Société
Espace

L'exoplanète K2-18 b montre des traces de vie extraterrestre

Exoplanet K2-18 b
Ce dessin artistique montre à quoi pourrait ressembler l'exoplanète K2-18 b si l'on se base sur des données scientifiques.Image: NASA, CSA, ESA, J. Olmstead (STScI), N. Madhusudhan (Cambridge University))

Cette exoplanète recèle des traces de vie extraterrestre

L'exoplanète K2-18 b est connue depuis longtemps par les astronomes, mais elle défraye tout à coup la chronique. Pour cause: elle abriterait d'énormes quantités d'eau et bien plus encore.
14.09.2023, 20:4915.09.2023, 09:59
Dorothea Meadows / t-online
Plus de «Société»
Un article de
t-online

Cette nouvelle a de quoi mettre en émoi les fans d'astronomie du monde entier. La super-Terre K2-18 b serait en grande partie recouverte d'océans d'eau et posséderait une atmosphère riche en hydrogène. De plus, des chercheurs de l'université de Cambridge ont trouvé des indices qui laissent penser que la vie pourrait y exister.

Comment est-ce possible? Les astrophysiciens qui secondent Nikku Madhusudhan, professeur à l'université de Cambridge, ont étudié l'atmosphère de K2-18 b à l'aide des instruments spectraux du télescope James Webb.

Ils ont trouvé du méthane et du dioxyde de carbone. En même temps, il y a un manque d'ammoniac, écrivent les chercheurs dans la revue scientifique The Astrophysical Journal Letters. Cette combinaison de composés chimiques soutient la théorie selon laquelle K2-18 b est une planète avec de grands océans.

Des chances de vie extraterrestre

Il existe également des preuves de la présence de sulfure de diméthyle (DMS). Ce composé organique contenant du soufre ne serait produit sur Terre que par des organismes lors de la métabolisation bactérienne. L'existence du DMS n'est pas encore définitivement confirmée, mais les astrophysiciens ont toutes les raisons d'y croire. Car s'il y avait effectivement des DMS sur K2-18 b, il y aurait aussi une chance de vie extraterrestre. Et ce serait sensationnel.

K2-18 b est en orbite autour d'une étoile à environ 120 millions d'années-lumière de nous. Cette exoplanète, plus de huit fois plus grande que la Terre, nous est inaccessible. Les chercheurs la désignent comme une planète «Hycean». Ce terme est la contraction des mots hydrogène (en anglais Hydrogen) et océan (en anglais Ocean) et désigne une planète qui pourrait hypothétiquement être habitable.

«Notre objectif ultime est de détecter la vie sur une exoplanète habitable, ce qui changerait notre compréhension de notre place dans l'univers», déclare Nikku Madhusudhan dans l'étude.

Quelqu'un est chaud pour une pizza party dans l'espace?
Video: watson
Ceci pourrait également vous intéresser:
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
J'ai fait analyser la poussière chez moi et j'ai eu quelques surprises
Je pensais que j'étais un mec propret. J'ai passé un aspirateur super tech dans mon appartement et j'ai fait analyser mes poussières. On y a retrouvé des poils de chat, alors que je n'ai pas de chat.

Dans la vie, il y a métro, boulot, dodo — et poussière. Nettoyer sa baraque, ça fait partie de nos quotidiens, et on oublie parfois que c'est autre chose qu'une corvée.

L’article