Sport
Football

Un jeune Suisse serait le nouveau Haaland

Un jeune Suisse serait le nouveau Haaland

Retenez bien ce visage, Bradley Fink va sûrement faire les beaux jours de la nation. Image: Keystone
Il emmène l'équipe réserve de Dortmund, plante goal sur goal et se profile comme le grand attaquant dont la Suisse rêve. Le jeune Bradley Fink est même considéré comme un possible successeur d'Erling Haaland.
03.08.2022, 18:5003.08.2022, 19:04
Suivez-moi
Plus de «Sport»

Il est né à Cham (ZG) le 17 avril 2003 et il est originaire de Knonau (ZH). Le bougre est doté d'un sacré physique, avec un sens aiguisé du but. Son nom: Bradley Fink. Il brille chez les jeunes du Borussia Dortmund et s'avance comme une alternative concrète à Sébastien Haller en équipe première. Déjà...

Haller souffre d'un cancer des testicules qu'il mettra plusieurs mois à soigner. Un coup dur pour le transfuge le plus onéreux du BVB - 31 millions d'euros pour l'attirer de l'Ajax Amsterdam - engagé cet été après le départ du colosse novégien Erling Haaland à Manchester City.

La malchance des uns fait le bonheur des autres. Bradley Fink, suisse par son père et anglais par sa mère originaire des environs de Liverpool (son club préféré), comprend qu'il y a peut-être une place à prendre. Sa carrure imposante (1,91m pour 78 kg) fait parler de lui depuis son arrivée au Borussia Dortmund en 2019 et pourrait maintenant l'aider à forcer le passage chez les pros.

Ses statistiques chez les M19 sont affolantes: 36 buts durant la saison 2021/22 ont emmené le BVB M19 au titre de Bundesliga. Fink a intégré le Borussia en M17, dans la foulée d'une saison tonitruante avec son ancien club de Lucerne - 40 réalisations en 21 matchs avec les M16.

Un désir maladif de marquer

Ancien entraîneur de diverses sélections suisses, Yves Débonnaire se rappelle l'avoir coaché en M15. Il décrit un garçon avec «une réelle qualité de course et un bel impact physique».

«Je suis allé en Islande avec lui. Je l'ai très peu dirigé, il est parti très tôt en Allemagne. Mais il voulait toujours marquer, conclure, mettre des buts»
Yves Débonnaire

Selon le calcul de la ligue professionnelle allemande, Fink inscrit en moyenne un but toutes les 91 minutes. Mais il n'est pas uniquement un serial buteur. Il est capable d'un bel altruisme et fait briller les autres, avec douze passes décisives la saison dernière. Cette qualité est moins nette chez Erling Haaland, auquel il est souvent comparé. D'autres observateurs lui trouvent davantage de similitudes avec Harry Kane, la star de Tottenham.

Ses performances démontrent une chose: Fink est un numéro 9 moderne, dont la sphère d'influence dépasse largement la surface de réparation. Il est très fort devant la cage, instinctif et clinique, capable de jouer des deux pieds - gaucher naturel mais pas manchot du droit. Mais il possède aussi une excellente vision du jeu, souvent en appui et dos au but pour orchestrer une offensive (façon Harry Kane).

«Il possède une superbe technique, un bon contrôle et peut également faire circuler le ballon rapidement. Il cherche toujours un chemin direct vers la surface de réparation et peut tirer des deux pieds. C'est un diamant brut.»
Sebastian Geppert, entraîneur des M17 de Dortmund sur Sky

Son départ fracassant du FC Lucerne ne lui avait pas valu que des félicitations. Le patron des jeunes, Genesio Colatrella, s'était montré dubitatif et n'avait pas «compris cette décision» de partir aussi tôt. Fink pensait avoir plus de chance de passer pro à Dortmund qu'à Lucerne.

Conseillé par l'ancien capitaine de l'équipe Suisse Stephan Lichtsteiner et encadré par Marco Lichsteiner, le frère et agent, Fink brûle les étapes. Le directeur sportif du club Sebastian Kehl et l'entraîneur Edin Terzic pourraient miser sur lui dès cet été. La piste Suarez n'ayant rien donné et celle Anthony Modeste ayant du plomb dans l'aile, les Marsupiaux pourraient lancer leur espoir suisse à la reprise du championnat.

En duo avec l'autre pépite Moukoko?

Edin Terzic l'a d'ailleurs utilisé en amical et l'a intégré à l'équipe A lors d'un camp à Bad Ragaz. S'il a indiqué que Donyell Malen (23 ans), Karim Adeyemi (20 ans) ou Thorgan Hazard pouvaient également jouer en pointe, aux côtés de l'autre pépite Youssoufa Moukoko, 17 ans, il n'est pas certain que Fink retourne de sitôt chez les M23.

Ce nouvel attaquant d'envergure pourrait faire les beaux jours de la Nati dans un avenir plus ou moins rapproché. Même si comme le rappelle Yves Débonnaire: «Il y a tellement d'éléments qui influencent une carrière.» Et il n'y a pas d'autre réalité que celle du terrain.

Xhaka qui pense FOTE
Video: watson
Ceci pourrait également vous intéresser:
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Ce cycliste érythréen du Tour de France enflamme son pays
L'Erythréen Biniam Girmay a fêté sa troisième victoire d'étape jeudi sur la Grande Boucle. De quoi créer des scènes de liesse dans la capitale de son pays, Asmara.

Si Tadej Pogacar, la grande star, écrase actuellement la concurrence au classement général sur ce Tour de France 2024, un autre coureur brille: Biniam Girmay. L'Erythréen de 24 ans a remporté jeudi sa troisième étape sur cette Grande Boucle, ce qui en fait le cycliste le plus couronné dans cette édition.

L’article