larges éclaircies
DE | FR
Sport
Football

Le géant Amazon innove mais oublie les lois du foot

Wolverhampton Wanderers' Joao Gomes and Burnley's Jay Rodriguez, left, battle for the ball on during the English Premier League soccer match between Wolverhampton Wanderers and Burnley at Mo ...
Wolverhampton - Burnley, mardi, était le premier match de Premier League diffusé cette saison par Amazon en Angleterre. Image: keystone

Le géant Amazon innove, mais oublie les lois du foot

En Angleterre, Amazon Prime Video vient d'introduire une nouvelle fonctionnalité lors de ses retransmissions. Les fans ont apprécié, mais il y a eu un couac.
09.12.2023, 15:4109.12.2023, 17:26
Team watson
Team watson
Suivez-moi
Plus de «Sport»

La Premier League est une véritable institution outre-Manche. Diffusée sur les traditionnelles chaînes Sky Sports et TNT Sports (anciennement BT Sports), elle l'est aussi sur Amazon Prime Vidéo. 20 exclusivités par saison depuis 2019, réparties de la sorte en 2023/2024: tous les matchs de la 15e journée, celle ayant eu lieu en milieu de semaine, et l'ensemble des 10 rencontres de la 19e journée, celle du Boxing Day.

Mardi, la plateforme américaine diffusait donc son premier duel de la saison, une opposition entre Wolverhampton et Burnley, remportée par les Wolves sur le plus petit des scores. La rencontre n'a pas créé de vives émotions, en revanche, elle a permis aux téléspectateurs de découvrir une toute nouvelle fonctionnalité, particulièrement intéressante pour les suiveurs.

Un tracker dédié aux changements

Tout le monde connaît le traditionnel tableau d'affichage, en haut à gauche de l'écran, incluant le nom et les couleurs des deux équipes, le score de la partie, le temps déjà joué, et le cas échéant, le nombre de minutes additionnelles. Celui-ci est parfois agrémenté d'un ruban rouge au-dessus de l'une des deux formations pour indiquer que celle-ci a reçu un carton rouge.

Prime Video a souhaité augmenter l'expérience pour ceux qui prennent le match en cours de retransmission ou qui sont adeptes du multi-écrans, en ajoutant des barres symbolisant le nombre de changements restants aux entraîneurs. Un petit détail qui n'a pas échappé aux yeux des internautes, et qui, selon les commentaires exprimés sur les réseaux sociaux, a été agréablement reçu. De nombreux téléspectateurs ont milité pour une généralisation de cette fonctionnalité utile à la compréhension du match.

Une règle importante oubliée

Néanmoins, tout ne s'est pas passé correctement pour le diffuseur. Depuis la saison 2022/2023, la Premier League, comme de nombreux autres championnats, autorise chaque équipe à effectuer cinq remplacements au lieu des trois habituels. Mais les managers ne disposent que de trois fenêtres pour procéder à leurs ajustements tactiques, en plus de la mi-temps, afin de ne pas augmenter les arrêts intempestifs au cours d'une rencontre. Un point que semble avoir oublié Amazon.

Lors du match de milieu de semaine entre Sheffield et Liverpool, gagné 2-0 par les Reds, Jurgen Klopp a effectué un total de quatre changements en trois fenêtres, et ne pouvait donc plus utiliser son dernier joker. Pourtant, une barre est restée visible à l'écran, laissant croire aux téléspectateurs qu'il disposait toujours d'une munition. Une petite bourde que certains n'ont pas manqué de révéler.

Reste désormais à savoir si cette fonction, corrigée bien sûr, sera développée ailleurs, notamment en Suisse ou lors des rencontres européennes.

Voici à quoi pourrait ressembler la Suisse en 2085
1 / 10
Voici à quoi pourrait ressembler la Suisse en 2085
partager sur Facebookpartager sur X
Un kayakiste espagnole bat un record sur une rivière de glace
Video: watson
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Scandale en F1: «Red Bull va exploser!»
Le père de Max Verstappen, Jos Verstappen, a violemment attaqué dimanche le directeur de l'écurie Red Bull Christian Horner, au cœur d'un scandale où ce dernier est accusé de comportement inadéquat avec une collaboratrice.

Jos Verstappen, père du champion du monde Max Verstappen, a jeté un nouveau pavé dans la mare dimanche dans le scandale qui ébranle l'écurie Red Bull, dans laquelle pilote son fils.

L’article