assez dégagé
DE | FR
Sport
Football

Football: le Servette FC et Lugano, l'amitié entre ultras

Football: le Servette FC et Lugano, l'amitié entre ultras
Le Luganais Jonathan Sabbatini et le Servettien Alexis Antunes ont joué mercredi dans un contexte très particulier.image: keystone

Contre Lugano, le Stade de Genève a vécu quelque chose de très inhabituel

L'amitié entre les ultras servettiens et luganais a offert mercredi à la demi-finale de Coupe suisse (perdue par Servette aux tirs au but) un cadre complètement lunaire pour un match pro, d'autant plus quand ce dernier était si important.
06.04.2023, 05:5906.04.2023, 11:45
Suivez-moi
Plus de «Sport»

Beaucoup de spectateurs présents au Stade de Genève ont dû se demander s'ils avaient bien compris le chant du kop genevois lancé à la 28e minute. Et pour cause: ses paroles encourageaient... l'adversaire. On pouvait très distinctement entendre des «Forza Lugano». Scène très cocasse, donc. Et pourtant, elle est des plus logiques.

Non, les ultras servettiens dans la tribune Nord n'ont pas tout à coup retourné leur veste contre leur propre club. Il n'y avait d'ailleurs aucune raison de le faire: Servette jouait bien et menait alors 1-0. En fait, la raison est simple: le principal groupe ultra servettien, la Section Grenat, entretient une vieille amitié avec les ultras du FC Lugano.

Des alliances, des rivalités et des accolades

Parce que, oui, de nombreuses alliances existent dans le milieu ultras entre des groupes de clubs différents, tout comme il y a des rivalités. En Suisse, par exemple, les ultras du FC Sion et de Chiasso forment une coalition contre celle qui lie ceux de Servette et Lugano. Ainsi, lors du dernier match de Super League entre Sion et Lugano, le 5 mars à Tourbillon, un drapeau du FC Chiasso était déployé dans le gradin Nord, fief des ultras valaisans.

François, membre de la Section Grenat, expliquait en 2018 sur le site web enfantsduservette.ch:

«L’amitié avec Lugano est très ancienne. Elle prend ses racines lors de la saison 1991/1992 pour évoluer et se consolider pendant plus de 20 ans»
Un membre de la Section Grenat

Les plus observateurs mercredi soir ont pu constater déjà avant le match que les fans genevois et luganais ont des liens amicaux. Une heure avant le coup d'envoi, le groupe d'ultras luganais – une vingtaine de personnes – a débarqué sur l'esplanade du Stade de Genève en scandant des «Allez Servette!». En face d'eux, les Servettiens ont rétorqué à coups de «Lugano! Lugano!» Une fois les formules de politesses échangées, les membres des deux groupes se sont mélangé et salué avec de chaleureuses accolades.

La rencontre des fans servettiens et luganais sur l'esplanade, en vidéo 📺

Vidéo: watson

Le tout sous les yeux de policiers lourdement équipés et postés à quelques mètres, sans doute très surpris d'assister à un rassemblement si pacifique. Et aussi certainement très soulagés, parce qu'ils sont plutôt habitués, comme leurs confrères des autres villes de foot, à intervenir pour éviter de violentes rixes entre ultras de deux clubs.

Un cortège, des autocollants et des polyglottes

Durant la soirée, il y a encore eu d'autres signes de respect mutuel. L'un des plus spectaculaires, et là aussi complètement lunaire par rapport aux autres matchs entre clubs de Super League: la présence de la bâche du groupe ultra de Lugano, les Teste Matte, au beau milieu de celles des groupes servettiens. Plusieurs fans tessinois ont d'ailleurs suivi la première mi-temps dans le kop genevois, avant de retourner, après le thé (ou la bière, c'est selon), dans le secteur visiteur avec leur bâche.

Cette situation insolite se produit aussi quand Servette va jouer au Cornaredo, comme l'explique Luca Mossi, journaliste à TeleTicino:

«La Section Grenat suit les matchs depuis le secteur luganais, en y affichant aussi sa bâche. D'ailleurs, il y a plein d'autocollants du groupe au Cornaredo. Et lors de la finale de la Coupe l'année passée, des membres de la Section Grenat ont défilé avec les fans luganais et étaient à leur côté dans le stade du Wankdorf»
Luca Mossi, journaliste à TeleTicino et expert du FC Lugano

Autant dire qu'aucun chant hostile envers l'autre équipe n'a été entendu de toute la soirée. Là-encore, ça change radicalement de la routine en Super League!

Les fans de Lugano rendent hommage à la Section Grenat 📺 🎶

Vidéo: watson

A la fin du match, juste après la séance de tirs au but perdue par les Servettiens, les ultras luganais ont félicité les adversaires qui rentraient la tête basse au vestiaire à coups d'«Allez Servette!».

Les Tessinois ont encore donné une dernière preuve d'amour dans les gradins en entonnant – dans un français parfait – un chant, qui n'est autre que celui de la Section Grenat: «Nous sommes la Section Grenat, nous sommes toujours là! Fidèles à ce maillot Grenat, lalala lala lala». Les sept stadiers qui surveillaient alors la cohorte luganaise (une cinquantaine de personnes) ont assurément vécu des moments moins agréables dans leur job...

C'était nettement moins calme à Bâle la veille👇

Reste maintenant à savoir si les membres de la Section Grenat feront le déplacement de Berne le 4 juin avec leurs amis tessinois pour la finale face à Youg Boys. Ils auraient alors droit à un avant-goût de ce qu'ils espèrent tant revivre depuis 2001, date de la dernière finale de Coupe – et du dernier sacre (3-0 contre Yverdon à Bâle) – du Servette FC.

Ces îles sont à vendre, il y en a pour toutes les bourses!
1 / 7
Ces îles sont à vendre, il y en a pour toutes les bourses!
Polynésie française - 36 millions de francs.
source: www.privateislandsonline.com
partager sur Facebookpartager sur X
Trois footballeurs romands font le buzz sur TikTok
Video: watson
Plus d'articles sur le sport
Montrer tous les articles
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Granit Xhaka marque et réalise «la célébration de l'année» 😂
Le Suisse de Leverkusen a trouvé le chemin des filets contre Mayence vendredi. Mais plus que son splendide but, c'est la façon dont il l'a fêté qui fait le buzz.

En écartant Mayence à domicile (2-1), le Bayer Leverkusen est devenu le premier club allemand invaincu durant 33 matchs consécutifs, toutes compétitions confondues. Un succès que le leader de Bundesliga doit un peu à Granit Xhaka. Etincelant depuis le début de saison, l'international suisse a été décisif vendredi, ouvrant le score après trois minutes de jeu.

L’article