Société
Technologie

Un bug de ChatGPT divulgue des conversations privées

Un bug de ChatGPT divulgue des conversations privées

Le logiciel d'intelligence artificielle a divulgué des historiques de conversation à d'autres utilisateurs du chatbot.
23.03.2023, 11:1923.03.2023, 12:45
Plus de «Société»

Ces derniers jours, plusieurs utilisateurs de Chat GPT ont partagé des captures d'écran de conversations qui, selon eux, n'étaient pas les leurs, rapporte jeudi la BBC.

Sam Altman, PDG d'OpenAi, s'est dit «terriblement touché» par cette situation sur Twitter. Alertée lundi soir, l'entreprise a brièvement désactivé le chatbot afin de «corriger l'erreur», précisant également que le problème n'a pas touché les discussions en cours. Les utilisateurs quant à eux craignent désormais que leurs informations privées ne soient divulguées par l'intermédiaire de l'outil.

«Nous avons rencontré un problème important dans ChatGPT en raison d'un bug dans une bibliothèque open source, pour lequel un correctif a été publié, et nous venons de terminer la validation. Un petit pourcentage d'utilisateurs a pu voir les titres de l'historique des conversations d'autres utilisateurs. Nous nous sentons très mal à l'aise à ce sujet.»

Des milliers de données stockées

Dès la sortie de ChatGPT en novembre dernier, nombreux ont été ceux qui se sont rués sur le logiciel. Que ce soit pour des raisons personnelles ou professionnelles, OpenAi a ainsi stocké des milliers de données tout à fait légalement. En effet, la politique de confidentialité de l'entreprise stipule que ces dernières peuvent être utilisées pour poursuivre l'amélioration du logiciel.

Ce problème est survenu au lendemain de l'annonce de Google, qui lance également son propre logiciel du même genre. (sia)

C'est le retour du printemps pour les vaches
Video: watson
1 Commentaire
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
1
Zara et H&M accusés d'être responsable d'une déforestation au Brésil
Des tonnes de coton certifié «durables» et provenant d'une exploitation brésilienne déjà dénoncées par des ONG ont atterri dans plusieurs usines textiles d'Asie où s'approvisionnent les deux géants de la fast fashion. Scandale.

L'ONG britannique Earthsight accuse dans un rapport H&M et Zara d'être «liés» à des activités de déforestation illégale à grande échelle au Brésil, d'accaparement de terres, de corruption et de violence dans des plantations de coton détenues par leurs sous-traitants.

L’article