DE | FR
Bild

British corner

Le geste fort de Zaha, les déboires de Brighton et un Old Firm brûlant

Raphaël Crettol, champion suisse de Fantasy Premier League, décrypte l'actualité du football anglais. Présentation de la journée 29 et quelques tuyaux pour vous.



La scène s'est jouée samedi passée à Selhurst Park, dans l'antre de Crystal Palace, qui accueillait West Bromwich. Sur le coup des 15h, tous les joueurs posent un genou à terre en signe de soutien à la lutte contre le racisme. Tous... sauf Wilfried Zaha. L'attaquant vedette de Palace reste debout, les mains croisées derrière son dos, les yeux rivés devant lui.

Zaha aurait-il brusquement décidé de se désengager de la lutte contre le racisme? Ou s'agit-il d'un simple oubli ? Ses prises de parole sur différents canaux, au cours des dernières semaines, ne laissent toutefois pas de place à l'interprétation: il dénonce la banalisation du geste.

Ma décision de rester debout lors du coup d'envoi était de notoriété publique ces dernières semaines. Il n'y a pas de juste ou de fausse décision, mais personnellement, je trouve que le fait de s'agenouiller s'est transformé en un simple geste de routine d'avant-match. [...] Je continuerai donc de rester debout.

Wilfried Zaha

Si chacun est libre de se faire son opinion sur le bien-fondé de son action, ce geste a assurément le mérite de relancer la discussion sur la lutte contre le racisme dans le sport et les meilleures manières de combattre ce fléau. Car comme dans toute cause, la banalisation d'un acte militant étouffe sa portée.

Zaha explique pourquoi il restera debout pour lutter contre le racisme

abspielen

Vidéo: YouTube/MrBeanyman

Véritable symbole du mouvement Black Lives Matter, le joueur de football américain, Colin Kaepernick, avait créé l'émoi en posant un genou à terre avant chaque rencontre pour dénoncer le racisme et les violences policières en 2016. Cinq ans plus tard, Zaha se retrouve sous le feu des projecteurs pour avoir refusé de poser un genou à terre, pour défendre précisément la même cause que Kaepernick. Une lecture hâtive de ce parallèle pourrait mener à conclure un retour en arrière. Mais cet exemple est, au contraire, une preuve que le mouvement BLM évolue et que le débat avance.

epa08095875 PICTURES OF THE DECADE ..San Francisco 49ers back-up quarterback Colin Kaepernick (C), San Francisco 49ers outside linebacker Eli Harold (L), and San Francisco 49ers free safety Eric Reid (R) take a knee during the US national anthem before the NFL game between the Dallas Cowboys and the San Francisco 49ers at Levi's Stadium in Santa Clara, California, USA, 02 October 2016. EPA/JOHN G MABANGLO *** Local Caption *** 54356412

Kaepernick (au centre) pose un genou à terre durant l'hymne national américain, entouré de deux coéquipiers. Image: EPA

Il y a cinq ans, plusieurs footballeurs américains avaient suivi Kaepernick dans sa démarche. Qui suivra Zaha sur les terrains de Premier League ? Réponse dès ce weekend.

Brighton l'équipe la plus malchanceuse de PL

En raison des matches de FA Cup qui se déroulent ce weekend, la journée 29 de Premier League est réduite à 4 rencontres. Parmi celles-ci, on retrouve un certain Brighton-Newcastle (samedi à 21h). A défaut d'être l'affiche la plus sexy de la saison, ce match est capital pour les deux équipes qui luttent contre la relégation.

La situation est particulièrement étrange pour Brighton, dans la mesure où l'équipe, située sur la côte Sud, est une des équipes qui produit le plus beau jeu du championnat. Même l'entraîneur de Manchester City Pep Guardiola s'est montré dithyrambique sur le style de jeu des hommes de Graham Potter, après les avoir affrontés il y a deux mois (victoire 1-0 de City).

