dans le viseur de l'Arcom
La chaîne CNews du groupe Bolloré va être soumise à une plus grande surveillance de l'Arcom, le régulateur des médias français.

Avertissement pour CNews: le Conseil d'Etat français a demandé mardi à l'Arcom, le régulateur des médias, de renforcer son contrôle sur la chaîne d'info dans le giron du milliardaire conservateur Vincent Bolloré. Et au-delà le contrôle de toutes les télés et radios.

L’article