Société
Sciences

Guérir du cancer grâce à un vaccin? Ce sera bientôt possible

La biotech am
Image: sda

Guérir du cancer grâce à un vaccin? Ce sera possible — très bientôt

La recherche sur la guérison ou le traitement de certains cancers grâce à des vaccins à ARN est à bout touchant — en Suisse aussi. Une experte du CHUV plaide pour un remboursement de ce genre de traitements.
28.02.2023, 10:13
Plus de «Société»

Des vaccins à ARN messager montrent des résultats encourageants contre certains types de cancer.

Un remboursement de ce type de traitement pourrait voir le jour ces prochaines années en Suisse, selon Solange Peters, cheffe du service d'oncologie médicale du Centre hospitalier universitaire vaudois (CHUV). La doctoresse a assuré au micro de la RTS mardi matin:

«Pour la première fois dans une maladie qu'on connaît bien qui est le mélanome, un de ces vaccins produits par Moderna et Merck montre des bénéfices larges»
Solange Peters, service d'oncologie, CHUV

Le risque de récidive est considérablement réduit après une opération du mélanome avec l'utilisation de ce vaccin, selon une étude de mi-parcours.

Tests en cours en Suisse

La Food and Drug Administration (FDA) aux Etats-Unis a donné une autorisation précoce pour utiliser ce traitement, précise Solange Peters. Elle se pose la question:

«Quand est-ce qu'on aura un remboursement en Europe et en Suisse? Il faut encore attendre quelques années mais pas 20 ans. On parle des années qui viennent probablement»
Solange Peters, service d'oncologie, CHUV

En Suisse, des tests de vaccins sont effectués dans les cinq hôpitaux du pays, ajoute-t-elle.

Par contre, pour la grippe, on repassera:

(sda/ats)

Elle a 23 ans et le corps d'une enfant de 8 ans
Video: watson
Ceci pourrait également vous intéresser:
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Voici les premiers taxis volants... sans pilote
À l'heure du Hajj, l'immense pèlerinage qui draine des millions de visiteurs musulmans en Arabie saoudite, un système de taxi volant pour fortunés va être mis en place.

Tous les ans, le pèlerinage à la Mecque en Arabie Saoudite attire généralement entre 1,5 et 2,5 millions de pèlerins. Pour faciliter la mobilité face à un tel engouement, le premier taxi volant autonome a été inauguré. Ces véhicules qui se déplacent sans pilote transporteront les pèlerins entre les lieux saints, livreront des marchandises et aideront aux transferts en cas d'urgence médicale.

L’article