Société
People

Le dernier secret des mémoires de Britney Spears

Selon des sources proches du projet, de nombreux auteurs ont appuyé Britney Spears pour venir au bout de ses mémoires.
Selon des sources proches du projet, de nombreux auteurs ont appuyé Britney Spears pour venir au bout de ses mémoires.montage: watson
People

Le dernier secret des mémoires de Britney

Après le déluge de révélations dans ses mémoires, The Woman In Me, il ne restait plus qu'un mystère à résoudre sur Britney Spears: l'élaboration de son ouvrage explosif. Le New York Times vient de lever une partie du mystère.
02.11.2023, 11:5502.11.2023, 12:21
Suivez-moi
Plus de «Société»

A supposer que vous deveniez célèbre et que vous rêviez de partager votre vie avec le petit peuple, il est peu probable que vous soyez obligé de vous asseoir derrière votre ordinateur, seul, clope au bec et litres de café à portée de main, pour taper vos quatre vérités à la face du monde. Non. Votre réflexe le plus naturel serait plutôt de décrocher le téléphone pour sommer votre agent de vous dégoter un ghostwriter digne de ce nom. Un prête-plume à même de vous raconter, comme s'il était vous.

«A votre avis, combien de personnes travaillent sur un mémoire présidentiel ou sur l'un des livres de Michelle Obama?»
David Kuhn, co-directeur général de l'agence littéraire Aevitas Creative Management, au New York Times.

Rien d'honteux à cela. C'est un secret de polichinelle. Pour ne citer que lui, le prince Harry n'a jamais fait mystère qu'il avait eu recours aux services de l'écrivain-fantôme J.R. Moehringer pour nettoyer son linge sale familial sur la place publique, en début d'année.

Britney Spears l'écrivain

Ce n'est pas tout à fait le cas de Britney. Voilà des mois que la chouchou de la pop américaine nous faisait part, au travers d'un post Instagram ici ou là, de l'avancée de son bouquin. «J’ai écrit 3 versions différentes de mon livre et j'ai suivi BEAUCOUP de thérapies tout au long du processus... est-ce que ça en valait la peine???? Pas si sûre…», écrivait-elle il y a plus d'un an, en octobre 2022.

Souvenez-vous: huit mois plutôt, en février, le tabloïd Page Six révélait en exclusivité le juteux contrat de 15 millions de dollars («12,5 millions», rectifie TMZ) décroché par la chanteuse avec la prestigieuse maison d'édition Simon & Schuster pour l'écriture de son autobiographie. Un accord «explosif» qui n'aurait sans doute jamais vu le jour sans l'intervention de Cait Hoyt, célèbre agent littéraire new-yorkaise, ni Mathew Rosengart, l'avocat de Britney, qui l'a aidé à s'extirper de la tutelle toxique de son père, en 2021.

A cette annonce succèdent des mois de spéculations passionnées et de grandes promesses de la part des insiders du monde de l'édition: celle d'un manuscrit «inspirant» et d'un futur «best-seller instantané, révolutionnaire». Chose promise, chose due. Une semaine après la publication de ce livre au succès déjà mondial, le New York Times avait faim de mettre son nez dans les coulisses de l'écriture de ce best-seller.

Climat d'omerta

Une tâche malaisée. Car c'est une véritable omerta qui règne autour de The Woman In Me, paru le 24 octobre. Selon quelques «proches du projet» sur lesquels le Times a réussi à mettre la main, personne n'est autorisé à s'exprimer publiquement. De rares sources anonymes confirment toutefois que, si elle en a bien rédigé une bonne partie, Britney n'était pas seule dans ce projet de longue haleine.

Au contraire, c'est une véritable team de collaborateurs et d'auteurs qui ont soutenu l'écrivaine en herbe dans la mise sur le papier de ses pensées les plus intimes. Autant d'anonymes qu'elle salue d'ailleurs à la fin de son ouvrage terminé, sur la page de remerciements.

«Vous savez qui vous êtes»
Britney, mystérieuse, à la fin de ses mémoires.

Un projet d'équipe

Flash-back. Nous sommes au printemps 2022. L'encre du contrat avec Simon & Schuster à peine sèche, Britney s'envole à Maui, dans l'archipel d'Hawaï, pour savourer sa liberté retrouvée et des moments d'allégresse nue sur la plage. Mais, surtout, coucher sa vie sur papier, à la main, dans des carnets.

A ce travail d'introspection manuscrite s'ajoute une série d'entretiens avec Ada Calhoun. C'est à cette autrice aguerrie, dont une biographie d'Elvis Presley écrite en collaboration avec les filles du «king», qu'il incombe de jeter un premier oeil sur les ébauches, selon une source du New York Times. Quelques semaines plus tard, en avril, alors que Britney s'apprête à se marier avec l'acteur et coach sportif Sam Asghari, lors d'une cérémonie à Los Angeles, la première version est terminée.

Mais il y a un hic. Britney ne se retrouve pas dans la voix du livre. Ça ne lui ressemble pas. Découragée, elle songe à abandonner le projet. C'est sans compter l'intervention de son meilleur ami et manager, Cade Hudson. L'habile agent de stars joue un rôle décisif: à plusieurs reprises, il pousse Britney à venir au bout de la tâche, selon des sources auprès de TMZ.

«Il y avait des moments où elle ne voulait plus rien avoir à faire avec ça, mais Cade Hudson l'a poussée et finalement – tardivement – c'est arrivé»
Une source, à TMZ.

Un autre sauveur s'invite bientôt en la personne de Sam Lansky. Ex-rédacteur en chef du Time magazine et féru de pop culture, le journaliste a déjà dressé le portrait de stars telles que Madonna, Nicki Minaj et Adele. Durant l'été, le duo Lansky-Spears entame une nouvelle série d'entretiens sur Zoom et par téléphone, avant que le rédacteur ne se plonge dans la première version.

A l’automne 2022, c'est au tour de Luke Dempsey, prête-plume reconnu, éditeur et écrivain prolifique, de rejoindre l'aventure de The Woman In Me, pour une troisième relecture approfondie.

Un travail acharné, mais le résultat est là. Des mémoires honnêtes, brutales, saluées par la critique. Un véritable succès commercial. Pas moins de 400 000 exemplaires vendus au lendemain de la sortie. Les courbes indiquent qu'on pourrait atteindre le million. Une preuve, s'il en fallait une, que Britney est capable de parler autrement qu'avec des emojis sur Instagram.

Et si vous ne l'aviez pas lue, voici notre critique du livre!

Britney Spears, Beyoncé & Pink chantent "We Will Rock You" (Pepsi Commercial)
Video: watson
Ceci pourrait également vous intéresser:
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Avion: les violentes turbulences vont devenir plus fréquentes
Une personne est morte et 30 ont été blessées à bord d'un avion reliant Londres et Singapour, touché par de fortes turbulences. A cause du réchauffement climatique, ce phénomène va devenir de plus en plus fréquent, prévient une étude.

Le vol SQ321 de Singapore Airlines a tourné au drame ce mardi, lorsque l'appareil, parti de Londres la veille, a été touché par de fortes turbulences. Le bilan est lourd: un mort et 30 blessés. Des photos partagées après l'incident montrent la cabine ravagée, le sol jonché d'objets tombés pendant les secousses.

L’article