Sport
Commentaire

Alisha Lehmann mérite plus de respect

Les réseaux sociaux constituent une source de revenus importante pour la footballeuse Alisha Lehmann.
La Suissesse Alisha Lehmann divise.image: keystone
Commentaire

Alisha Lehmann mérite plus de respect

La footballeuse est une immense star sur les réseaux sociaux. Mais elle est aussi vivement critiquée pour cela.
21.04.2024, 22:05
Raphael Gutzwiller / ch media
Plus de «Sport»

La Suissesse Alisha Lehmann est une star du football féminin. Mais elle divise, uniquement parce qu'elle a plus de succès sur les réseaux sociaux que les terrains de football. C'est ainsi que le magazine argovien Hattrick titrait récemment: «Alisha Lehmann, un modèle?». Et que la chronique se terminait par la question suivante:

«Les jeunes femmes doivent-elles réellement se rendre à l'entraînement avec des faux-cils, du rouge à lèvres et des palettes de maquillage?»

La Bernoise est une footballeuse. Elle joue pour Aston Villa et la Suisse, qu'elle vient de représenter contre l'Azerbaïdjan et la Turquie. Mais Lehmann est bien plus que cela. Sur les réseaux, elle est une superstar. Plus de 16,5 millions de personnes suivent la jeune femme de 25 ans sur Instagram. Elle dépasse ainsi Roger Federer et ses 12 millions de followers.

Les journalistes qui traitent du football féminin sont souvent confrontés à des questions la concernant. Il y a souvent de la mauvaise volonté. Lehmann n'est pas la belle-fille parfaite, contrairement à Yann Sommer, Marco Odermatt et Roger Federer, qui eux sont des gendres idéaux. Nos sportifs les plus populaires ne font pas de vagues. Ils s'expriment bien et ne disent que rarement les choses qui font mal à entendre. Mais en Suisse, dès qu'une athlète sort des sentiers battus, elle devient controversée. Lara Gut-Behrami n'échappe pas à cette règle.

Contrairement à la Tessinoise, Alisha Lehmann ne représente pas en premier lieu l'excellence sportive. Plutôt un style de vie. Pour beaucoup de Suisses, elle est trop excentrique, trop extravertie, trop émancipée. Elle se maquille trop, est tatouée et se met parfois en scène sur les réseaux sociaux en petites tenues. Les médias évoquent aussi régulièrement son ancienne relation avec Ramona Bachmann, autre joueuse de l'équipe nationale, ou celle qu'elle entretient actuellement avec Douglas Luiz, joueur d'Aston Villa.

Alisha Lehmann
Alisha Lehmann ne correspond pas à l'image que les Suisses voudraient qu'elle renvoie.image: keystone

Alisha Lehmann ne correspond pas à l'image de la Suisse. Elle a parfois une histoire d'amour avec une femme, parfois avec un homme. Il lui arrive aussi de se livrer sans retenue, de partager sa vie privée avec le public. Peu importe l'heure, son maquillage est toujours parfait. Même en match, chaque cheveu est à sa place.

Peut-être que pour les Suisses conservateurs, elle est tout simplement trop moderne, trop internationale. Lorsqu'elle fête Noël, elle le fait à Miami. Si elle se prélasse sur la plage durant ses vacances, elle le fait dans un hôtel de luxe aux Bahamas. Et lorsqu'elle apparaît à la télévision, elle peut être vue comme une experte puis une capitaine de la Baller League, où s'affrontent des footballeurs amateurs et d'anciens professionnels.

Alisha Lehmann
Alisha Lehmann se présente parfois avec des tenues audacieuses.Image : Instagram/Alisha Lehmann

Il est bon de rappeler que le football est avant tout un divertissement. Si ce sport rapporte autant, c'est parce que les gens adorent le pratiquer et s'intéressent à tout ce qui le concerne. En fait, le foot ne se distingue guère de l'industrie musicale. Celui qui désire se faire remarquer ne convainc pas seulement par ses performances, artistiques ou sportives. Et ça, Lehmann l'a parfaitement compris.

La joueuse se met en scène. Ses apparitions en public font penser à une pop star et, grâce aux réseaux sociaux, Lehmann est devenue une marque mondiale. Nous acceptons cependant plus facilement cette façon d'agir lorsque cela concerne une star internationale de la chanson. Pas une footballeuse helvétique.

Pourquoi sommes-nous gênés par la nudité de Lehmann, mais pas par celle de Miley Cyrus? Pourquoi son maquillage nous déplaît-il, mais pas celui de Lady Gaga?

Il ne suffit pas de remuer un peu les fesses

Pour les filles, Alisha Lehmann est une idole. Les enfants admirent cette Bernoise de 25 ans. Mais si l'on en croit certains adultes, elle n'est pas un modèle. Pourtant, Lehmann réussit une admirable double carrière. Elle joue en tant que footballeuse professionnelle dans la meilleure ligue du monde. Elle est aussi une influenceuse performante. Derrière tout cela, il y a du travail. Se contenter de remuer les fesses, ce que ses détracteurs lui reprochent, ne permet ni de signer dans un grand club ni d'attirer les followers.

