DE | FR

Nati

Carton rouge sur Freuler: «Je trouve la décision très sévère»

Ex-arbitre de haut niveau, Stéphan Studer analyse l'action qui a provoqué l'expulsion de Remo Freuler et porté un sale coup à l'équipe de Suisse.

Jason Huther
Jason Huther



«Quand j'ai vu l'action, ma première impression a été: Oula!», commente Stéphan Studer. L'ancien arbitre professionnel revient sur l'expulsion de Remo Freuler à la 77e minute du match Suisse-Espagne de vendredi soir. Le défenseur de la Nati est, en effet, intervenu de manière musclée sur Gerard Moreno. Action qui lui a valu un rouge direct.

Le geste sanctionné 👇

epa09318524 Remo Freuler (R) of Switzerland in action against Gerard Moreno (L) of Spain during the UEFA EURO 2020 quarter final match between Switzerland and Spain in St.Petersburg, Russia, 02 July 2021.  EPA/Anton Vaganov / POOL (RESTRICTIONS: For editorial news reporting purposes only. Images must appear as still images and must not emulate match action video footage. Photographs published in online publications shall have an interval of at least 20 seconds between the posting.)

Image: sda

«Je peux comprendre le rouge, car quand vous êtes sur le terrain, c'est bien différent que lorsque vous êtes devant la télévision. On voit l'intensité: Freuler arrive avec les deux jambes tendues. En tant qu'arbitre, on doit protéger l'intégrité des joueurs et punir ce qui peut la mettre en danger. Quand j'ai vu l'arbitre (ndlr: l'Anglais Michael Oliver) sortir le rouge, j'ai compris pourquoi.»

Stéphan Studer

Pourtant, l'expert pondère ses propos. «À mon avis et après avoir vu la vidéo de plus près, oui c'est un tacle avec les deux pieds en avant, avec une belle vitesse et une vraie intensité, mais cela ne vaut pas le carton rouge. Je trouve la décision très sévère.» Un simple jaune aurait suffi.

Mais alors n'y avait-il rien à faire pour sauver Freuler? Dans ce cas-là, l’assistance vidéo, la fameuse VAR, ne peut-elle pas réparer l'injustice? «Théoriquement, la VAR est là pour aider, mais pas pour retirer un carton», décrypte Stéphan Studer, qui poursuit: «Et il ne me semble pas que sur un carton rouge la VAR ait déjà déjugé un arbitre dans cet Euro».

Explosion de joie de la Nati après l'arrêt de Sommer

1 / 14
Explosion de joie de la Nati après l'arrêt de Sommer
source: keystone
Share on FacebookShare on TwitterShare via WhatsApp

Plus d'articles sur le sport

Pourquoi la Suisse est l'une des meilleures nations sportives au monde

Link zum Artikel

Cinq choses à savoir sur la paire Heidrich/Vergé-Dépré avant leur match

Link zum Artikel

«Après l'euthanasie de Jet Set, mes collègues m'ont soutenu moralement»

Link zum Artikel

Lea Sprunger: «Quand je suis stressée, je fais le ménage»

Link zum Artikel

Pourquoi Belinda Bencic est si spéciale

Link zum Artikel

En sport, le trac est devenu officiellement un problème de santé

Link zum Artikel

Elle sourit comme Boucle d'or et toise comme Catherine Tramell

Link zum Artikel

Jérémy Desplanches: «Je pourrais dormir quinze heures par jour»

Link zum Artikel

A Tokyo, des gamines en or qui interrogent

Link zum Artikel

«Certaines arrêtent leur carrière pour ne pas devoir porter le bikini»

Link zum Artikel

Inarrêtable, ce robot entre dans l'histoire du basket

Link zum Artikel

Foirer un rencard à cause d'une balle en pleine face, c'est possible!

Link zum Artikel

Mais pourquoi diable les gagnants de la NBA portent des masques de ski?

Link zum Artikel

«Si le mec m'attaque chez moi, je ne pourrai rien faire»

Link zum Artikel

Prochaine étape au FC Sion: La reconnaissance faciale

Link zum Artikel

Même en fin de piste, les stars du foot sont utiles aux clubs suisses

Link zum Artikel

Implorer le pardon, une mode chez les footballeurs

Link zum Artikel

Il n'y a jamais eu aussi peu de fautes. Les joueurs sont-ils devenus sages?

Link zum Artikel

Novak Djokovic: «Je suis le meilleur»

Link zum Artikel

L'Euro a puni les égoïstes, sa finale les rendra ringards

présenté parMarkenlogo
Link zum Artikel

«Face à Jordi Alba, Chiellini a été très intelligent»

Link zum Artikel

Pas retenu pour les JO, un Vaudois crie à l'injustice

Link zum Artikel

Antognoni est formel: «L'Italie ne joue pas comme d'habitude»

Link zum Artikel

Le tiki-taka, onomatopée encore au top

Link zum Artikel

«Les foules de supporters sont essentiellement positives»

Link zum Artikel

Est-ce qu’un attaquant qui ne touche aucun ballon a l’impression de faire de la course à pied?

Link zum Artikel

«Sur un match, tout est possible», vraiment?

Link zum Artikel

Pourquoi taille-t-on autant de costards à Vladimir Petkovic?

Link zum Artikel

Carton rouge sur Freuler: «Je trouve la décision très sévère»

Link zum Artikel

François Moubandje après Suisse-Espagne: «J'ai envie de pleurer»

Link zum Artikel

L'Espagne a retrouvé son jeu et sa joie. Elle rappelle quelqu'un

Link zum Artikel

Pourquoi glisse-t-on aussi souvent sur le gazon maudit de Wimbledon?

Link zum Artikel

Quelle image culte de ce France-Suisse garderez-vous en mémoire?

Link zum Artikel

Mbappé le surdoué pourra-t-il se relever de son cuisant échec?

Link zum Artikel

Les Français sont certains de nous mettre une raclée

Link zum Artikel

Quand la France était nulle et se chamaillait en Suisse

Link zum Artikel

5 bonnes raisons de rester sans voix devant les hymnes nationaux

Link zum Artikel

Johan Djourou: «Je me suis presque demandé pourquoi tu vis»

Link zum Artikel

Mais d’où vient cet amour irrationnel des Portugais pour leur équipe?

Link zum Artikel

Le débat s'envenime: Djokovic est-il le plus grand?

Link zum Artikel
Montrer tous les articles

Les Anglais comptent boire 13 millions de pintes pour la finale

Les pubs anglais prévoient d’écouler 13 millions de pintes d’environ un demi-litre durant la finale de l’Euro 2020 dimanche soir. Une manière comme une autre de faire mousser son équipe favorite?

Attention, information hautement sportive: les pubs anglais devraient vendre 13 millions de pintes dimanche pour la finale contre l'Italie. Dont 7,1 millions pendant le match lui-même. C'est une estimation réalisée par la British Beer and Pub Association (BBPA), citée par le Guardian.

Beaucoup de bières d'un seul coup tout ça? Peut-être. Mais les règles strictes concernant le nombre de clients autorisés par établissement font que cette journée de mousse à gogo ne sera quand même pas …

Lire l’article
Link zum Artikel