Sport
Humeur

Au FC Sion, Mario Balotelli était une arnaque

L'attaquant valaisan Mario Balotelli reagit lors de la rencontre du championnat de football de Super League entre le FC Sion et le Grasshopper Club Zuerich, GC, le samedi 18 mars 2023 au stade de ...
Mario Balotelli au FC Sion, un fiasco total. Image: KEYSTONE
Humeur

Mario Balotelli était une arnaque

L'attaquant italien et le FC Sion ont résilié ce jeudi, d'un commun accord, leur entente valable pourtant jusqu'en juin 2024. Avec une attitude aussi indécente, la star n'avait rien à faire en Valais.
15.09.2023, 16:5016.09.2023, 09:21
Suivez-moi
Plus de «Sport»

Le FC Sion avait rarement suscité autant d'engouement que lors de la signature de Mario Balotelli fin août 2022. Une salle de presse pleine pour la présentation de cette nouvelle recrue, des articles à la pelle et des maillots vendus comme des petits pains. Normal: le club valaisan venait d'engager un crack du football mondial, vainqueur de la Ligue des champions, finaliste de l'Euro avec l'Italie et passé par les plus grands clubs. Autrement dit: un extraterrestre pour notre modeste Super League.

Malgré cette euphorie, les plus sceptiques – dont je faisais partie – avaient des craintes pour le FC Sion: avec un joueur aussi fantasque que Balotelli, autant connu pour ses frasques hors du terrain que ses exploits sur, ça passe ou ça casse. A Sion, ça a cassé. Méchamment, même. Au point qu'on puisse l'affirmer: l'Italien était une arnaque.

L'attaquant valaisan Mario Balotelli, gauche, reagit a cote du defenseur genevois Gael Clichy, droite, lors de la rencontre de football de Super League entre le Servette FC et le FC Sion le samed ...
Mario Balotelli, dans sa posture favorite à Sion. Image: KEYSTONE

Il n'a pas attendu longtemps avant de révéler l'état d'esprit dans lequel il est venu en Suisse. Après une victoire à Saint-Gall le 10 septembre, des badauds filmaient le même soir la star titubant dans le quartier du Flon à Lausanne, davantage célèbre pour ses boîtes de nuit que pour ses cabinets de cryothérapie. Le premier – et le moins grave – d'une longue liste d'écarts.

Avec son CV et ses qualités techniques, Balotelli a logiquement fait naître les espoirs les plus fous chez les fans du FC Sion. Nombreux suiveurs de la Super League se réjouissaient aussi de voir le Transalpin dynamiter de son talent un championnat trop souvent médiocre. Tous ont été déçus. Au fil des semaines, «Super Mario» s'est éteint. C'est simple: il est devenu fantomatique, se contentant de marcher et de jouer dos au but, en remiseur.

Fans buy jerseys of the new player Sion's forward Mario Balotelli of Italy in the club's store during the Super League soccer match of Swiss Championship between FC Sion and FC Basel, at the ...
Un article qui va bientôt disparaître de la boutique du FC Sion. Image: KEYSTONE

Mettre davantage d'énergie à houspiller ses coéquipiers pour des passes ratées que dans des appels de balle ou des replis défensifs, c'est tout simplement indigne d'un joueur du statut de Balotelli (en 19 matchs avec Sion, il a marqué six buts, dont trois sur penalty). Qui plus est avec le brassard de capitaine. Qui plus est avec un salaire estimé à 250 000 francs par mois plus tous les avantages dont la star a bénéficié en Suisse (logement en terrasse dans le Lavaux ou encore séjour en clinique spécialisée pour se remettre en forme).

Pire: quand le FC Sion sombrait dans le fond du classement et la crise, l'Italien ne répondait plus. Entre blessures et maladies suspectes – il postait des stories Instagram torse nu sur sa terrasse alors qu'il était annoncé forfait à cause d'une angine –, il a lâché l'équipe au moment justement où elle avait le plus besoin de lui.

Des exemples? On ne l'a pas vu sur le terrain lors des deux matchs de barrage contre le Stade Lausanne Ouchy, ni même dans le stade pour encourager les siens. Lors de sa dernière apparition avec le maillot sédunois le 13 mai, c'est lui qui a demandé à sortir à la mi-temps de la débâcle contre Servette à Genève (3-0, score final 5-0) parce qu'il ne voulait plus jouer. Comment éviter une relégation quand son prétendu leader a la même motivation à travailler qu'un fonctionnaire un vendredi après 17h00?

L'un des six buts de Balotelli en Suisse, le seul qui restera en mémoire 📺

La diva n'a pas attendu les dernières journées de championnat pour tirer le FC Sion vers le bas. Le 7 juin, Blick nous apprenait que Balotelli avait transformé le camp d'entraînement hivernal en Espagne en véritable «enterrement de vie de garçon», organisant des fêtes avec femmes et alcool dans sa chambre tout en y conviant des coéquipiers. Sans surprise, il ratait le premier match de préparation. Raison invoquée: une blessure à la cuisse.

Au milieu de la saison déjà, une personnalité bien connue du football suisse nous glissait que «c'est la honte pour le football suisse d'avoir des joueurs avec un tel comportement». A tout moment, même contre le Stade Lausanne Ouchy, on pensait (espérait?) que Balotelli fasse mentir ce détracteur grâce à son orgueil ou un coup d'éclat. Niente. «Super Mario» a dupé tout le monde. A commencer peut-être par lui-même...

Ces inventions «révolutionnaires» déjà vintage
1 / 9
Ces inventions «révolutionnaires» déjà vintage
source: shutterstock
partager sur Facebookpartager sur X
Est-ce vraiment un extraterrestre ?
Video: watson
Ceci pourrait également vous intéresser:
2 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
2
L'équitation aux JO fait face à un grand problème éthique
Y aura-t-il des chevaux clonés à Paris? La pratique est courante et, bien que légale, pose de grandes questions morales.

Depuis la brebis Dolly en 1996, les techniques de clonage progressent continuellement. Peu d'individus ont les moyens d'obtenir une copie génétique de leur animal de compagnie, comme le président argentin Javier Milei, qui a fait cloner son chien préféré. Il est pourtant un domaine dans lequel cette technique s'est bien diffusée: l'élevage des chevaux de sport, en Argentine notamment, et dans une moindre mesure en Europe.

L’article