A chaque fois que je regarde les matches de Brighton, je les trouve supérieurs à leur adversaire. J'étais moi-même joueur et j'aurais adoré jouer dans cette équipe

Pep Guardiola

Mais les compliments du meilleur entraîneur actuel de Premier League n'y changent rien. Brighton continue d'écrire match après match le manuel "comment ne pas gagner un match de football". La recette est simple: contrôler le ballon pour maîtriser le déroulement de la partie (50,7% de possession en moyenne cette saison), construire de belles actions mais sans les concrétiser, viser les montants pour plus d'effets (14X cette saison, voir vidéo ci-dessous), si par mégarde une occasion devait tout de même déboucher sur un but, veiller à concéder bêtement un but sur une faute d'inattention ou un pénalty.

Brighton a touché 5 fois les montants en un match cette saison

abspielen

Vidéo: YouTube/Official Brighton & Hove Albion FC

Mais la méthode a ses limites et Brighton est tout de même parvenu à gagner son premier match depuis janvier, le weekend dernier, face à Southampton (1-2). Les Seagulls tenteront de poursuivre sur leur lancée en accueillant Newcastle ce weekend. Privé de ses trois atouts offensifs majeurs (Wilson, Almiron, Saint-Maximin), on ne voit pas comment Newcastle pourrait inquiéter Brighton. Mais l'équipe la plus malchanceuse de PL sait rivaliser d'ingéniosité pour déjouer les pronostics qui lui sont favorables.

Le match un Old Firm en suspens

Nous nous évadons ici hors des frontières de l'Angleterre pour rejoindre l'Ecosse. Pour une bonne raison. En effet, rares sont les matches, qui déchainent autant les passions de l'autre côté de la Manche, que le derby de Glasgow (surnommé Old Firm). Le Celtic (historiquement "le club des catholiques") recevra les Rangers (le club des protestants") dimanche à 13h... si la première ministre écossaise le veut bien.

Il faut rappeler que le contexte du match est très particulier cette année. Avec 20 points d'avance sur leur rival historique, les Rangers de l'entraîneur Steven Gerrard sont assurés de décrocher le titre cette saison. Une première depuis leur relégation en quatrième division sur le tapis vert, en raison de problèmes financiers. La consécration, tant attendue, a donné lieu à des scènes de liesse entre supporters peu "corona-compatibles".

Ces débordements ont incité la première ministre écossaise Nicola Sturgeon à remettre en doute la tenue du match ce dimanche. Depuis, les deux clubs ont multiplié les appels pour inciter leurs fans à rester chez eux. On imagine toutefois mal les supporters des Rangers rester cloisonnés au moment de fêter un titre, attendu depuis 10 ans, au terme d'un derby qui dépasse les limites du sport.

Une autre curiosité anime les conversations de tous les pubs de la capitale. La tradition veut que le club officiellement titré soit accueilli par une haie d'honneur de son adversaire, à son entrée sur le terrain. Plusieurs voix se sont fait entendre ces derniers jours, du côté du Celtic, pour enjoindre les joueurs à éviter cet ultime affront. L'enjeu de ce Old Firm dépassera donc, une fois de plus, sa dimension sportive.

Tous les bons plans FPL pour la GW29

L'équipe à cibler

Les choix sont relativement restreints, puisque seules huit équipes seront engagées dans cette GW29. Brighton est enfin parvenu à mettre un terme à sa série de matches sans victoire. Les statistiques et l'impression visuelle le prouvent: l'équipe de Graham Potter n'est pas à sa juste place (16e). De plus, une équipe de Newcastle, décimée par les blessés, représente une proie idéale ce weekend. Parmi les équipes engagées, Brighton a certainement les meilleures chances d'obtenir une clean sheet. C'est pourquoi, leurs défenseurs sont des cibles idéales, qui plus est, à des prix abordables. Les plus audacieux pourront aussi lorgner sur leurs atouts offensifs, comme Pascal Gross (5.8) ou Leandro Trossard (5.7).

Le capitaine

Harry Kane (11.5) s'avance une nouvelle fois comme le candidat numéro un pour hériter du brassard de capitaine ce weekend. Même si, sur le papier, le déplacement à Aston Villa n'est pas particulièrement alléchant, l'attaquant anglais a actuellement la forme et la classe pour trouver le chemin des filets. Dans cette GW29 réduite, le cercle des capitaines potentiels est également très limité. Pour celles et ceux qui cherchent à se différencier, afin de revenir sur la tête de leurs mini-ligues, Gareth Bale (9.6) et Pierre-Emerick Aubameyang (11.5) sont des alternatives intéressantes ce weekend.

