Sport
Hockey sur glace

National League: Ce qu'il faut souhaiter aux clubs romands pour 2024

Image
image: keystone

Ce qu'il faut souhaiter aux clubs romands de National League pour 2024

Après la pause du championnat liée à la Coupe Spengler, la lutte pour les places en play-offs va s'intensifier dès la reprise début janvier. Voici ce dont les équipes romandes auraient besoin pour voir sereinement la suite.
31.12.2023, 07:0931.12.2023, 11:21
Adrian Bürgler / watson.ch
Plus de «Sport»

HC Fribourg-Gottéron: une extension de la patinoire

Cela semble fou à dire, car Gottéron a transformé sa patinoire il y a trois ans seulement. Le club fribourgeois a augmenté sa capacité d'accueil de plus de 2500 places, pour dépasser de peu les 9000 spectateurs potentiels. Mais s'il y a bien une certitude cette saison, c'est que la BCF-Arena s'avère être encore et toujours trop petite.

Le HC Fribourg-Gottéron a disputé 16 matchs à domicile depuis le début du championnat et tous ont été joués à guichets fermés. Quelques places supplémentaires devraient bientôt permettre au club d'étendre sa capacité à 9300 spectateurs. Sera-ce suffisant? Pas sûr. Peut-on faire encore mieux? Peut-être. Zoug montre en tout cas la voie et prévoit d'agrandir son arène en créant 1400 places assises supplémentaires.

Lausanne HC: plus de spectateurs

La donne est différente à Lausanne. Les matchs du LHC attirent en moyenne 6800 spectateurs, un chiffre correct, qui constitue même la cinquième meilleure affluence moyenne de la ligue. Mais si l'on s'intéresse de près au taux d'occupation de la Vaudoise aréna, pouvant accueillir 9600 spectateurs, on constate que le remplissage ne dépasse que de peu les 70%. Lausanne fait partie des mauvais élèves. Le club se trouve à l'avant dernière place du classement et ne devance que Davos sur ce point là.

Avant la crise sanitaire, le LHC attirait encore régulièrement 8000 spectateurs par rencontre. Il semblerait que manquer les play-offs la saison dernière a fait fuir certains fans.

La joie de l'attaquant lausannois Tim Bozon (buteur), gauche, le defenseur lausannois Fabian Heldner, centre et le defenseur lausannois Lukas Frick, droite, lors du match du championnat suisse de ...
Malgré de bonnes performances, les spectateurs sont moins nombreux à Lausanne cette saison.Image: KEYSTONE

Genève-Servette HC: des Suisses performants

Le «blues du champion» est toujours là à Servette, et ce, alors même que plus de la moitié des matchs de la saison régulière ont été disputés. Il y a bien sûr eu des problèmes au poste de gardien, mais ceux-ci semblent résolus depuis l'arrivée de Jussi Olkinuora sur les rives du Léman. Il est néanmoins clair que les joueurs de champ suisses doivent faire mieux sur la glace.

Avec un peu moins d'un demi-point par rencontre, Vincent Praplan est le joueur suisse le plus décisif au sein de l'effectif genevois. Jusqu'à présent, son apport n'est pas suffisant, et ceci vaut aussi pour d'autres. Nous pensons ainsi au MVP des play-offs Tanner Richard, au capitaine Noah Rod ou au défenseur Simon Le Coultre.

HC Bienne: la grâce de Dieu

Avant les fêtes, le HC Bienne est parvenu à se hisser à la 10e place de National League, soit le dernier ticket qualificatif pour les pré-playoffs. Les Seelandais prouvent ainsi qu'ils n'étaient pas à leur place en début de saison et qu'ils peuvent indéniablement viser plus haut. Mais seulement si le physique suit. Peu d'équipes ont dû faire face à autant de blessures au cours des premiers mois de championnat.

Désormais, Bienne peut à nouveau compter sur la quasi-totalité de ses meilleurs joueurs, et cela se voit, aussi bien dans le jeu que dans les résultats. Si les hommes de Petri Matikainen veulent espérer quelque chose cette saison, ils devront être épargnés par les blessures.

Biels Spieler lassen sich von den Fans feiern nach dem Eishockey Meisterschaftsspiel der National League zwischen dem EHC Biel und EV Zug, am Samstag, 23. Dezember 2023, in der Tissot Arena in Biel. ( ...
Les joueurs du HC Bienne sont souvent en proie à des blessures.Image: KEYSTONE

HC Ajoie: une série de victoires

Oui, Ajoie a joué deux ou trois matchs en moins par rapport à ses concurrents de National League. Mais avec 12 points de retard sur Kloten, avant-dernier au moment des fêtes, le trou est fait. Lors de leurs 10 dernières rencontres, les Jurassiens n'ont gagné que deux fois - toujours en prolongation.

Depuis le début de la saison, jamais le HC Ajoie n'a enchaîné deux succès de rang... Jamais. Ils marquent le moins de buts, sont les deuxièmes à en encaisser le plus et se créent peu d'occasions. Une série de victoires serait la bienvenue, à moins que les Ajoulots n'espèrent plus qu'une seule chose: que cette saison noire se termine au plus vite, en restant si possible dans l'élite à l'issue de celle-ci.

Les acteurs de nos séries préférées, ils ont changé?
1 / 10
Les acteurs de nos séries préférées, ils ont changé?
partager sur Facebookpartager sur X
Un kayakiste espagnole bat un record sur une rivière de glace
Video: watson
Ceci pourrait également vous intéresser:
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Ce club de foot allemand a réussi «une Xamax»
Bochum a sauvé sa place en Bundesliga après une folle remontada en barrage contre Düsseldorf. Un exploit qui rappelle celui de Neuchâtel Xamax face à Aarau en 2019.

Il y a cinq ans, le 2 juin 2019, Neuchâtel Xamax écrivait l'une des pages les plus folles de l'histoire du football suisse. Ce jour-là, les Xamaxiens sauvaient leur place en Super League lors du match retour du barrage à Aarau après un scénario que même Alfred Hitchcock n'aurait pas pu inventer: une victoire aux tirs au but, après avoir dû combler un déficit de... quatre buts. Vainqueurs 4-0 dans le temps réglementaire au Brügglifeld, les «rouge et noir» avaient été fessés par le FC Aarau – 2e de Challenge League – sur le même score trois jours plus tôt à la Maladière.

L’article