Sport
Ski Alpin

Ski alpin: les courses de Zermatt sont maintenues en novembre

Les annulations de Zermatt Cervinia
Des volontaires en train de déneiger la piste de la Gran Becca. Image: KEYSTONE

Swiss-Ski l'annonce: rien ne changera à Zermatt

Les épreuves de Coupe du monde de Zermatt/Cervinia, censées ouvrir la saison de vitesse, n'ont pour l'instant connu que des annulations. Des voix s'élevaient pour qu'elles soient déplacées plus tard dans la saison, ce ne sera finalement pas le cas.
24.01.2024, 14:4824.01.2024, 18:44
Plus de «Sport»

Les toutes premières courses transfrontalières de l'histoire, organisées à Zermatt et Breuil-Cervinia, n'ont pas encore pu avoir lieu. En 2022, le manque de neige a contraint les organisateurs à renoncer, alors qu'en novembre dernier, les conditions, notamment les chutes de neige et le vent trop fort, n'étaient pas suffisamment satisfaisantes.

Ajoutez à ces annulations les images de pelleteuses s'activant sur le glacier du Théodule, et des voix se sont élevées pour que les épreuves soient décalées au mois de mars, à une période jugée plus pertinente pour tenir un départ à 3'800 mètres d'altitude. Marc Berthod, Hans Knauss ou encore Felix Neureuther faisaient partie de ceux qui souhaitaient déplacer les courses plus tard dans le calendrier.

Plus récemment, Christian Scherer, secrétaire général de la Fédération autrichienne de ski (ÖSV), se plaignait encore du positionnement des courses de Zermatt, comme le rappelle la Kronen Zeitung. Selon lui, les multiples reports de Zermatt affectent ensuite toute une saison, avec des courses à rattraper et un programme surchargé pour les coureurs. Clairement, le jeu n'en vaut pas la chandelle.

Pas de changement en vue

Dans un communiqué paru lundi, Swiss-Ski annonce maintenir la tenue des épreuves en novembre: «quatre descentes de Coupe du monde, deux chez les hommes et deux chez les femmes, auront lieu à Zermatt-Cervinia en novembre 2024».

«Ces quatre courses figurent dans le calendrier provisoire de la Coupe du monde, approuvé par le Conseil de la FIS»
Communiqué de Swiss-Ski

L'instance, qui a signé un contrat de cinq saisons, de 2022 à 2027, avec la Fédération internationale de ski (FIS), la Fédération italienne des sports d'hiver (FISI) et le Comité d'organisation local, rappelle que l'accord prévoit l'organisation des courses en début de saison, et précise donc que le pacte sera respecté.

Un examen approfondi est attendu

Swiss-Ski déclare toutefois qu'elle procédera à une «analyse approfondie de la situation, en impliquant toutes les parties prenantes concernées, notamment les sponsors, les chaînes de télévision, les remontées mécaniques, les assurances ainsi que les représentants du tourisme et des communes».

«Cette évaluation détaillée comprendra également un examen des données météorologiques et les enseignements tirés des expériences passées»

Les raisons qui expliquent le maintien des courses de Zermatt/Cervinia en novembre sont nombreuses. Franz Julen, le chef du comité d'organisation, les détaillait d'ailleurs mi-novembre dans l'émission «Sport-Première» de la RTS. La première est évidemment d'ordre financier, les partenaires de l'événement souhaitant communiquer sur les sports d'hiver en début de saison, et non plus en mars lorsqu'ils se tournent vers les activités estivales.

epa10984196 Franz Julen, president of the organizing committee, reacts after the women's downhill race on the new ski course "Gran Becca" was cancelled due to strong winds, at the Alpin ...
Franz Julen, dépité après l'annulation de la descente féminine de Zermatt.image: Keystone

Autres arguments évoqués: le fait qu'en mars, les hôtels soient pleins, qu'un travail plus intensif serait nécessaire sur le glacier et que le domaine tourne déjà à plein régime, ce qui signifie que les remontées mécaniques ne pourraient pas se focaliser sur la préparation de piste de la Gran Becca. Espérons pour les organisateurs que ce choix est le bon et que les premières courses transfrontalières de l'histoire puissent enfin se dérouler sans encombre. (roc)

Parce qu'elle est partout, voici des images générées par IA
1 / 13
Parce qu'elle est partout, voici des images générées par IA
Un Trump généré par l'IA, en pleine séance d'Ayahuasca dans la jungle.
source: reddit
partager sur Facebookpartager sur X
Ceci pourrait également vous intéresser:
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Vous savez très bien comment ça va finir
Avant le match d'ouverture de l'Euro 2024 à Munich vendredi, un fan écossais cachait quelque chose sous son kilt à la TV...

L'Euro en Allemagne n'avait pas encore commencé qu'il connaissait déjà un moment cocasse vendredi. Pour ne pas dire gênant... Ses protagonistes? Des fans écossais entourant le journaliste du média allemand Welt Steffen Schwarzkopf.

L’article