DE | FR

Exclue des compétitions sportives, la Russie riposte et fait appel

La Fédération russe va faire appel devant le Tribunal arbitral du sport (TAS), situé à Lausanne, de son exclusion du Mondial 2022 et de toutes les compétitions internationales.
03.03.2022, 19:1804.03.2022, 06:10
La Fédération russe exige la réintégration de toutes les équipes nationales masculines et féminines dans toutes les compétitions
La Fédération russe exige la réintégration de toutes les équipes nationales masculines et féminines dans toutes les compétitionsImage: Shutterstock

La Russie devait affronter la Pologne le 24 mars en demi-finales des barrages qualificatifs pour le Mondial 2022. Mais le 28 février, la FIFA et l'UEFA l'ont exclue de toutes ses compétitions, en réponse à l'invasion de l'Ukraine. Jeudi, la Fédération russe a annoncé dans un communiqué qu'elle fera appel de cette décision.

Moscou exige que toutes les équipes nationales masculines et féminines soient réintégrées, et ce, dans toutes les compétitions. Elle demande également au TAS «une procédure accélérée» sur ce dossier, à trois semaines de la rencontre prévue face aux Polonais, qui ont annoncé qu'ils ne joueraient ce match sous aucun prétexte.

Pas de bases légales selon la Russie

La Fédération russe estime que la FIFA et l'UEFA n'avaient «pas de base légale» pour acter ce retrait. Elle estime que cette décision a été prise «sous la pression» des fédérations rivales telles que l'association polonaise. Elle regrette également de ne pas avoir pu présenter sa position devant les instances.

Cette dernière avait dénoncé les effets «discriminatoires» de la mesure, lorsque la FIFA et l'UEFA avaient annoncé leur exclusion, lundi 1er mars.

Recours pour les Paralympiques aussi

Le ministre russe des Sports, Oleg Matytsin, a annoncé un recours similaire devant la justice sportive pour réintégrer la Russie aux Paralympiques, qui s'ouvrent vendredi. Il espère obtenir une décision «avant la cérémonie d'ouverture» alors que les sportifs russes (et biélorusses) ont été exclus par le Comité international paralympique. (ats/sia)

Une Ukrainienne crie sur un soldat russe

Toute l'actu' brûlante sur l'Ukraine...

La crise russo-ukrainienne résumée en 3 points

Link zum Artikel

«Loi martiale», «séparatiste»: vous ne pigez rien? Voici le dico!

Link zum Artikel

Donald Trump persuadé qu'il aurait pu éviter la guerre en Ukraine

Link zum Artikel

La communauté internationale réagit à l'offensive russe

Link zum Artikel

L'invasion russe provoque l'effondrement des marchés mondiaux

Link zum Artikel

Plusieurs villes et régions d'Ukraine frappées par des explosions

Link zum Artikel
Montrer tous les articles
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Wawrinka: «Je sais que je retrouverai mon niveau, j'en suis sûr!»
Passée la déception de son élimination au premier tour de Roland-Garros, Stan Wawrinka évoque ses hésitations, sa nervosité, ses faiblesses du moment. Mais sa certitude absolue de tout surmonter. Interview.

Vous avez disputé un premier set de rêve avant de vous effondrer progressivement. Que s'est-il passé?
STAN WAWRINKA: C'était un bon premier set, c'est sûr, mais lui (réd: Corentin Moutet) n'était pas vraiment dans le coup. Je ne peux pas cacher que cette défaite est dure à accepter. C'est toujours une déception de perdre au premier tour d'un Grand Chelem. Mais c'est la réalité du moment. C'est la réalité du joueur que je suis aujourd'hui. Voilà où j'en suis, tout simplement. Je le savais avant de jouer ce match.

L’article