Sport
Lionel Messi

Messi à Miami: les fans du PSG ne le reconnaitraient plus

Messi à Miami: les fans du PSG ne le reconnaitraient plus
A l'Inter Miami, Lionel Messi a un tout autre body-langage qu'au PSG.Keystone

Les supporters du PSG ne reconnaissent plus Lionel Messi

Des buts en pagaille, du pressing (si, si!), des sourires: à l'Inter Miami, Lionel Messi n'est plus le génie solitaire qui trainait sa peine au PSG. Démonstration en vidéos.
04.08.2023, 09:2604.08.2023, 11:57
Team watson
Team watson
Suivez-moi
Plus de «Sport»

Il marque des buts superbes (déjà cinq), avec un relâchement qui dit tout de son plaisir. A chaque fois, il saute comme une puce et distribue des câlins. Il a déjà plus souri en un mois à l'Inter Miami qu'en deux ans au Paris Saint-Germain.

Pis encore, Lionel Messi s'essaie au pressing et découvre les joies de la course à pied (si!). Il gratte des ballons dans les chevilles de ses adversaires, quitte à s'aider des coudes. Clou du spectacle: il salue chaleureusement son public à la fin de chaque représentation. Au Parc des Princes, il disparaissait immédiatement dans les coulisses, souvent sous les sifflets, après avoir trainé sa peine durant 90 minutes - non sans laisser un petit but par ci, une passe décisive par là.

Les supporters du PSG ne le reconnaissent plus: Lionel Messi n'est pas le même homme, encore moins le même joueur. La preuve en six vidéos:

Personne n'a oublié que Lionel Messi est arrivé au PSG en pleurant, bon gré mal gré, dans un club où il était perdu et où il n'a pas beaucoup cherché à s'adapter. Mais pour les fans du PSG, les images en provenance de Miami sont insoutenables. Elles sont perçues comme une provocation ou un affront. A tout le moins, elles suscitent une grande incompréhension: comment un joueur peut-il changer à ce point, juste le temps d'enfiler un autre maillot?

0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Il est temps de songer à licencier le sélectionneur de la Nati
L'équipe de Suisse de hockey sur glace reste sur 13 défaites consécutives. Après les deux échecs embarrassants, honteux et humiliants en Slovaquie la semaine dernière (0-3, 3-5), la coupe est pleine. Notre sélection nous doit une réaction lors des matchs à venir contre la France (vendredi et samedi) et la Lettonie (semaine prochaine). Sinon, il sera temps de songer sérieusement au licenciement du sélectionneur Patrick Fischer.

La Suisse n'a plus dépassé le stade des quarts de finale d'un grand tournoi depuis 2018. La raison de ces échecs successifs? Probablement la perte de notre culture de la gagne, qui était autrefois l'une des meilleures au monde, et grâce à laquelle nous avons atteint la finale du Mondial en 2013 et 2018.

L’article