Lehmann est une femme d'affaires rusée. Les réseaux sociaux sont ainsi devenus pour elle une véritable source de revenus. N'oublions pas qu'aujourd'hui encore, les footballeuses gagnent nettement moins que leurs homologues masculins. Et ce, même dans le championnat d'Angleterre, le meilleur au monde. Selon des estimations, Alisha Lehmann empocherait 200'000 francs par an à Aston Villa, alors que les meilleures joueuses recevraient le double. Mais selon Statista, le salaire moyen en Women's Super League, le nom donné au championnat d'Angleterre féminin, s'élève à peine à 54'000 francs par an.

Lehmann est susceptible de gagner plus que les autres à Villa, pas seulement pour ses compétences footballistiques, mais aussi parce que les marques s'intéressent à elle. Elle gagnerait 300 000 francs par publication sur ses réseaux sociaux. La vie de footballeur et d’influenceur est courte.

Alors pourquoi avons-nous un problème avec une jeune femme qui poursuit une brillante carrière et gagne de l’argent?

Lehmann est appréciée sur les terrains de football. Elle a compris ce qui plaisait aux fans. Que ce soit lors d'un entraînement ouvert au public à la Coupe du monde ou après un match à domicile, elle est la joueuse qui signe le plus longtemps les autographes. Cela peut durer une demi-heure, parfois plus. Elle ne semble jamais agacée, sourit toujours face aux objectifs et fait ainsi plaisir à celles et ceux qui l'admirent.

Alisha Lehmann nuit-elle au football féminin helvétique?

Le football féminin a le vent en poupe. L'intérêt s'est nettement accru ces dernières années. L'Association suisse de football (ASF) espère que le championnat d'Europe organisé à domicile l'année prochaine donnera une impulsion supplémentaire à la discipline. Lorsque les Suissesses affronteront les meilleures nations européennes, Alisha Lehmann revêtira elle aussi le maillot de l'équipe nationale. Il va sans dire qu'elle deviendra alors l'une des figures de proue du tournoi, peu importe ses performances.

Mais alors, l'accent placé sur Lehmann est-il bon ou mauvais pour le développement du football féminin en Suisse? Un peu des deux. Des personnes entrent en contact avec ce sport alors qu'elles n'auraient en tant normal pratiquement aucun lien avec le foot féminin. Néanmoins, en suscitant l’attention comme elle le fait, le sport passe parfois au second plan. Du point de vue footballistique, d’autres joueuses mériteraient d'être placées sous le feu des projecteurs. Cela peut provoquer jalousie et incompréhension.

Alisha Lehmann
image: keystone

Alisha Lehmann a fait sensation peu avant le Championnat d'Europe 2022, annonçant qu'elle ne participerait pas à cette compétition. Blick avait alors titré: «Lehmann tourne le dos au football». La joueuse évoquait une importante fatigue mentale. Mais son absence s'explique peut-être aussi par sa situation sportive. L'ailière était en mauvaise posture auprès du sélectionneur de l'époque: Nils Nielsen. Pour preuve, la Suisse n'avait pas été affaiblie sans sa star internationale.

La non-participation de Lehmann a fait la Une des journaux. Mais si une autre joueuse, moins médiatisée, n'avait pas eu le niveau pour partir à l'Euro ou s'était retirée de la sorte, il n'y aurait eu que quelques articles ici et là.

Alisha Lehmann inspire par son style.
Alisha Lehmann inspire par son style.image: Freshfocus

Lehmann est une superstar en dehors des terrains de foot. Ceci ne correspond pas réellement à son niveau sur la pelouse. D'ailleurs à Aston Villa, elle alterne entre le banc de touche et le onze titulaire - même chose en sélection. Et pourtant, elle est la principale figure de ces deux équipes. Lorsqu'elle entre dans un stade, les supporters crient son nom. Elle émeut les gens avec son style et les inspire.

Alisha Lehmann mérite pour cela, et pour toute sa carrière, davantage de respect. Il y a des rock stars qui vantent les excès de la drogue. Des rappeurs qui glorifient le viol. Des footballeurs qui battent leur femme. Alisha Lehmann peut-elle être considérée comme un modèle pour les jeunes? Oui, sans aucune hésitation. C'est une femme indépendante, financièrement également, qui réussit. Et pour y revenir, il n'y a rien de mal à ce que les filles se maquillent pour aller à l'entraînement. C'est même tout à fait acceptable si elles se sentent à l'aise avec.

Le séisme qui a frappé Taïwan en images
1 / 16
Le séisme qui a frappé Taïwan en images
Un puissant séisme a frappé Taïwan mercredi 3 avril 2024.
source: sda / daniel ceng
partager sur Facebookpartager sur X
Ce Brésilien jongle mieux que vous - et il n’a pas de pieds
Video: watson
Ceci pourrait également vous intéresser:
1 Commentaire
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
1
La Suisse sera championne du monde de hockey à une condition
La Nati peut légitimement rêver de battre le Canada en demi-finale (ce samedi dès 18h20) et même de remporter le titre. L'exploit dépend d'une seule personne.

La Suisse est en demi-finale. Le devoir est accompli. Maintenant, c'est le «programme libre» de ce Mondial qui commence. Avec comme seule limite le ciel.

L’article