Les différentiels

Joël Veltman (4.4) a profité de la blessure de Tariq Lamptey pour s'affirmer au poste de latéral droit. Le Néerlandais est le défenseur qui compte le plus de tirs au but, sur les six dernières Gameweeks (10, dont 7 dans la surface de réparation). Un autre joueur des Seagulls pourrait récompenser ses FPL Managers: Leandro Trossard (5.7). Classé milieu de terrain, le Belge évolue le plus souvent en pointe et a trouvé le chemin des filets la semaine dernière. La réception de Newcastle lui offre la possibilité de poursuivre sa série. Enfin, Ademola Lookman (5.1) s'est affirmé comme un des principaux atouts offensifs de Fulham cette saison. Il aura l'occasion de se mettre en évidence face à une défense de Leeds en progrès, mais malgré tout laxiste.

Liverpool's Naby Keita, left, and Fulham's Ademola Lookman challenge for the ball during the English Premier League soccer match between Liverpool and Fulham at Anfield stadium in Liverpool, England, Sunday, March 7, 2021. (Phil Noble/Pool via AP)

Lookman a explosé cette saison sous le maillot de Fulham. Image: sda

La stat

Comme nous l'avons vu plus haut, Brighton a été malchanceux de concéder autant de buts cette saison. Les statistiques sont là pour le prouver: les Seagulls ont la troisième meilleure valeur d'expected goal conceded (une estimation des buts que l'équipe aurait dû encaisser, basée sur des statistiques) derrière Chelsea et Manchester City. Une raison de plus pour investir dans l'arrière-garde du club de Graham Potter.

Le bon plan

Avec seulement quatre matches au programme, la GW29 s'avère être une journée attractive pour tous les FPL Managers qui ont encore leur Free Hit. Si vous jouez ce précieux joker sur cette GW, c'est le moment de prendre des risques. Optez pour des joueurs avec le plus gros potentiel de points. Le risque se limite à cette GW, puisque les joueurs que vous transférez quitteront à nouveau votre équipe à la fin de la journée. A côté de l'incontournable Kane, des joueurs comme Bale, Aubameyang ou encore des paris plus risqués comme Pepe ou Lucas Moura peuvent vous rapporter gros. Autour de ces Big hitters, vous aurez tout loisir de construire votre équipe avec des joueurs qui ont les matches les plus favorables. On peut citer notamment la triplette de Leeds (Dallas, Rafinha, Bamford), les défenseurs de Brighton (Veltman, Dunk) et éventuellement un pick d'Aston Villa (Martinez, Watkins) ou West Ham (Cresswell, Lingard, Antonio).

Vous hésitez encore dans votre choix de capitaine ? Vous n'êtes pas encore certain de votre prochain transfert ou de votre stratégie à plus long terme ? Posez simplement votre question en utilisant la fonction commentaires ci-dessous.

Je me réjouis de vous retrouvez après la pause internationale. Cheers mate ! 🍻

Cela pourrait aussi vous intéresser:

Et si vous nous racontiez votre première année Covid?

Link zum Artikel

Quel skieur es-tu ?

Link zum Artikel

Les gouvernements vont-ils devoir payer pour leur insouciance climatique?

Link zum Artikel

«Les notes vocales, c'est un truc d'égoïste»

Link zum Artikel

«Berset était obligé de lâcher un peu de lest»

Link zum Artikel
Montrer tous les articles

Réveil musculaire

Benzema dans sa banlieue, City dans sa cour de récré

Vous avez bien dormi? Remettez votre esprit en alerte avec des infos de la nuit à parcourir et quelques questions à soulever.

Karim Benzema doit aimer ces petits stades de quartier où personne ne vient lui marcher sur les pieds, encore moins lui faire la morale (trente journalistes accrédités). Depuis que le Real Madrid a déménagé en banlieue, l'attaquant lyonnais impose sa loi, en faux dur aux gestes tendres (quel touché de balle!). «Il ouvre le score au moment où son équipe va mal, il harangue, il décroche, il organise, un vrai taulier», s'est ému Johan Micoud sur la chaine L'Equipe.

Le Real lui doit sa qualification …

Lire l’article
Link zum Artikel