Société
Technologie

Whatsapp va lancer la suppression de message après envoi

Whatsapp lance une fonctionnalité qui vous sauvera du malaise

L'application de messagerie travaillerait sur une fonctionnalité permettant d'éditer les messages déjà transmis... dans un délai de 15 minutes après l'envoi. Ce que l'on sait. 👇
24.02.2023, 20:3526.02.2023, 12:23
Plus de «Société»

Si la suppression d'un message sur Whatsapp après l'avoir envoyé est bel et bien possible, il n’existe néanmoins toujours pas d’option visant à le modifier après coup. Mais la donne pourrait bientôt changer. D'après les recherches du toujours très bien informé WABetaInfo révélées mercredi, l'application mobile mettrait au point une fonctionnalité qui permette d'éditer un message déjà transmis:

«Whatsapp travaille sur une possibilité de modifier les messages dans le cadre d'une future mise à jour de l'application»
WABetaInfo.

Compte à rebours de 15 minutes

Toujours d'après le portail d'information qui a bénéficié d'un test via une version bêta de la prochaine mise à jour de Whatsapp, cette fonctionnalité serait réalisable dans les quinze minutes après l'envoi. Au-delà, le message s'avèrera gravé dans le marbre. Sauf si le destinataire n'a toujours pas lu ce dernier, situation permettant alors de le supprimer entièrement.

Modifier un message après qu'il a été expédié sera disponible au cours d'une future mise à jour de Whatsapp. Aucune date de lancement n'a cependant été dévoilée. S'il s'agit d'une nouveauté pour les utilisateurs de Whatsapp, l'édition post-envoi n'est de loin pas une révolution dans le domaine de la Tech. Bien avant l'application de messageries instantanées, ses concurrents offraient déjà cette possibilité: Apple et son iMessage, Twitter avec son offre Twitter blue ou encore Google et son Google chat comptent parmi les précurseurs. (mndl)

Les notes vocales
Video: watson
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Le gérant d'une boutique refuse une intérimaire voilée puis porte plainte
La vidéo est devenue virale sur les réseaux sociaux. On y voit le gérant d'une boutique Geox, à Strasbourg, refuser que la jeune femme venue assurer une mission d'intérim ne conserve son voile. Cible de menaces, le responsable de l'établissement a décidé de porter plainte.

Le parquet de Strasbourg a ouvert une enquête à la suite d'une plainte du gérant d'un magasin de chaussures de la ville. L'homme est la cible de menaces après avoir refusé une intérimaire souhaitant conserver son voile pour travailler, a-t-on appris vendredi.

L’article