DE | FR
Image: Shutterstock/Keystone

Caleçon, mouchoir ou dreadlocks: Les enchères insolites des sportifs

Le pactole (1,5 million de dollars) dépensé dimanche par un fan pour acquérir les anciennes chaussures de Michael Jordan témoigne de la folie qui frappe les salles de vente lorsque des objets d'athlètes y sont mis aux enchères. Même lorsque ces objets sont inutiles, voire un peu crados.
26.10.2021, 12:5926.10.2021, 14:53
Julien Caloz
Julien Caloz
Suivez-moi

Si ça se trouve, il ne fait même pas du 47,5 (la pointure de Michael Jordan). Pas grave, le nouveau propriétaire des baskets portées par la superstar de National Basketball Association (NBA) au début de sa carrière ne compte de toute façon pas utiliser sa nouvelle paire pour faire un 3 contre 3 le dimanche matin. Son acquisition est un précieux trésor, qui s'observe et se garde jalousement, et dont la valeur ne cessera de croître avec les années.

C'est le cas de tous les objets de sportifs mis aux enchères, même lorsque, contrairement aux chaussures de Jordan, ils ne sont pas beaux et inutiles, voire loufoques. Car chacun de ces marqueurs du temps témoigne de son époque, et possède une valeur à la fois historique et sentimentale que les non-initiés ont parfois du mal à saisir.

Et ce n'est sans doute pas notre compilation des dix objets de sportifs les plus insolites mis aux enchères qui les feront changer d'avis! ⤵️

Des dreadlocks

Image: AP

Lorsqu'il a quitté New York pour les Marlins de Miami en 2012, Jose Reyes a dû se conformer à la politique de sa nouvelle équipe et se séparer de ses cheveux rebelles. Pas question toutefois de laisser ses dreadlocks mourir dans une poubelle de coiffeur! Le joueur les a vendus 10 200 dollars aux enchères afin de soutenir une œuvre caritative.

De quoi être Admira'tifs #blaguedecoiffeur.

Un ballon de foot américain dégonflé

Il s'agit de celui de Tom Brady, utilisé lors du fameux match de National Football League (NFL) entre les Pats et les Colts le 18 janvier 2015, entré dans l'histoire comme «le scandale du Deflategate». Brady et les Pats ont été accusés ce jour-là d'avoir volontairement dégonflé les ballons, ceci afin de faciliter leur prise en main.

Brady en 2012 avec les Pats.
Brady en 2012 avec les Pats. Image: Shutterstock

L'objet a été adjugé 43 740 dollars par un couple qui avait récupéré ce qu'il croyait n'être qu'un superbe ballon de NFL et qui est devenu un symbole d'indignation.

Un chewing-gum déjà mâché

Vous pensiez sérieusement qu'on n'avait pas la photo?!!
Vous pensiez sérieusement qu'on n'avait pas la photo?!!

Sir Alex Ferguson a plus souvent changé de chewing-gum que de club. Le technicien écossais a ruminé ses angoisses durant 26 saisons sur le banc de Manchester United. Sa prétendue dernière boule de gomme, qui aurait été chiquée le 19 mai 2013, est partie directe aux enchères sur Ebay. Elle a atteint la coquette somme de 390 000 livres sterling (près de 500 000 francs suisses), aussitôt reversée à une association.

Un maillot de baseball hors de prix

Ce chandail, porté par la légende des Yankees, Babe Ruth, entre 1928 et 1930, a été cédé pour 5,64 millions de dollars en 2019. Il est devenu l'accessoire de sport le plus cher jamais vendu aux enchères. Mythique.

Un vieux mouchoir

Le mouchoir avec lequel Lionel Messi a séché ses larmes lors de son message d'adieux à Barcelone a été mis en vente sur le site d'enchères argentin Mercato Libre cet été. Son prix de départ: un million de dollars. UN MILLÓN DE DÓLARES.

Selon le vendeur anonyme, le précieux objet contiendrait de l'ADN du footballeur, ce qui permettrait de cloner le sextuple Ballon d'Or. Le problème, c'est qu'avec onze Messi sur le terrain, qui reviendrait défendre?! 🤔

Une lettre manuscrite

Celle de Suzanne Lenglen, première star internationale du tennis féminin. Elle est adressée à son médecin de l'Hôtel Bailey's à Londres pendant le Tournoi de Wimbledon.

Dans sa missive, celle qui était surnommée «la Divine» (241 titres) s'étonne de jouer «admirablement et sans effort» ses premiers sets, puis de constater une baisse physique lors des seconds (le quotidien de tous les amateurs). On ne connaît pas le résultat chiffré de la vente, mais la maison Drouot situait sa valeur entre 800 et 1000 euros.

Un caleçon de pilote auto

Il a été acheté 25 euros par un fan de sport automobile, ou du pilote suisse Neel Jani (ancien propriétaire de l'objet), ou juste de caleçons.

Un brassard de capitaine

Jeté de rage par Cristiano Ronaldo lors de Serbie-Portugal (2-2) en mars 2021, l'étoffe symbolique a été récupérée par un des stewards de la rencontre. Il s'est avéré par la suite que ce monsieur était aussi malin que généreux, puisqu'il a utilisé les 64 000 euros récoltés lors de la vente aux enchères pour financer le traitement du petit Gavrilo Djurdjevic, un bébé de six mois atteint d'amyotrophie spinale.

Un protège-dents

C'est l'objet fétiche (avec le ballon) de Stephen Curry.

L’un de ses célèbres protège-dents, porté lors du troisième titre des Warriors en quatre ans, a été mis aux enchères en 2018 par un fan qui a couru après la star de NBA au terme du match. Un sprint payant: le vendeur a fixé un prix de départ à 25 000 dollars!

Une carte de crédit (bloquée)

Trois mille cent quarante-six dollars: C'est le montant déboursé par un admirateur de Michael Jordan pour acquérir l'American Express de l'ancien joueur en novembre 2012, soit plusieurs années après la fin de validité de l'objet. Le prix démesuré est sans doute justifié (en partie) par la présence de la signature de Michael Jordan au dos de la carte.

Donc si vous n'êtes pas Jordan, vous pouvez continuer à découper vos anciennes cartes de crédit aux ciseaux avant de jeter les morceaux à la poubelle, parce qu'elles ne valent plus rien!

Et, tous les sportifs vous le diront, les pâtes, c’est important...

Comment les fumigènes entrent illégalement dans les stades
Ils sont interdits, sévèrement punis, et néanmoins en constante augmentation: les engins pyrotechniques restent un must de la culture ultra où ils pénètrent clandestinement par des moyens frauduleux, parfois dangereux, souvent ingénieux.

Le virage Auteuil sera fermé provisoirement après que dimanche dernier, une mouvance ultras du PSG, non contente de souffler ses trente bougies, y ait ajouté 531 fumigènes.

L’article