Société
Analyse

Jésus était-il moche? «On peut le comparer à Brad Pitt»

C'est l'un des personnages les plus célèbres de la planète et pourtant, nous n'avons même pas une idée de la tronche précise que pouvait bien avoir le Christ.
C'est l'un des personnages les plus célèbres de la planète et pourtant, nous n'avons même pas une idée de la tronche précise que pouvait bien avoir le Christ.image: wikipedia.org
Analyse

Jésus était-il moche? «Je n'irai pas jusqu'à le comparer à Brad Pitt»

Alors que nous célébrerons bientôt son 2023e anniversaire, un expert nous a aidés à faire toute la divine lumière sur LA question: Jésus était-il un canon de beauté?
22.12.2023, 16:5523.12.2023, 10:12
Suivez-moi
Plus de «Société»

Réd: cet article a été publié l'année passée. Nous le republions en cette fin d'année. Bonne lecture!

Si je vous demande de fermer les yeux et d'imaginer Jésus, qui voyez-vous? Un trentenaire saillant, musclé, aux yeux inspirés et à la barbe mélancolique? Ou, au contraire, un grand chauve un peu moche et bossu, aux traits défigurés par un mono-sourcil?

Si vous avez choisi la deuxième option, bravo: vous partagez un point commun avec les membres de l'Eglise primitive. Outre la foi, ces premiers chrétiens partagent une conviction: de son vivant, le Christ était... moche.

Désolé, Jésus
Désolé, Jésusimage: wikipedia.org

Pour nous brosser un portrait un peu plus précis du fils de Dieu, nous avons fait appel à l'historien de l'art médiéval Pierre-Alain Mariaux. Selon lui, deux options s'offrent à nous:

  • Se baser sur les portraits qui nous sont parvenus des premiers siècles de notre ère, pas nécessairement réalistes.
  • Se référer aux textes - dont le plus simple est la Bible.

Le problème? Vous aurez beau retourner votre Nouveau Testament dans tous les sens, vous n'y trouverez pas la moindre petite description physique du Christ. Pas même l'ébauche d'une couleur d'yeux ou d'une fossette.

Pour en savoir plus, il faut nous plonger dans les profondeurs de l'Ancien Testament. Et y trouver deux visions... forcément, très contradictoires.

Qui vous a dit que c'était facile, l'histoire de l'art?
Qui vous a dit que c'était facile, l'histoire de l'art?

Jésus, le premier Brad Pitt?

Parmi les partisans d'un Christ au physique divin, le Psaume 44, dont la description est sans équivoque: le Messie serait le plus «beau des enfants des Hommes». «Un peu comme quand Brad Pitt a été célébré de nos jours comme étant le plus bel homme du monde», souligne le professeur Pierre-Alain Mariaux.

«Je n’irai pas jusqu’à dire que Brad Pitt et le Christ, c'est le même combat. Mais on peut partir du principe que le Messie est le plus beau des hommes, avant même d'être arrivé sur Terre»
Pierre-Alain Mariaux, historien de l'art médiéval

Théorie reprise plus tard par les pères de l'Eglise (nous avons nommé Saint Jérôme et Saint Augustin), qui avancent que, d'un point de vue théologique, Jésus se doit d'avoir un visage et un corps d'une «beauté idéale».

Il était «beau dans sa jeunesse, beau sur terre et beau dans le ciel»
Dixit Saint Augustin

Jésus le laid

Malheureusement, tout le monde n'est pas d'accord. Dans une prophétie moyennement flatteuse, le prophète Isaïe prophétise que:

«Le Messie sera sans beauté ni éclat, ni aimable apparence»
Dixit Isaïe

Comprenez: le Messie sera doté de moult vertus, certes, mais pas d'un sex appeal hors du commun.

Hmm
Hmmimage: wikipedia.org

Son de cloche identique du côté du philosophe anti-chrétien Celse, qui écrit au 2e siècle dans son Discours véritable que Jésus était, je cite: «Laid et petit».

Pff
Pff

Verdict?

Autant de descriptions que de portraits-robots de Jésus possibles. Pour résoudre cette contradiction entre deux textes issus du seul et unique Ancien Testament, les théologiens et les pères de l’Eglise se sont mis d’accord: la beauté du Christ sera avant tout spirituelle.

Comme dirait Jésus, la vraie beauté est celle du coeur.
Comme dirait Jésus, la vraie beauté est celle du coeur.image: wikipedia.org

Ajoutons à cela quelques connaissances historiques, comme son lieu de naissance (quelque part en Judée), son métier (charpentier) et sa pilosité faciale (à l'époque, la barbe est obligatoire pour les hommes), et nous pouvons tirer quelques vagues certitudes: Jésus était bronzé, ni noir ni blanc, de bonne constitution physique (osons dire musclé), et barbu.

Jésus le supplicié

Dès les premiers siècles de notre ère, les représentations de Jésus se sont démultipliées et ses traits sont loin d'être fixés: avec ou sans barbe, jeune ou plus mûr, charismatique ou innocent...

On remarque toutefois qu'au Moyen Age, en vertu de l’ascétisme à la mode, son visage est de plus en plus creusé. «Ce qui colle bien à l’idée de l'ascète retiré de la société.»

«Jésus est le reflet du canon esthétique. C’est un modèle pour les hommes, plus qu'un modèle de beauté transcendant»
Pierre-Alain Mariaux

Quant à ses postures, elles sont tout aussi variables. La plus fréquente restant la Crucifixion - même si on ne peut pas dire que ce soit celle où Jésus apparaît sous son jour le plus engageant. Avec le temps, les crucifixions vont même devenir de plus en plus morbides: sous le pinceau sanguinolent des artistes médiévaux, le corps est torturé, lacéré, malmené.

«C’est presque un morceau de viande suspendu à une fourche. C’est assez violent»
Pierre-Alain Mariaux

C’est seulement à partir du 12e siècle que le visage du Christ commence véritablement à se fixer - sous la forme d'un Zeus ou d'un Jupiter - et que l'idée Jésus plutôt beau gosse s'inscrit dans une tradition constante et répétée.

Delaroche, Paul; Study for the Head of Christ for La Madeleine, Paris, Eugene Buttura; National Galleries of Scotland; http://www.artuk.org/artworks/study-for-the-head-of-christ-for-la-madeleine-paris ...
Là, on se croirait dans Game of thrones.

La plastique de Jésus a donc 2000 ans, autant d'interprétations, de réinterprétations et de surinterprétations dans les dents. Mais surtout, «une excellente crème anti-âge», conclut Pierre-Alain Mariaux.

Amen
AmenImage: Shutterstock
Copin comme cochon: les marchés de Noël
Video: watson
1 Commentaire
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
1
Peter Higgs, prix Nobel à l'origine du «boson de Higgs», est mort
Le Britannique a donné son nom au célèbre boson scientifique, également surnommé «particule de Dieu» parce qu'il est partout, tout en étant particulièrement insaisissable.

Le physicien britannique Peter Higgs est mort lundi à l'âge de 94 ans. Il avait remporté le prix Nobel de physique en 2013 pour ses travaux sur le «boson de Higgs», une particule élémentaire considérée comme la clef de voûte de la structure fondamentale de la matière:

L’article